AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
l'aventure #LOVEISLOVE s'arrête là, le forum ferme ses portes

Partagez | 
 

 poems that paper can't handle (leither)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


↳ ÂGE : 48 ans
↳ CÔTÉ COEUR : un pincement douloureux et des souvenirs.. un paquet de souvenirs.
↳ ORIENTATION : bisexuel. il ne veut rien se refuser, estimant que le plaisir est aveugle. marié à une femme, puis divorcé, il a connu le grand amour dans les bras d'un homme
↳ OCCUPATION : fondateur de sa propre compagnie de danse ; répétiteur au Belfast Northern Ballet
↳ QUARTIER : Titanic quarter
↳ RP EN COURS : ✰✰ (leither) ✰✰ (sebastian)
↳ INSCRIT LE : 22/11/2016
↳ CLICS : 162 ↳ POINTS : 65
↳ PSEUDO : dragibus
↳ AVATAR : vincent cassel / vava @alas

MessageSujet: poems that paper can't handle (leither)   Ven 25 Nov - 20:43




and those who were seen dancing
were thought to be insane by those who couldn't hear the music..

✰ ✰ ✰


T’avais jamais été particulièrement friand de ces endroits un peu chics, avec un dress code ; casual chic comme ils disent maintenant. Oh, tu avais fini par apprendre à évoluer dans ces soirées avec aisance, tromper le monde sur tes capacités mondaines et autrefois, tu faisais l’effort de te conformer aux normes tacites de ces rassemblements bourgeois. Et puis, en prenant de l’âge, ton vieil allié le culot n’avait pas eu de remords à prendre le dessus, ton aplomb et ta désinvolture avaient refait surface et tu ne prenais même plus la peine de t’en cacher. Alors oui, les gens parfois murmuraient sur ton passage, s’offusquaient de ton manque de tact et de la vigueur tranchée de tes prises de positions, mais tu t’en foutais. Non, en fait, ça t’amusait. Tu aimais endosser le rôle de l’enfant terrible, le sale gosse qui se moque des codes. Plus qu’un rôle en fait, c’est une seconde nature, c’est ce que tu es au fond de toi. Cette image te colle à la peau, et au lieu de t’en désolidariser, au contraire, tu l’entretiens, et ça exaspérait Eoghan qui te demandait toujours d’un ton railleur quel âge tu pouvais bien avoir pour te laisser aller à de tels enfantillages. Tu entends presque sa voix, son soupir blasé devant ton attitude puérile, ce qui rendait la chose encore plus amusante. Maintenant, il n’est plus là, et même si plusieurs mois ont passé, t’as encore du mal à te faire à l’idée.

C’est ton téléphone, qui vibre sur la table qui te sort de tes pensées. Il va être l’heure d’aller te préparer, t’as quelqu’un à rencontrer ce soir, et c’est une perspective qui te redonne un peu d’enthousiasme. Tu vérifies une nouvelle fois l’adresse de l’événement. L’heure aussi accessoirement. Bon, c’est une expo alors y’a pas réellement d’heure, mais le but c’est de la rencontrer elle, cette artiste dont tu as découvert le travail par hasard, en tuant le temps sur #loveislove. T’as entendu sa musique, et ça a été comme un coup de foudre.
Vêtu d’un costume, mais délibérément sans cravate et avec le premier bouton de chemise ouvert, tu arrives à l’entrée et grâce au mot magique, on te laisse entrer dans le bar où se tient l’exposition. Les tables ont été retirées pour l’occasion et des boissons sont disposées sur le comptoir. Tu t’y accoudes, jetant un œil aux photos qu’une étrange musique accompagne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t443-pas-de-deux-sasha http://loveislove.forumactif.com/t451-orpheus http://loveislove.forumactif.com/t458-orpheus
avatar

Leither Brooke
Soundwaves

↳ ÂGE : 25 ans
↳ CÔTÉ COEUR : Célibataire
↳ ORIENTATION : Pansexuelle
↳ OCCUPATION : Etudiante en art et musique / Auteur compositeur
↳ QUARTIER : #35 appart, Cathedrale Quarter
↳ RP EN COURS : Sasha #Kenlee (end) #Kenlee (end) # Skye (end) # Kenlee & Niahm (end) #Skye



↳ INSCRIT LE : 18/11/2016
↳ CLICS : 190 ↳ POINTS : 180
↳ PSEUDO : Lei
↳ AVATAR : Abby Brothers
↳ AUTRES COMPTES : Non

MessageSujet: Re: poems that paper can't handle (leither)   Lun 28 Nov - 1:35

grey>Leither / Sasha
Poems that paper can't handle

 
- Et surtout n'oubliez pas de me rendre vos travaux avant mardi!

Rassemblant mes effets, je saluais mes camarades avant de sortir de l’Amphitrite. Le cours d'aujourd'hui avait été très dense et si ce n'était pour Mikeal, je n'aurai meme pas envisagé l'idée de me rendre à son exposition dans le queen's quarter. Mikeal et moi nous étions rencontrés il y a six mois de cela, alors que je venais juste de poser mes valises à Belfast. Prenant des photos de ma personne sans que je ne le remarque, il m'avait invité par le biais d'une connaissance à une de ses expos privées, ou je découvris avec surprise que j'étais l'un de ses sujets... Ondine, tel avait été l'intitulé des quatre photos de moi en noir et blanc exposées aux murs. Je dois l'avouer dans un premier temps une vague de colère et de gêne m’envahis, mais très vite l'échange que j'eus avec mikeal m’apaisa et nous nous retrouvâmes à parler le même langage, voir à nous comprendre sans mots. Il avait pris un grand risque en m'exposant de la sorte sans mon accords, mais par une intuition qui lui était propre, il avait su que le feeling passerait entre nous... Je lui interdis tout de même de vendre la moindre photo, ce à quoi il consentit en échange du droit d'en exposé une des quatre dans ses prochaines expos...

