AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
l'aventure #LOVEISLOVE s'arrête là, le forum ferme ses portes

Partagez | 
 

 Sorry not sorry [Annabeth&Avary]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Avary Noviak
Abercrobie

↳ ÂGE : 27 ans
↳ CÔTÉ COEUR : En couple depuis trois ans, mais ça risque d'imploser
↳ ORIENTATION : Hétéro qui se demande si elle l'est réellement
↳ OCCUPATION : Batteuse de Loud Silence / Acrobate
↳ QUARTIER : #666 cathedral quarter en compagnie de son copain
↳ RP EN COURS : Lenny + Kaylian + Annabeth


↳ INSCRIT LE : 18/11/2016
↳ CLICS : 240 ↳ POINTS : 20
↳ PSEUDO : Thirteen
↳ AVATAR : Caity SEX Lotz

MessageSujet: Sorry not sorry [Annabeth&Avary]   Lun 12 Déc - 19:39

SORRY NOT SORRY
ANNABETH & AVARY
Le temps dehors est gris et limite triste. Ce n’est pas franchement le temps idéal pour se promener dehors, mais pourtant je suis dans la rue marchant sans but. Je ne suis pas réellement retourné à mon appartement depuis plus d’une semaine. Je ne supporte pas le silence parce que Nathan ne veut tout simplement pas me parler. Je trouve son attitude puéril. Au lieu de vouloir trouver une solution, il se contant juste de rester muré dans son silence. Je suis limite exaspéré par son comportement. Toute cette histoire me fait réévaluer grandement notre couple. Je me demande si c’est ainsi que les choses vont finir entre nous. Une grande partie de moi sait que si c’est un oui… je vais pleurer cette perte pendant un bon moment. Même s’il pense le contraire en ce moment, je l’aime profondément. Il est ma relation la plus sérieuse depuis… et bien depuis toujours je crois bien. Jamais personne dans ma vie n’a eu un impact comme lui. J’imagine que c’est la raison principale pourquoi je ne veux surtout pas le laisser partir. Mettre fin à notre histoire est signe que je ne suis sans doute pas fait pour les histoires d’amours du tout. J’ai tellement essayé souvent et sans succès. Pas jusqu’à ce que Nathan entre dans ma vie. Je secoue la tête. Bon sang, j’ai réellement besoin de trouver quelque chose pour m’occuper à nouveau.

J’ai passé presque toute la journée au gym ne sachant pas quoi faire d’autre. M’entrainer est une manière de faire sortir ce qui ne va pas d’une manière pas trop dangereuse et qui ne risque pas de me causer plus d’ennuis que ce que j’ai présentement. Ma grande sœur c’est bien entendu offerte comme oreille attentive, mais je ne veux pas non plus trop monopoliser son temps. De toute manière j’ai aussi un peu besoin de temps pour moi-même. Je dois savoir ce que je veux vraiment je crois bien. Je dois savoir si je veux continuer ou pas cette histoire. Je dois savoir si ça en vaut toujours la peine. Mon corps est lourd alors que je déplace dans les rues. J’ai toujours aimé pousser mes limites afin de faire en sorte de trouver de nouvelles figures que je peux utiliser plus tard. Parfois, je me laisse cependant un peu trop prendre surtout quand je décide de faire de me mettre à un sport de combat. Je ne suis pas violente de nature, mais quand j’ai besoin de me défouler, un petit combat amical est toujours la bienvenue.

Mais maintenant que je me suis épuisé … je cherche réellement une bonne raison de ne pas rentrer chez moi ou encore de revenir à l’appartement de ma sœur parce que je doute rentrer vers Nathan encore ce soir. Je ne me sens pas comme si cet endroit est ma maison en ce moment. J’imagine que ça fait en sorte que je veux être partout sauf là. Dire qu’il y a peu je considérais ses bras comme ma seule maison, le seul endroit où je me sens enfin bien et en sécurité. Fou comment quelques mots et la colère peut tout foutre en l’air. Mes pieds me mènent sans que je m’en rende compte devant une boutique bien particulière. Un comic store que je connais bien parce que l’amie de ma sœur, Annabeth, y travaille. Ce n’est pas la première fois que je la croise et très franchement, elle a le don de me faire sourire. Je me dis qu’il serait sans doute une bonne idée d’arrêter pour lui dire un bonjour enfin si elle travaille aujourd’hui bien entendu, mais très franchement je n’ai rien à perdre. Je traverse donc la rue pour me diriger vers la boutique en question. Quand je pousse la porte, je suis accueilli par le son d’une clochette et l’odeur bien particulière de l’endroit. Celui du papier. Ce n’est pas franchement étonnant après tout avec le nombre de comics qu’il y a dans cet endroit. Je regarde autour un instant. Il y a un jeune homme au comptoir qui semble particulièrement surpris de me voir dans sa boutique. Je ne sais pas si je dois bien ou mal le prendre. Je m’approche de lui en souriant. « Bonjour, je cherche Annabeth. Est-ce qu’elle est là ?» Dans un premier temps, il hoche la tête. Je soutiens son regard alors que j’attends qu’il me dise où la trouver. Voyant qu’il ne semble pas vouloir parler sans un peu d’aide, je décide de demander. « Où je peux la trouver ? » Il me pointe tout simplement une direction et je le remercie d’un petit sourire. Dès que je lui tourne le dos pour marcher, je roule des yeux. Sérieusement! Les jeunes de nos jours. Alors que je marche vers la direction où devrait se trouver Anna, je passe devant un miroir. Celui-ci me renvoie l’image du jeune homme penché sur le comptoir et qui regarde clairement mon derrière. Je soupire en tournant le coin.

