AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
l'aventure #LOVEISLOVE s'arrête là, le forum ferme ses portes

Partagez | 
 

 There is nothing a girls talk can't solve. Or may be it is alcohol ? [Leen and Romy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


↳ ÂGE : quarante et un ans
↳ CÔTÉ COEUR : Coeur libre et heureuse ainsi
↳ ORIENTATION : Le feeling parle pour moi, me fait ressentir l'harmonie qui me fait vivre
↳ OCCUPATION : Travaille pour l'association Rainbow Project
↳ INSCRIT LE : 27/11/2016
↳ CLICS : 76 ↳ POINTS : 120
↳ PSEUDO : aingeal
↳ AVATAR : Charlize Theron

MessageSujet: There is nothing a girls talk can't solve. Or may be it is alcohol ? [Leen and Romy]    Sam 10 Déc - 7:47


@"Charleen Harker" & @Romy Anderson

There is nothing a girls talk can't solve.
Or may be it is alcohol ?


« Lux, je vais rejoindre Rhiannon et Romy. Envoie-moi un message pour me dire à quelle heure tu rentres ou si tu restes dormir là-bas. S’il te plaît, n’oublie pas ! » Je décollai mon portable de mon visage et mis fin à l’appel, laissant ainsi le répondeur enregistrer mon message. Depuis quelques temps, je voyais de moins en moins ma fille et on ne pouvait pas dire que ça s’était amélioré après la réunion avec sa professeur de musique. Sauf que cette fois-ci, c’était moi qui prenais mes distances, faisant mon possible pour éviter d’avoir à lui mentir en la regardant dans les yeux. Je n’arrivais toujours pas à croire que Kenlee était de retour à Belfast, mais les émotions que j’avais ressenties n’étaient pas imaginables et leurs conséquences qui avaient suivies impossibles à oublier. Je soufflai doucement en passant une main sur mon visage fatigué avant de me déplacer jusqu’à la cuisine et ranger les deux bouteilles posées sur la table dans mon sac. Après un rapide tour de l’appartement pour m’assurer que tout était en ordre, et en partie éteindre les petites lampes dans la chambre de Luman, je sortis dans le couloir et fermai soigneusement derrière moi. A peine posai-je un pied dans ma voiture que je tendis la main pour allumer la radio. J’étais incapable de faire un trajet sans musique, même s’il ne durait que quelques minutes, et ces temps-ci j’avais comme un besoin d’un retour aux sources, ne me laissant me détendre qu’avec des musiques celtiques. Dynamiques ou douce, peu m’importait tant qu’elles m’emportaient loin de mes soucis et de mon passé. Et ce fut presque revigorée que je sortis de la voiture une fois arrivée au centre-ville. Je me dépêchai de remonter la rue, rentrai le code au niveau de la porte d’entrée et entrai avec entrain dans l’ascenseur. Sans un regard vers la sonnerie, je ne pris pas non plus la peine de toquer avant d’ouvrir la porte menant dans l’appartement de Rhiannon. Il était loin le temps où je faisais encore attention à mes faits et gestes chez elle, notre relation nous avait permis de dépasser ce stade et jamais je n’aurais pu considérer revenir avec une attitude plus ‘soft’. Je déposai rapidement ma veste dans le placard de l’entrée, laissai mes chaussures près des siennes et sortis mes bouteilles de mon sac. « Salut les filles ! Regardez ce que je vous ai apporté… » Je m’arrêtai en voyant les deux femmes se tourner vers moi avec un regard légèrement culpabilisé. Mes yeux glissèrent de l’une à l’autre, puis vers la bouteille déjà ouverte sur la table basse. « Alors comme ça, vous ne m’attendez même pas ? Et ne me sortez pas une excuse de retard, c’est pas de ma faute si vous êtes voisines et que j’habite dans un autre quartier. Bouge pas Rhia, j’y vais. » Je venais de poser mes cadeaux sur la table et l’incitai à se reposer dans le canapé d’un doux geste de la main sur son bras. Je sortis rapidement du salon pour aller me récupérer un verre dans la cuisine et revins dans la pièce, le posai près des autres et me penchai pour déposer un bisou sur la joue de Romy. Je fis ensuite le tour pour faire de même avec Rhiannon, vins me poser près d’elle et vis mon verre déjà rempli près de moi. « Merci Romy. Alors, qu’est-ce que vous parliez de beau avant que je n’arrive ? Ah, attendez, retenez vos pensées une seconde… » Je levai le doigt en l’air pour appuyer mes paroles alors qu'une petite sonnerie familière venait de retentir de ma poche de mon jeans. J’y sortis mon portable et vis qu’un message m’attendait sur mon application préférée. Tiens, ma mystérieuse pianiste semblait s’inquiéter de mon silence. Malgré la pointe de culpabilité qui m’envahit à la vue de ses mots, je ne pus m’empêcher de sourire en repensant à notre conversation. J’hésitai à lui répondre sans attendre, mais je sentis les regards des deux curieuses posés sur moi et je décidai d’attendre un peu. Je verrouillai mon portable, le rangeai de nouveau dans ma poche et me tournai vers elles avec un air innocent. « Alors, de quoi vous parliez ? »
AVENGEDINCHAINS


