AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
l'aventure #LOVEISLOVE s'arrête là, le forum ferme ses portes

Partagez | 
 

 [Benmet#1] On se détend comme on peut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


↳ ÂGE : 20 ans
↳ CÔTÉ COEUR : Célibataire, amoureux désespérément de son meilleur ami..
↳ ORIENTATION : Homosexuel
↳ OCCUPATION : Étudiant en littératures puis Hockeyeur professionnel.
↳ QUARTIER : Queen's Quarter villa 44
↳ RP EN COURS : + Benmet ♥️
+ Emriel ♥️
+ Jenmet ♥️
+ Joshmet ♥️
+ Charmet ♥️
+ Emuben ♥️
+ Atelier ♥️
+ Emwan~Flashback ♥️
+ Emwan ♥️
+ [url=LIEN[/url]Arimetiel[/url] ♥️

Terminés :
+ Emuben#1 ♥️
+ Benmet#1 ♥️
↳ INSCRIT LE : 23/11/2016
↳ CLICS : 634 ↳ POINTS : 2125
↳ PSEUDO : GekkuNeko
↳ AVATAR : Dylan Muse Sprayberry (baby♥)
↳ AUTRES COMPTES : Nous sommes seuls dans ma tête, nous vous remercions.

MessageSujet: [Benmet#1] On se détend comme on peut   Jeu 24 Nov - 15:17




Emmet & Benjamin
On se détend comme on peut.

Weekend, ça va faire du bien, enfin plus ou moins vu qu'il y a entrainement avec l'équipe de Hockey je vais pas vraiment prendre le temps de me poser cinq minutes et donc de penser à autre chose le temps d'une journée. Oh clairement je ne vais pas m'en plaindre, avoir entrainement va me permettre de voir Ben par la même occasion vu qu'il est aussi dans l'équipe il est même le capitaine. Mais quand même, je dois bien avouer que cette semaine de cours aura été intensive et je suis fatigué voilà tout, j'aimerais pouvoir me poser, sans doute après l'entrainement je pourrais me poser enfin mis à part si Benjamin ne me propose pas d'aller faire je ne sais quoi après l'entrainement. On verra le moment venu. Je finis par quitter ma maison vêtu d'une tenue simple mais qui me convient parfaitement puis je fonce jusqu'au stade de Hockey. Heureusement je ne suis pas en retard du tout, en fait je suis même l'un des premiers à être arrivé. Au bout du compte après un petit échange rapide avec quelques membres de notre équipe nous nous mettons au travail, c'est le matin, nous sommes tous assez fatigués par notre semaine ce qui est normal en fait. Et au bout d'un moment, alors qu'il est onze heures on décide d'arrêter et de nous retrouver le weekend prochain mais l'après-midi cette fois-ci. Je me tourne vers Benjamin et le fixe longuement. « J'ai été nul. » Puis je soupire de lassitude, j'essaie d'être toujours bon dans ce sport mais avec la fatigue de la semaine disons simplement que ce n'est pas toujours évident. Je pose mon regard alors sur lui et le fixe intensément avec un petit sourire plaqué sur mes lèvres. « Tu fais quoi ce weekend ? » Demandais-je d'un ton doux tout en le fixant intensément, sans doute sera-t-il avec l'une de ses amantes d'une nuit ou plusieurs d'entre elles je n'en sais rien et au fond j'espère qu'il m'épargnera les détails parce que ça me rend fou de voir qu'il couche comme ça avec autant de filles... Bon, je fais la même mais avec des garçons mais pas autant et contrairement à lui je ne refoule pas ce que je suis au fond de moi, enfin sauf devant lui, je ne veux pas prendre le risque de le perdre après tout...


