AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
l'aventure #LOVEISLOVE s'arrête là, le forum ferme ses portes

Partagez | 
 

 (tristan&dom) sugar daddy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


↳ ÂGE : trente-neuf ans.
↳ CÔTÉ COEUR : en instance de divorce, un peu paumé.
↳ ORIENTATION : bisexuel.
↳ OCCUPATION : avocat dans son propre cabinet, spencer & neeson.
↳ QUARTIER : queen's quarters (villa).
↳ RP EN COURS : milo (+) atelier cuisine (+) uc.
↳ INSCRIT LE : 20/11/2016
↳ CLICS : 128 ↳ POINTS : 0
↳ PSEUDO : lou.
↳ AVATAR : colin farrell.

MessageSujet: (tristan&dom) sugar daddy   Mar 29 Nov - 18:41


Walked into the room you know you made my eyes burn
It was like James Dean, for sure
You're so fresh to death and sick as cancer.

FT. TRISTAN & DOM

Vas-y doucement. Doucement, Dom. Ses yeux scrutaient l'écran et son index n'arrêtait pas de cliquer sur la pauvre souris. Cette dernière souffrait depuis deux heures maintenant et le cerveau de l'homme surchauffait. Son regard se portait d'un onglet à l'autre, comme celui d'un fou à la recherche de sa dernière victime. Les adresses des restaurants défilaient à tout allure. Certains, il n'osait même pas visiter leur age web. La mauvaise réputation monte rapidement dans une ville comme Belfast. Dom voulait du grand, du gros, du big comme on dit. D'autres adresses retenaient plus son attention et c'était le cas pour the flame, un restaurant où il avait effectué un atelier de cuisine. Il en avait gardé un très bon souvenir même si le thème végétarien l'avait laissé quelques peu dubitatif au début. Une bonne bouffe, un bon environnement. C'était tout ce que Dom souhaitait pour ce premier rencard. Ce n'était pas parfait, mais bien pour commencer. Dom avait l'habitude de voir les choses en gros, mais cette fois il se raisonnait, bizarrement.
Rendez-vous au the flame, ce soir à 19h30. Cela te convient-il?
Dom envoya le message au jeune brun. Une fois fait, il inspira un grand coup afin de se donner de la contenance, mais ce n'est que lorsqu'il reçut l'acceptation du jeune homme qu'il échappa la pression de tout son corps. Ses épaules se redressèrent et il sourit du coin des lèvres. Il venait à peine de repenser à la nuit qu'ils avaient passé ensemble. Une soirée torride alors que rien ne l'avait prédit la journée. Sacré destin. Le brun lui avait laissé un bon souvenirs et des cicatrices acérés sinon il ne l'aurait pas rappelé. C'est son regard et ses cheveux tous les deux noirs de jais, ses gémissement aussi, qui l'avaient complètement chamboulés. Et quelques heures après avoir rencontré le jeune homme, Dom s'était piégé à replonger dans ces souvenirs plaisants.
Le voilà dehors, quarante ans à l'avance, comme d'habitude. On pense de lui un homme sympathique et plutôt cool. La vérité est que Dom peut être un véritable premier de la classe quand une affaire le traquasse. Adossé au mur du restaurant, il attendit néanmoins patiemment, s'imaginant tous les scénario possible. Il avait beau avoir trente-neuf ans, il se sentait comme un adolescent. D'ailleurs, il n'avait pu s'empêcher de mettre un deux pièces Armani sans cravate.