Dernière édition par Niamh O'Neill le Mer 11 Jan - 19:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t681-niamh-i-won-t-give-up http://loveislove.forumactif.com/t699-aingeal http://loveislove.forumactif.com/t708-aingeal http://loveislove.forumactif.com/t707-aingeal
avatar


↳ ÂGE : trente-quatre ans.
↳ CÔTÉ COEUR : célibataire pour l'instant, elle profite de la vie comme bon lui semble.
↳ ORIENTATION : bi mais préfère les filles.
↳ OCCUPATION : journaliste/critique littérature & ciné pour le magazine Styl'In.
↳ QUARTIER : City Quarter, appartement #21
↳ RP EN COURS : girls night ft Niamh & Romy hot tattoo session ft Cameron (flashback) late night chit chat ft Damian flirt & drinks ft Margaret [FULL]
↳ INSCRIT LE : 01/12/2016
↳ CLICS : 148 ↳ POINTS : 60
↳ PSEUDO : redda.
↳ AVATAR : karla souza (©rosewins)

MessageSujet: Re: There is nothing a girls talk can't solve. Or may be it is alcohol ? [Leen and Romy]    Jeu 15 Déc - 15:57


 
There is nothing a girls talk can't solve. Or may be it is alcohol ? - niamh & romy
 

Elle aimait son boulot. En tout sincérité, c'était un très bon compromis pour elle, d'avoir un pied dans l'écriture même si ce n'était que pour écrire des articles à défaut d'embrasser une carrière littéraire à plein temps et d'avoir des horaires de travail relativement fixes et sans trop de contraintes. Non vraiment, Rhiannon aimait bosser pour le magazine et elle s'en sortait même plutôt bien financièrement, que demander de plus ? Mais depuis qu'elle s'était levée ce matin en sachant que ce soir elle allait pouvoir retrouver les deux autres tiers de leur petit trio infernal -si on pouvait les appeler ainsi-, elle n'avait eu qu'une hâte, c'est de pouvoir quitter le bureau vers la fin de journée, afin de rentrer chez elle pour commencer à tout préparer comme c'était elle qui recevait cette fois-ci. Pas qu'il fallait qu'elle organise grand chose, c'était une soirée sans prise de tête entre filles, pas un dîner officiel mais bon, elle devait quand même ranger l'appart avant que les deux autres jeunes femmes n'arrivent et si en plus elle pouvait s'offrir une bonne douche avant leur arrivée après avoir fait un détour par la salle de sport, oui, ça serait pas un luxe. Du coup c'est avec un peu d'avance qu'elle quittait son bureau, saluant les collègues sur son passage. Une fois sortie de la tour, elle fila pour se rendre à la salle de sport, troquant sa tenue pour celle plus adaptée à ce qu'elle allait faire et après une bonne demi-heure à courir et suer sur le tapis, elle se changea à nouveau, prenant cette fois-ci la direction de son appart. Oliver l'attendait déjà à la porte à peine celle-ci franchie et elle mis une bonne minute avant que ce dernier n'accepte enfin de la laisser bouger, estimant avoir reçu suffisamment de câlins pour se rattraper de son absence de la journée. Berlioz lui dormait dans son panier, comme toujours. Secouant la tête sourire aux lèvres, elle pouvait jurer que ce chat ne venait la voir que pour deux choses: qu'elle le nourrisse ou lorsqu'il voulait qu'on le caresse. Un chat en somme. Une fois qu'elle pu donc vaquer relativement librement à ses occupations, la brune commença à ranger le salon, remettant les coussins en place sur son grand canapé et surtout retirant la pile de livres qu'elle avait entassé dessus les derniers jours. Ceci fait, elle s'assura qu'il y avait encore assez de boissons chez elle et de quoi grignoter si elles avaient faim avant de commander quelque chose le cas échéant. L'avantage de se faire livrer ses courses directement à domicile d'ailleurs. Son inspection terminée, elle fila sous la douche pour se défaire des dernières traces de son passage à la salle de sports puis elle alla enfiler une vieille paire de jean un peu troué et une chemise par-dessus ses sous-vêtements, laissant ses cheveux séchés à l'air libre, n'ayant plus le temps de le faire autrement puisque Romy arrivait déjà. Forcément, elle n'habitait qu'à quelques mètres de là, le trajet pour arriver jusqu'ici ne lui prenait pas plus de quelques minutes. Saluant la jeune femme comme il se devait en lui faisant la bise tout en la laissant entrer dans l'appartement, elle l'invita à prendre place au salon, allant chercher le sommelier dans la cuisine et ramenant la bouteille de vin avec elle, prenant place face à elle ensuite. En attendant la dernière invitée, les deux jeunes femmes commencèrent à papoter et en effet, le bouchon de la bouteille sauta avant même l'arrivée de Niamh. Quand la porte bougea à nouveau sur ses gonds, annonçant que cette dernière était enfin là, Rhiannon faisait la même mine coupable que l'ambulancière , les deux prises la main dans le sac, si on peut dire. « Non mais tu sais ce que c'est, on commence à papoter et sans crier gare, on fini un verre à la main. » tenta-t-elle de s'excuser, ayant du mal à cacher son amusement, laissant la jeune femme aller se chercher un verre sans avoir à lui indiquer où le trouver. Elle connaissait suffisamment les lieux pour ne pas avoir à craindre de se perdre. Attendant le retour de la jolie blonde, elle s'apprêtait à lui répondre suite à sa question quand elle leur demanda d'attendre, consultant son portable. Le léger sourire qui s'afficha sur son visage ne lui échappa pas et sa curiosité fut piquée au vif. Quelque chose se tramait, elle en mettrait sa main à couper. Mais elle ne dirait rien pour le moment. « On parlait du nouveau véto en ville et de la prochaine balade qu'on allait faire avec les chiens. Une touche? » ne put-elle s'empêcher de demander pourtant, arborant un sourire amusé sur le visage. Elle mettait les pieds dans le plat, à pieds joints même mais de la voir sourire ainsi lui faisait dire qu'il y avait sûrement anguille sous roche. Sa curiosité la tuera sans doute un jour...