Il ne me faut pas beaucoup de recherche pour tomber finalement sur la jeune femme. Les mains les poches de ma veste de cuir, je m’approche en silence. Il est clair qu’elle ne m’a pas du tout entendu venir trop concentrer à classer certains comics dans les étagères. « Et bien, je ne savais pas que le classement de comics était aussi sérieux. » Je la vois sursauté au son de ma voix. Elle se tourne vers moi et je lui offre un sourire malicieux qui veut dire que je ne suis pas du tout désolé pour ce que je viens de faire. « Salut, je passais dans le coin et je me suis dit que je pouvais arrêté venir voir ma geek préféré. Je te dérange pas trop? Parce que si oui, je crois que je vais devoir te demander d’emprunter la porte de derrière pour sortir. J’aimerais éviter d’envoyé le jeune homme à la caisse à l’hosto. Il y a des limites qu’une femme peut prendre sur le matage de son derrière. »
electric bird.

_________________

Je me suis perdue dans les dédales de mes pensées. La quelque part dans ma tête où les démons me chassent sans arrêt. Je ne peux plus respirer, je ne peux plus bouger. La lumière se fane et mes espoirs s'envolent. Je n'ai pas peur de mourir, mais j'ai peur de ce qu'il arrivera une fois ma tombe en terre. J'ai peur pour ceux que je laisse derrière. J'ai peur de vivre et j'ai peur de faire souffrir ceux que j'aime. Où en est le sens? — Inconnue.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t185-noviak-boom-boom-pow http://loveislove.forumactif.com/t196-abercrobie http://loveislove.forumactif.com/t558-abercrobie http://loveislove.forumactif.com/t567-abercrobie
avatar


↳ ÂGE : 26 ans
↳ CÔTÉ COEUR : Célibataire
↳ ORIENTATION : Bisexuelle
↳ OCCUPATION : Vendeuse dans une librairie de comics
↳ QUARTIER : City Center
↳ INSCRIT LE : 04/12/2016
↳ CLICS : 52 ↳ POINTS : 20
↳ PSEUDO : Kinderette
↳ AVATAR : Melissa Benoist

MessageSujet: Re: Sorry not sorry [Annabeth&Avary]   Dim 15 Jan - 0:52

Annabeth & Avary
Sorry not sorry


Franchement Anna n’en pouvait plus cela faisait deux semaines qu’on lui avait assigné ce stagiaire, deux semaines qu’elle se trainait un boulet dont elle n’avait aucune idée de quoi en faire. La jeune femme n’avait rien contre eux à la base au contraire d’habitude elle aimait bien en avoir, c’était rafraichissant d’avoir une personne parmi les trois vendeurs. Généralement c’était des jeunes intéressaient par l’univers des comics et même si ils n’étaient pas forcement tous très doués, ils étaient bien sympathique et certain avaient même des idées intéressantes mais celui-là n’avait absolument rien pour lui… c’était la première fois qu’elle avait une expérience négative et elle avait l’impression de n’être pas franchement très gâté. Il ressemblait au parfait cliché du nerd qui ne sortait jamais de chez lui, celui qui donnait la mauvaise image que tous les gens adeptes de la culture geek pouvaient avoir. De plus il n’y mettait absolument pas du sien, Anna voyait très bien qu’il n’en avait rien à faire d’être ici, il passait son temps derrière le comptoir quand elle ou un de ses collègues lui avait demandé de re classer les comics, de ranger ou même de mettre dans la réserve la marchandise qu’ils recevaient, il le faisait soit mal ou refusait simplement de le faire. La jeune femme n’était pas d’un naturel colérique bien au contraire, elle se considérait comme quelqu’un de zen et de très patiente mais il arrivait à mettre son calme habituel à rude épreuve. Même ses collègues avait remarqué qu’elle commençait à perdre patience et avait été à leur tour essayé de lui parler mais rien ne marchait car le problème qu’il y avait été qu’il s’agissait du précieux neveu de leur patron. Il était donc impossible pour eux de le faire partir et il refusait même d’entendre quoi que ce soit à son propos. Du coup Anna avait fini par abandonné et l’avait laissé au comptoir mais là encore il arrivait à lui poser problème et c’était surtout celui-là qui l’a mettait hors d’elle. Dès qu’une fille entrait dans la boutique le jeune homme ne pouvait pas garder ses hormones en chaleur et n’arrêtait pas de les reluquer et cela valait même pour elle. Déjà qu’ils n’avaient pas beaucoup de clientèle féminine car même si il commençait à y avoir de plus en plus de filles qui venaient ce n’était toujours pas la partie la plus importante de la clientèle. Anna était vraiment embêtée car la plupart d’entre elles étaient des habitués qui aimaient bien le fait que l’une d’entre elles soient vendeuses mais certaine c’étaient plainte du regard un peu trop poussé sur elles. Habituellement c’était des incidents rare qui arrivait avec quelques autres clients qui avait aussi un regard un peu trop percent et quand cela arrivait, les membres de la boutique n’hésitait pas parlé au garçon mais là s’agissant du stagiaire c’était plus embarrassant pour eux.