_________________

you make my eyes burn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t388-fuck-my-life-d http://loveislove.forumactif.com/t420-murmurs http://loveislove.forumactif.com/t572-murmurs http://loveislove.forumactif.com/t528-murmurs
avatar

InvitéInvité


MessageSujet: Re: (tristan&dom) sugar daddy   Jeu 1 Déc - 22:08


    Voix monotone qui rythme le lent égrenage des secondes. Le cliquetis des stylos et le froissement des feuilles qui l’entourent, comme une étrange mélodie qui l’attire vers le sommeil. Pourtant il lutte, du mieux qu’il peut, dans un brouillard de sons qui se confondent autour de quelques mots qu’il devrait comprendre, sans vraiment parvenir à l’affirmer. Le cours de didactique du grec ancien autour de la littérature antique ressemble à une sieste improvisée. Tristan peut discerner du coin de l’œil des formes assoupies, et malgré l’énergie qu’il tente de mettre dans son attention, le discours du titulaire le berce sournoisement. Il a sur le bout des doigts des tâches d’encre et dans ses boucles emmêlées reste l’odeur de cigarette et du café. La nuit à bosser. Il est épuisé. La vibration du téléphone contre sa cuisse le fait sursauter, mouvement violent, suffisamment surprenant. Quelques visages se tournent vers lui, l’enseignant s’interrompt un instant. Il sent la chaleur qui lui enfle les joues, esquisse un geste d’excuses, et le bourdonnement soporifique revient bien assez tôt. Un coup d’œil discret aux pixels. Rendez-vous au the flame, ce soir à 19h30. Cela te convient-il? Étincelle qui pétille au coin des yeux. Il pianote quelques mots, rapidement, mais quand il repose le cellulaire sur ses notes, l’énergie usée s’est revigorée. Il ne faut qu’une dizaine de minutes au professeur pour l’endormir profondément.

    Les dernières minutes, grappillées, le regard rivé sur les aiguilles de l’horloge. Il déteste finir tard, il déteste cette urgence qui lui hurle de se jeter dehors. Tristan est tout le temps dans cette panique sournoise, dépêche toi, toujours à peine à l’heure, et le souffle court sur un sourire enjôleur. Dans l’explosion de sons qui envahit l’amphithéâtre, son soupir de soulagement passe inaperçu. Il va devoir courir un peu, mais pour une fois, il ne sera pas en retard. Alors il glisse son sac sur une épaule, et sa silhouette qui se fond dans la foule. Regret un instant de ne pas rentrer, de ne pas savourer la chaleur des bras d’une douche, l’odeur propre des draps dans lesquels s’effondrer. Il regrette surtout de ne pas pouvoir être présentable, un peu mieux qu’un étudiant fatigué, mais il ne lui reste qu’une demi-heure pour arriver. Juste assez. Dans le métro, les corps pressés lui donnent la nausée, alors il laisse son esprit divaguer. Un visage et cette voix grave qui s’était glissée sur son échine, et les corps emmêlés. Un sourire stupide lui flotte sur les lèvres, il se souvient du chaud et du froid, de l’homme qu’il ne se voyait pas aborder. Dont il ne sait rien. Quand il sort de la cabine, la morsure du froid manque de lui couper la respiration. À sa montre, plus que quelques minutes. Il va être en retard. En jurant tout bas, il remonte la rue en quelques enjambées précipitées, et la silhouette de Dom se découpe avec clarté près de l’établissement. Le souffle coupé, il ne s’attendait pas vraiment à le revoir, mais c’est réel, c’est juste là, et ça lui donne souvent terriblement envie de se marrer. J’espère que tu ne m’as pas trop attendu. Si Tristan, évidemment, toujours le dernier arrivé, jamais à l’heure, mais il dégaine son sourire pour se faire pardonner. Il baisse les yeux sur l’homme magnifiquement habillé et il se sent ridicule, avec sa chemise et son jean de cours, avec ses cheveux en bataille et son sac en bandoulière qui remonte les pans de sa chemise sur ses hanches. Grimace. Désolé, je sors de cours, j’ai pas eu le temps de me changer… Il s’en veut un peu, c’est compréhensible que Dom soit un peu déçu, il n’a pas vraiment fait d’effort, il n’a pas réfléchi, pas vraiment. Alors il montre toutes ses dents dans son plus beau sourire, il tire un peu sur ses vêtements pour s’ajuster, il tend la main comme pour la serrer. Si tu me pardonnes, je te fais découvrir le meilleur dessert de la ville.  C’est enfantin il le sait bien, mais il n’a que ça pour se racheter, des blagues et des pirouettes, et l’espoir que Dom ne lui en voudra pas, du moins pas trop, parce qu’il est vraiment content d’être là.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