HARLEY-

_________________
— i run on caffeine, sarcasm & inappropriate thoughts ≡ ❝Don't worry about hurting my feelings because I garantee you not one bit of my self esteem is tied up in your acceptance.❞ ©️summer blue
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t960-i-m-a-hopeless-romantic-with-a-dirty-mind-rhiannon#13902 http://loveislove.forumactif.com/t974-_milady#14203 http://loveislove.forumactif.com/t975-_milady#14209 http://loveislove.forumactif.com/t976-_milady#14210
avatar


↳ ÂGE : trente-cinq ans
↳ CÔTÉ COEUR : célibataire
↳ ORIENTATION : homosexuelle
↳ OCCUPATION : ambulancière
↳ QUARTIER : City quarter #14
↳ RP EN COURS : Romah ;Loterie#4/Miyuki ; Les Girls

Prochainement :
Dawn
Swann


↳ INSCRIT LE : 22/11/2016
↳ CLICS : 104 ↳ POINTS : 20
↳ PSEUDO : Quinn
↳ AVATAR : Lauren German (Psychadelya)

MessageSujet: Re: There is nothing a girls talk can't solve. Or may be it is alcohol ? [Leen and Romy]    Dim 18 Déc - 16:04


There is nothing a girls talk can't solve. Or may be it is alcohol ?
L’ambulancière regarda sa montre pour la centième fois depuis que l’heure de la rencontre chez sa voisine et amie, Rhiannon, approchait. Romy avait surtout hâte de voir son amie histoire de se changer un peu les idées. Elle se donnait l’impression d’être comme un lion en cage ces derniers jours, à ressasser ses discussions avec Hazel. C’est donc avec l’impatience qui la caractérise habituellement qu’elle avait attendu toute la semaine de pouvoir rencontrer les deux femmes dont elle était le plus proche, Hazel mis à part bien sûr. Personne ne pourrait remplacer son lien avec sa meilleure amie mais Rhiannon et Niahm s’en approchaient vraiment. Romy aimait passer du temps en leur compagnie et ne s’en lasserait sans doute jamais. Et dire que tout avait commencé par une simple histoire de promenade de chiens et de voisinage. C’est agréable d’avoir des contacts en dehors du boulot. Elle avait eu de la chance de tomber sur Rhia qui lui avait par la suite présentée à Niahm.