Six mois que j'étais à Belfast et je n'avais toujours pas réussi à réunir suffisamment d'argent pour m'acheter un petit véhicule. Entre les dépenses mensuels, le loyer, les loisirs, je me retrouvais bien souvent sur la corde raide en fin de mois... L'option maman et papa étant clairement à exclure, il ne me restait qu'à prendre mon mal en patience, ce que je faisais à l'instant meme en attendant ce bus qui ne déniait pas pointer le bout de son nez...

Bruit de klaxon... "HEY LEITHER (me retournant surprise) TU VIENS JE TE RAMÈNE?!" Ni une ni deux je m'engouffrais dans la voiture de Denise une camarade de classe, et la remerciais chaleureusement. Denise était le genre de fille délurée et sympa, tout le contraire de moi qui étais plus réservée et dans mon monde. Mais nous nous entendions à merveille malgré nos caractères diamétralement opposés. Aussi lorsque durant le chemin je lui fis part de mon rendez vous avec un certain Sacha, elle partie dans une diatribe moralisatrice dont le sujet principale était "On ne rencontre pas de nuit un inconnu, c'est dangereux!". Et si dans un premier temps, je l'avais rassuré quand au fait que je ne serai pas seule avec le dénommé sasha, je devais avouer qu'elle m'avait quelque peu mis le doute quand au bien fondé de cette démarche "professionnelle". Freinant devant mon immeuble après une demi heure de route, la brune me fit encore quelques recommandations avant de démarrer. Regard posé sur le véhicule disparaissant au loin, je soupirai de lassitude mais également d'angoisse à l'idée de tomber sur un vrai malade! Erff, merci Denise!!

Queen's Quarter, Bar Loveress...

- Je vous remercie..." Souriant m'aidant à descendre du taxi "Le plaisir était pour moi mlle..." Lui rendant son sourire, je me dirigeais vers le vigile lui donnant le mot de passe afin de pénétrer dans les lieux. La porte passée, je fus de suite charmée par l'ambiance chic feutrée sublimée par une musique expérimental entre l'électro et la pop... Lumières fluorescentes tamisées, drapés de couleurs en soie tombant de ci de là, meubles épurés, serveurs sombrement vêtus, Mikeal avait ce don pour créer des atmosphère en fonction des œuvres exposées. Et cette fois ci, il avait choisi de photographier la haute société dans ses soirées mondaines, exposant non pas le faste de celles ci, mais les fugaces expressions de vérités derrière les masques et faux semblants...

Apercevant mikeal en pleine discussion au fond dans un coin, je me décidais à prendre un mojito au bar en attendant qu'il soit disponible. Verre en main, je me mis en recherche de ce fameux morpheus, notre signe de reconnaissance étant une rose blanche. La mienne avait pris place dans mes cheveux, de manière à ce que si je rate la sienne, lui ne me rate pas... Mais au bout de cinq minutes, je ne trouvais personne arborant une rose blanche... C'est alors que je vis une photo qui m'était plus que familière. Il s'agissait d'une des quatre photos que mikeal avait prise de moi. Sur celle ci en noir et blanc, j'étais assise à la terrasse d'un café, le regard songeur, ma personne paraissant presque irréelle sous l'effet de l'angle de vu et du jeu des ombres et lumières... Je l'aimais particulièrement et cela ne m'étonnait guère que mikeal l'ai choisi. Souriant, je m'approchais de celle ci, lorsque je remarquais dans la main gauche de l'homme face à la photo, une rose blanche. Prise de panique subitement, je rebroussais chemin avant de me reprendre et ôtant ma rose blanche de ma coiffure, je jetais celle ci dans un coin... Quitte à rencontrer un inconnu, autant tâter le terrain en amont! M'approchant de nouveau, j'abordais l'inconnu verre aux lèvres, ton calme, voix douce...

- Qu'en pensez vous? L'artiste a t'il eu l’œil? 
(souriant) Je ne sais toujours pas pour quelle raison il a choisi d'immortaliser cette scène, mais je dois dire que j'aime ce qui s'en dégage sans parvenir à y mettre un nom...

Glissant le verre entre mes lèvres, je laissais le liquide s'insinuer entre celle ci, regard posé sur la dite photographie... La conversation était engagée, voyons voir à quel genre de personne j'avais à faire avant de prendre la décision de fuir.








 
© code par Nostaw.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t176-leither-let-vibrations-waving-on-your-body http://loveislove.forumactif.com/t373-soundwaves#3856 http://loveislove.forumactif.com/t356-soundwaves http://loveislove.forumactif.com/t377-soundwaves#3864
 

poems that paper can't handle (leither)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mes Art toys
» A propos des pleurs des bébés, quelques textes
» LES CONTRE-TORPILLEURS
» Nouveautés 2015
» paperclay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#loveislove :: 
WELCOME TO BELFAST
 :: queen's quarter
-