Dans tous les cas aujourd’hui elle n’avait pas eu la patience d’essayer quoi que ce soit avec lui, du coup cette après-midi, elle avait décidé de rester tranquille. Dans un premier temps elle avait mis en rayons le nouvel arrivage de figurines qu’ils avaient reçu puis de comics et finalement elle décida de ranger complétement les comics en voyant que c’était un peu trier n’importe comment. Elle était vraiment concentrée dans son rangement, des petits malins avaient décidé de mélanger les comics DC avec les Marvel, elle faisait donc bien attention de remettre en place chaque série à sa place quand elle entendit quelqu’un lui adresser la parole. Sur le coup elle sursauta, Anna était tellement concentrée qu’elle n’avait pas entendu que quelqu’un c’était glissé derrière elle.


- Mon dieu tu as failli me faire faire un arrêt cardiaque !

Elle avait immédiatement reconnue la voix avant même de se retourner, en l’a regardant elle vu son sourire en coin fière de lui avoir fait peur. La jeune femme sourit et rigola ensuite en entendant ce qu’elle lui avait dit.

- Et oui on ne dirait pas comme ça mais je suis peut-être en train d’empêcher le début de la troisième guerre mondiale en évitant de lancer un énième débat pour savoir qui entre DC et Marvel fait les meilleurs comics. Ça ne se voit pas au premier abord mais une bande de geeks enragés peut faire beaucoup de dégâts !

Elle rigola et finit de placer le comic qu’elle était en train de tenir, elle était vraiment contente de voir la jeune femme à chaque fois qu’elle passait dans la boutique. C’était la sœur d’Avary qui les avait présenté et depuis la jeune femme passait de temps à temps pour son plus grand plaisir. Elle aimait bien discuter avec elle était drôle et puis franchement elle n’allait pas se mentir en se disant qu’elle n’était pas agréable à regarder sa meilleure amie devait avoir raison elle commençait vraiment à tourner la page. Elle sourit en entendant la blonde lui demander si elle ne l’a dérangé pas et l’appeler sa petite geek préférée, elle allait lui répondre que non quand celle-ci continua en lui parlant de son stagiaire et sur le coup son visage fit une grimace et elle ne put s’empêcher de souffler d’exaspération.

- Non tu ne me déranges jamais voyons ! Je vais voir avec mon collègue si ça ne le dérange pas que je fasse une petite pause. Je suis vraiment désolée je n’en peux plus de lui, il me tape sur le système, ça fait deux semaines qu’il est là, il ne sert à rien et il va finir par faire fuir mes clientes. Si jamais tu lui fais quoi que ce soit je ne dirais rien.

Elle lui fit un clin d’œil mais elle n’avait pas vraiment envie qu’il lui arrive quelque chose de mal, même si il l’énervait, elle n’avait pas envie que ce pauvre jeune finisse à l’hosto.

Codes par Wild Hunger.

_________________
But love doesn’t make sense.
Moi je suis comme un cerf-volant , si quelqu'un ne tient pas la bobine, pfft , je m'envole .. et toi , c'est drôle , je me dis souvent que tu es assez fort pour me retenir et assez intelligent pour me laisser filer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t812-annabeth-part-of-your-world http://loveislove.forumactif.com/t844-mayara http://loveislove.forumactif.com/t869-mayara
 

Sorry not sorry [Annabeth&Avary]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#loveislove :: 
WELCOME TO BELFAST
 :: cathedral quarter
-