Romy était déjà donc fin prête depuis une heure, habillée, coiffée enfin pas comme si ça lui prenait trois heures non plus. Une douche, se coiffer, des fringues propres et voilà le tour est joué. Elle s’était habillée simplement d’un jeans et d’un t-shirt ne cherchant pas à faire de chichi lorsqu’elle voyait ses amies chez elle, ce n’est pas comme si elle sortait dans ce cas-là l’ambulancière aurait fait un petit effort tout de même. C’est pourquoi dès qu’elle n’avait que dix minutes d’avance sur l’heure prévue, elle quitta son appartement pour rejoindre celui de Rhia. Elle toqua à sa porte et attendit que son amie vienne lui ouvrir. Elle espérait ne pas être trop en avance pour ne pas déranger Rhia. Si celle-ci n’était pas encore prête, ça la gênerait un peu. Mais visiblement, son amie était prête et vint lui ouvrir la porte rapidement.

« Salut ma belle ! » lança-t-elle, gaiement. Romy lui fit la bise, la prenant doucement dans ses bras au passage, avec un beau sourire. Elle lui tendit ensuite une petite boite de mets à déguster comme apéro autour d’une bonne bouteille. « Désolée je suis un peu avance. Je tournais en rond dans mon appart’. » Il faut dire que les deux femmes habitent à peine quelques mètres l’un de l’autre du coup ça aidait drôlement à être à l’heure même en partant à la limite d’être en retard.

Puis, elle l’a suivi dans le salon et s’installa dans le canapé, laissant son hôte prendre le temps de lui servir un verre. Elles commencèrent à discuter de tout et de rien, surtout de rien ce qui pour le moment arrangeait Romy. Elle n’avait pas envie de déballer son histoire avec Hazel du moins pas tout de suite. Là, elle se réjouissait simplement d’être en compagnie de son amie et de faire comme si de rien n’était sans se torturer les méninges. Elles entendirent la porte s’ouvrir ce qui indiquait donc que Niahm était arrivée. La jeune femme se leva pour l’accueillir. Romy fit mine d’être totalement innocente quant au fait qu’elles avaient déjà commencé à boire sans l’attendre.  « Totalement par hasard, tout à coup, la bouteille était ouverte et nos verres remplis. » expliqua-t-elle en tentant de garder son sérieux, cherchant à appuyer son amie.

Elle s’installa à nouveau dans le canapé en laissant de la place pour Niahm et lui servit, à elle aussi, un verre. Romy jeta un coup d’œil à Rhia lorsque le téléphone de leur amie sonna. Toutes les deux devaient penser la même chose. Sa curiosité piquée à vif son regard, insistant, se posa sur Niahm, attendant peut-être le bon moment pour la taquiner. « Oui, tu dois tout dire à tes vieilles copines. » ajoute-t-elle à la suite de Rhia. En voyant son air innocent, un grand sourire se dessina sur son visage. « Oh mais oui, je connais ce regard, je crois bien que madame a tiré le gros lot. » Son regard semblait dire ah non tu vas ne pas y échapper comme ça, ma belle. Et puis, si elles avaient de faire boire leur amie dans le cas ou celle-ci souhaiterait garder ses informations confidentielles.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


↳ ÂGE : quarante et un ans
↳ CÔTÉ COEUR : Coeur libre et heureuse ainsi
↳ ORIENTATION : Le feeling parle pour moi, me fait ressentir l'harmonie qui me fait vivre
↳ OCCUPATION : Travaille pour l'association Rainbow Project
↳ INSCRIT LE : 27/11/2016
↳ CLICS : 76 ↳ POINTS : 120
↳ PSEUDO : aingeal
↳ AVATAR : Charlize Theron

MessageSujet: Re: There is nothing a girls talk can't solve. Or may be it is alcohol ? [Leen and Romy]    Mer 11 Jan - 19:59


There is nothing a girls talk can't solve.
Or may be it is alcohol ?