_________________
Emmet O'Grady
« Il faut toujours se battre pour obtenir ce qu'on veut. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t538-new-life-i-hope-emmet-termine http://loveislove.forumactif.com/t548-crazyem http://loveislove.forumactif.com/t565-crazyem http://loveislove.forumactif.com/t564-crazyem
avatar


↳ ÂGE : 23 ans
↳ CÔTÉ COEUR : Compliqué
↳ ORIENTATION : Hétéro, (homophobe)
↳ OCCUPATION : Hockeyeur pro, parieur et pilote de course
↳ QUARTIER : queen's quarter
↳ RP EN COURS : (6/3) - complet, stop je ne peux plus vous prendre.

- Gaby
- Charlie
- Dwayne
- Joshua
- Jason
- Benmet#2
↳ INSCRIT LE : 20/11/2016
↳ CLICS : 442 ↳ POINTS : 125
↳ PSEUDO : Alex'
↳ AVATAR : Cody Christian

MessageSujet: Re: [Benmet#1] On se détend comme on peut   Ven 25 Nov - 2:51



❝On se détend comme on peut❞


Emmet & Benjamin
citation  △
Nous avions prévu un entraînement tôt ce matin, certain devait travailler le soir, ce qui fait que l'on avait déplacé l'horaire, ce qui ne m'arrange absolument pas, je ne suis pas du matin. C'est d'ailleurs pour cela que je suis toujours chez moi avec ma tasse dans les mains encore chaude et que les autres doivent être arrivés. Je regarde ma montre en grognant, mais j'adore le hockey donc je me bouge les fesses pour courir prendre mon sac de sport en haut et redescendre pour prendre les clés de ma voiture. Je ne conduis absolument pas prudemment, ce qui me permet d'arriver avec seulement dix petites minutes de retard, les autres doivent déjà être sur la glace, mais ils ont l'habitude de m'attendre, je sais me faire prier. Je trouve une place et me précipite dans les vestiaires pour me changer, je mets le bas et mes patins, j'arrive en mettant mon haut sur la glace. Je fais un salut général avant de me mettre moi aussi à m'échauffer avec le reste de notre équipe. Je repère Emmet, je viens lui faire une tape dans le dos. Il ne me semble pas dans son assiette… Peut-être un coup de mou, je vais discuter un peu avec tout le monde. L’entraînement se déroule tranquillement, je note que certain sont plus en forme que d'autre, ce qui est normal. Puis le matin comment voulez-vous que l'on soit au top ? Le matin s'est fait pour dormir ! L'on se programme un entraînement la fin de soirée du week-end prochain, tout le monde sera un peu plus en forme et le coach de meilleure humeur. Je retire mes gants transpirants, un peu a bout de souffle, mais souriant. Je sens le regard d'Em' sur moi alors je me tourne vers lui, je roule des yeux en soupirant. Il soupire lui aussi et je pose une main sur son épaule.

« Ne dis pas n'importe quoi, tu es fatiguée, c'est tout, on sait tous que le plus nul de l'équipe, c'est Joris, est-ce que tu as compté le nombre de fois où il est tombé aujourd'hui ? Non, sérieux, je crois, il est resté plus longtemps le cul sur la glace que quand je me suis fait coccyx. »

Je lui fais un grand sourire alors que je fais un signe de la main à Joris qui a très bien entend que je parlais sur ça personne, mais je n'en ai absolument rien à faire, je ne supporte pas se remplaçant qui ressemble à un gros lard, je ne sais même pas pourquoi il vient s’entraîner, jamais il n'ira sur la glace, enfin, je l’espère pour nous. L'on sort de la glace pour aller dans les vestiaires se changer, Em' me demande ce que je vais faire de mon Week-end… Il me semble que j'ai une course ce samedi soir et un match de boxe le dimanche, mais je ne suis pas certain, il faudrait que je regarde.

« Normalement, j'ai des trucs de prévus et toi ? Tu veux venir avec moi ? »

Je me retourne vers lui rangeant mes affaires dans mon sac et prenant mes affaires de douche sur mon épaule, je ressors de la cabine une serviette autour de la taille, je n'ai aucune pudeur, a quoi bon, on se connaît tous. Je vais vers le petit brun.