↳ ÂGE : trente-neuf ans.
↳ CÔTÉ COEUR : en instance de divorce, un peu paumé.
↳ ORIENTATION : bisexuel.
↳ OCCUPATION : avocat dans son propre cabinet, spencer & neeson.
↳ QUARTIER : queen's quarters (villa).
↳ RP EN COURS : milo (+) atelier cuisine (+) uc.
↳ INSCRIT LE : 20/11/2016
↳ CLICS : 128 ↳ POINTS : 0
↳ PSEUDO : lou.
↳ AVATAR : colin farrell.

MessageSujet: Re: (tristan&dom) sugar daddy   Mer 7 Déc - 11:42


Dom regarde sa montre. Malgré le passage opportun de voitures dans l'allée, il entend le bruit incessant et nerveux des aiguilles. Il tape du pieds et toutes sortes de questions et de pensées lui surgissent à l'esprit. Il grogne tellement ça lui fait mal au coeur. C'est comme avoir un cas juridique à traiter et boucler en deux heures. C'est impossible. Et si...? Les hypothèses farfelues s'entrevechent les unes aux autres. Et puis Dom bloque tout ça, car il vient de voir sa silhouette. Il avait presque oublié à quel point il était grand, et fin. C'est sa chevelure plus noire que noire qui balayent son hésitation. Il est la. Plus le jeune homme se rapproche, plus le coeur de Dom bat la fanfare. Décidément, ça ne lui ressemble pas d'être aussi inquiété par une bonne baise. Pourtant, il y avait sur ce garçon quelque chose qui l'attirait d'une façon irréversible. Son attitude envers lui peut-être. Salut, répondit-il doucement à l'encontre de Tristan. Ce n'est rien, attendre ne me dérange pas. Surtout pour ce genre de rendez-vous, ajoute-t-il. Il prend son temps Dom, il regarde son visage, la façon dont il est habillé, ses gestes. Tu as l'air fatigué. Un constat, car le trentenaire s'en inquiète. Des cours... ainsi il ne travaillait pas dans le pub toute la journée. Rentrons vite nous réchauffer et nous mettre à l'aise alors. Et Dom,inquiet, lui montre le passage et referme la marche en effleurant son épaule. Une vieille habitude. J'attendrai plus tard pour te pardonner alors. Dom entre dans son petit jeu, doucement. En attendant, tu devras me supporter toute la soirée. Il montre la table déjà réservée et un serveur les accueille. Dom essaye de rester stoïque mais il ne peut s'empêcher de sourire de contentement en voyant le brun s'assoir en face de lui. C'est terriblement officiel et Tristan apporte un brin d'air frais. Tu sais... J'ai été assez surpris de voir que tu acceptais de me revoir. Dom lance un regard discret sur le jeune, comme pour épier sa réaction.

_________________

you make my eyes burn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t388-fuck-my-life-d http://loveislove.forumactif.com/t420-murmurs http://loveislove.forumactif.com/t572-murmurs http://loveislove.forumactif.com/t528-murmurs

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (tristan&dom) sugar daddy   

Revenir en haut Aller en bas
 

(tristan&dom) sugar daddy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Puki Sugar] Présentation de Pimousse
» Palette Bobbi brown raw sugar 2014
» Scratch !! (Sugar Scrub)
» les décos en pâte à sucre du salon Sugar Paris
» zizi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#loveislove :: 
WELCOME TO BELFAST
 :: titanic quarter :: the flame
-