« Non mais tu sais ce que c'est, on commence à papoter et sans crier gare, on fini un verre à la main. » Je tournai la tête vers Rhiannon avec un regard suspicieux, n’ayant aucun mal à apercevoir son envie de rire, mais je me contentai de rire doucement tout en allant récupérer un verre dans la cuisine. « Totalement par hasard, tout à coup, la bouteille était ouverte et nos verres remplis. » « Et je suppose qu’elle s’est ouverte par la pensée du saint esprit, c’est ça ? » Je ris de plus belle en m’approchant des deux femmes pour m’installer près d’elle. Heureusement, Romy prit la sage décision de me réconforter en remplissant également mon verre et j’en profitai pour essayer de découvrir quelle était la discussion du moment. Seulement, c’était sans compter sur une sonnerie très particulière qui s’éleva de ma poche. Trop curieuse de savoir ce que l’application pouvait m’annoncer, je ne pus m’empêcher de sortir mon portable de ma poche et regarder la notification me spécifiant qu’un message m’attendait. Sans attendre plus longtemps, je cliquai sur l’écran et lus avec un sourire le message de ma belle inconnue. Prenant la décision d’attendre la fin de la soirée pour lui répondre, je rangeai mon téléphone et me tournai vers mes amies l’air de rien. Presque aussitôt, leurs regards me signifièrent que je n’allais pas m’en sortir aussi facilement, elles étaient bien trop curieuses pour laisser ce petit instant dans le passé sans poser de questions. Je tentai tout de même de les faire revenir sur ma question précédente, m’intéressant à leur discussion au moment de mon arrivée, mais je savais bien que je n’allais pas m’en sortir aussi facilement. « On parlait du nouveau véto en ville et de la prochaine balade qu'on allait faire avec les chiens. Une touche? » Je tendis ma main vers mon verre pour en boire une petite gorgée en faisant bien attention à ne pas croiser le regard de Rhia. Sa dernière question directe m’indiquait qu’elle ne laisserait s’échapper aucun détail dans mon attitude pour en savoir plus et elle me connaissait trop pour lui laisser trop de chance de me percer à jour. « Oui, tu dois tout dire à tes vieilles copines. » Bien entendu, Romy n’hésita pas une seule seconde pour venir au secours de leur amie. « Vous parliez d’animaux, sérieusement ? C’est un mot clé pour me faire comprendre que vous ne voulez pas m’inclure dans la conversation ou vous gardiez les détails croustillants le temps que j’arrive ? Plus besoin d’attendre, je suis là et bien attentive. » Je me penchai pour reposer mon verre et piquer quelques gâteaux apéros sur la table basse et finis par me poser contre le canapé en croisant le regard de l’ambulancière. « Oh mais oui, je connais ce regard, je crois bien que madame a tiré le gros lot. » Finalement, il n’y avait pas que Rhiannon qui me connaissait bien dans cette pièce. Romy avait tout de suite remarqué mon changement de sujet et ne semblait pas prête à me donner cette chance. Je soufflai avec un sourire avant de m’installer plus confortablement. « Bon d’accord, j’ai peut-être échangé quelques mots avec une mystérieuse femme sur #loveislove. Elle s’était trompée de personne et on est restées parler assez tard. Je ne pensais pas qu’elle me recontacterait. Enfin, je ne sais pas, quelques jours sont passés depuis et j’avais quelques soucis à régler. Comme elle ne me donnait pas de nouvelles, je me suis dit qu’il ne servait à rien de tenter quelque chose, mais elle vient de m’envoyer un message. Je comptais attendre d’être rentrée pour lui répondre, mais puisque vous avez décidé de faire vos curieuses, autant que j’en profite. » Je souris de plus belle et ressortir mon portable pour atteindre l’application. Je restai quelques secondes sans savoir quoi écrire avant de laisser les mots couler d’eux-mêmes. Une fois satisfaite, je le posai sur mes genoux et observai mes amies. « Et vous alors ? Qu’est-ce que vous racontez de croustillants ? Des nouvelles rencontres, une possible touche ? »
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t681-niamh-i-won-t-give-up http://loveislove.forumactif.com/t699-aingeal http://loveislove.forumactif.com/t708-aingeal http://loveislove.forumactif.com/t707-aingeal

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: There is nothing a girls talk can't solve. Or may be it is alcohol ? [Leen and Romy]    

Revenir en haut Aller en bas
 

There is nothing a girls talk can't solve. Or may be it is alcohol ? [Leen and Romy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dynamite Girls #Vintage Vinyl# Nouvelles photos p1
» Dynamite Girls SIS style
» yep les girls
» Les groovy girls de Gripette
» 2 Broke Girls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#loveislove :: 
WELCOME TO BELFAST
 :: city center :: habitations
-