« Dis, tu fais quoi après ? Un un ciné chez moi, ça te tente ? »

©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t385-la-mort-est-une-journee-qui-merite-detre-vecue-benjamin#3971 http://loveislove.forumactif.com/t517-lejoker http://loveislove.forumactif.com/t515-lejoker http://loveislove.forumactif.com/t516-lejoker
avatar


↳ ÂGE : 20 ans
↳ CÔTÉ COEUR : Célibataire, amoureux désespérément de son meilleur ami..
↳ ORIENTATION : Homosexuel
↳ OCCUPATION : Étudiant en littératures puis Hockeyeur professionnel.
↳ QUARTIER : Queen's Quarter villa 44
↳ RP EN COURS : + Benmet ♥️
+ Emriel ♥️
+ Jenmet ♥️
+ Joshmet ♥️
+ Charmet ♥️
+ Emuben ♥️
+ Atelier ♥️
+ Emwan~Flashback ♥️
+ Emwan ♥️
+ [url=LIEN[/url]Arimetiel[/url] ♥️

Terminés :
+ Emuben#1 ♥️
+ Benmet#1 ♥️
↳ INSCRIT LE : 23/11/2016
↳ CLICS : 634 ↳ POINTS : 2125
↳ PSEUDO : GekkuNeko
↳ AVATAR : Dylan Muse Sprayberry (baby♥)
↳ AUTRES COMPTES : Nous sommes seuls dans ma tête, nous vous remercions.

MessageSujet: Re: [Benmet#1] On se détend comme on peut   Dim 27 Nov - 16:45




Emmet & Benjamin
On se détend comme on peut.

De base, je suis pas vraiment du matin, je suis plutôt du genre à me lever à dix heures, voir onze heures si j'en ai la possibilité plutôt que me lever à sept ou huit heures du matin. Bon, je suis comme ça et malheureusement avec mes études en littératures je peux pas forcément faire ma grasse matinée tous les matins. Ce n'est pas grave mais disons que c'est plus emmerdant qu'autre chose et que parfois j'ai une soudaine envie de sécher les cours au lieu de sortir de mon lit, je suppose que je n'ai pas à rougir et qu'on a tous déjà eu cette pensée quand on voit qu'il est six heures du matin et qu'on doit se préparer pour aller en cours. Mais bon, jusqu'à présent j'ai été irréprochable du début jusqu'à la fin, je suis raisonnable, je tente d'être le meilleur en cours, je vais en cours même en étant malade au lieu de me reposer à la maison, on me dit même que j'en fais trop, beaucoup trop et que je devrais penser un peu plus à moi, profiter de ma jeunesse plutôt que d'être constamment posé sur mes études. Pour moi c'est normal, je suis un bosseur, me tourner les pouces pendant quatre heures c'est pas mon truc, j'ai besoin d'être en mouvement en tout temps, je suis pas non plus hyperactif mais bon disons simplement que rester dans mon coin à ne rien faire ce n'est pas mon truc et c'est pour ça qu'on m'aime, je suppose. Cependant pour l'heure aucune importance je me contente de poser mon regard sur Ben puis de ricaner quand j'entends ses mots à propos de Joris un remplacement qui est tout bonnement... Nul à chier, voilà c'est dit. « C'est pas faux. Reste plus qu'à espérer qu'on nous le mettra pas sur la glace pour les matchs sinon on est vraiment mal barré. » Lâchais-je à l'attention de mon meilleur ami puis je fais un petit coucou de la main à Joris en même temps que Ben, le type semble avoir entendu qu'on parlait de lui, rien d'étonnant. Dans l'équipe tout le monde doit parler de lui de toute façon et du fait qu'il est mauvais, tout le monde le sait, même lui il doit le savoir.

Au bout du compte je finis par me lancer et voir un peu ce qu'il va faire ce weekend, pour le coup je m'ose à espérer qu'il ne va pas passer un weekend en compagnie de nanas en tout genre parce que ce genre de choses disons simplement que ça m'agace tout bonnement. Pourquoi se prendre la tête avec tout un tas de nanas quand on peut passer un weekend entre potes ? Bon pas d'alcool je risquerais de faire n'importe quoi, jusqu'à présent Ben m'a encore jamais vu bourré, à chaque fois je prétexte une connerie du genre que j'ai un problème au cœur et que boire n'est pas une bonne idée. La vérité c'est pas ça, la vérité c'est que je tiens pas l'alcool en premier temps et en second temps que je ne sais pas boire. Et en dernier temps disons simplement que quand je bois j'ai tendance à être très tactile, un peu trop en fait donc j'évite de boire en sa compagnie, en compagnie d'homosexuels comme moi ce n'est pas grave en sa compagnie si, je risque gros, trop gros. Finalement mon ami me répond qu'il a des choses de prévues et me propose de venir, j'acquiesce et le scrute intensément. « Rien de prévu, rien du tout. Tu vas faire quoi un peu ? » Demandais-je tout de même parce que si jamais il veut aller rencontrer des nanas ou je ne sais quoi encore autant que je sois prévenu et là je refuserais de venir, pas spécialement envie d'avoir les futures conquêtes de Ben autour de moi. Jaloux, moi ? Bien sûr je l'assume mais pas devant lui non plus.

Quand on se rend dans les vestiaires j'entends Ben revenir vers moi après sa douche, me concernant je me suis déjà changé alors quand je le vois avec sa serviette autour de la taille je ne peux m'empêcher de sourire tout en me forçant à le regarder dans les yeux et pas... Ailleurs. Putain c'est toujours de la folie quand je suis avec lui, il a aucune pudeur et si par malheur, pour lui, il y a un gay dans l'équipe, en l'occurrence moi, et bien on est mal barré et puis ce serait sans doute gênant pour lui de se dire qu'un gay fantasme, et pas qu'un peu, sur lui. Mais heureusement il ne sait pas, il n'en sait rien, il n'en a pas le moindre doute, il doit être aveugle sans doute. Finalement quand j'entends sa proposition je le fixe comme un idiot un petit temps avant de réaliser puis de rire. « Oui bien sûr. Qu'est-ce que tu proposes comme film ? » Répondis-je à mon meilleur ami tout en essayant d'être aussi normal que possible parce que oui pour l'heure j'ai surtout l'air d'un con qui essaye de ne pas regarder plus bas. Même moi j'en suis conscient que le fait est de le regarder aussi intensément dans les yeux ça peut me griller, alors au bout d'un moment j'attrape mon iPhone faisant mine d'envoyer un SMS à quelqu'un je pose peu après mon regard sur lui. « Ça fait un moment qu'on a pas vu de film ensemble, on va s'amuser ! » Dis-je finalement d'un ton doux juste histoire de camoufler ma gêne du moment, il s'en rend pas compte, en théorie du moins, mais oui il me met plus que mal à l'aise quand il est en torse nu comme ça devant moi, le pire c'est quand il se balade à poil, là je deviens fou et je dois cacher mon entrejambe.. Putain, ce mec me rend vraiment dingue...



_________________
Emmet O'Grady
« Il faut toujours se battre pour obtenir ce qu'on veut. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t538-new-life-i-hope-emmet-termine http://loveislove.forumactif.com/t548-crazyem http://loveislove.forumactif.com/t565-crazyem http://loveislove.forumactif.com/t564-crazyem
avatar


↳ ÂGE : 23 ans
↳ CÔTÉ COEUR : Compliqué
↳ ORIENTATION : Hétéro, (homophobe)
↳ OCCUPATION : Hockeyeur pro, parieur et pilote de course
↳ QUARTIER : queen's quarter
↳ RP EN COURS : (6/3) - complet, stop je ne peux plus vous prendre.

- Gaby
- Charlie
- Dwayne
- Joshua
- Jason
- Benmet#2
↳ INSCRIT LE : 20/11/2016
↳ CLICS : 442 ↳ POINTS : 125
↳ PSEUDO : Alex'
↳ AVATAR : Cody Christian

MessageSujet: Re: [Benmet#1] On se détend comme on peut   Lun 28 Nov - 2:07



❝On se détend comme on peut❞


Emmet & Benjamin
citation  △
Joris sur la glace ? Il a péter un câble le petit Em' autant déclaré forfait direct, jamais de la vie il arriverais a faire quoi que se soit.

« S'il met un pieds sur la glace, je me charge moi même de le sortir, quitte a finir avec des pénalité et un joueur en moins, tu as des idées parfois. »


L'on se déplace en lui passant devant je n'hésite pas a lui lancer un regard dédaigneux, je le déteste, puis il pourrais faire du sport merde. On avance jusqu'aux vestiaires avec Em' les autres sont déjà a l'intérieur, je ne suis pas pudique mais je n'aime pas me sentir oppressé dans cette endroit alors j’attends que quelques uns partent en discutant avec Emmet.  Il me demande se que j'ai de prévus, je lui dis que j'ai des choses a faire et savoir s'il veux venir avec moi, après tout, même si je fais une course, je le laisserais m'attendre sagement a l'arrivé ou je passerais le prendre après, car je sais ce qu'il a vécu et je ne veux pas le traumatisé encore plus, c'est une période asses sombre de sa vie et je n'aime pas le revoir plonger la dedans, j'aime le voir avec son petit sourire de gamin sur la tronche et sa gueule d'ange.

« Rien de rien ? Tu te fou de moi ? Faut sortir de ta grotte parfois … Moi j'ai une course Samedi fin de soirée, mais si tu viens après on peut sortir pour se trouver de la compagnie pour la nuit ? J'ai des chambres d'amis tu connais la maison » je lui met un petit coup d'épaule avec un sourire complice « Promis je ne jugerais pas ta compagne »

Je lui fait un clin d’œil car c'est vrai qu'il ne me les présentes jamais le fourbe, faut dire que je ne lui présente pas les miennes non plus vu que cela ne dure généralement pas plus d'une nuit, bien que quand il passe chez moi pour me chercher, il doit en croisé qui partent. J'aime prolongé mes nuits avec de bonnes compagnies. On finit par entré dans les vestiaire quand il y a un peu moins de monde je pars prendre une douche et reviens avec ma serviette pour proposer de passé voir un film à Em' , il me sourit et je lui sourit moi aussi. Il me fixe asses bizarrement mais j'ai pris l’habitude avec lui, cela doit être l'un de ces tiques ou je ne sais quoi encore. Il a un grand moment de bug, je ne sais pas a quoi il pense mais cela le fit bien rire, je roule des yeux en le regardant toujours. Une idée de film ?

« Tu sais bien que j'ai tout le film que tu veux, action ? Horreur ? Sportif ? Dis moi, quoi que je me ferais bien un film d'horreur cela fais un moment que je t'ai pas vu flipper, ça me fait toujours bien rire »

Je lui lance mon sourire de sadique, je suis salaud ? Oui, mais je suis comme ça. Puis je lui laisse quand me le choix s'il veux changer, bien que je ne l'obligerais jamais a faire quoi que se soit, je vais le taquiner la dessus pendant un moment, mais  a la fin j'écouterais toujours son choix, après tout je l'adore tellement il est un membre de ma famille mon deuxième frère adoptif, jamais je ne lui ferais de mal. Il lit un sms avant de me répondre, je hausse les épaules et me mettant sur le banc a coté de lui pour commencer à m’habillais sans me soucier du reste, je suis quand même sans pudeur, puis on est tous fabriqué de la même façon.  J’enfile mon boxer.

« Ba oui tu passe plus trop à la maison, ça va tes cours pas trop prenant ? Tu veux un coup de mains, je peux toujours voir si j'ai pas un gas qui peut t'aider, pas moi je suis pas des plus intelligent quand il s'agit de littérature, tu me connais »

Je ris en terminé de mettre mes vêtement, j'ajuste ma veste de cuire et prend mon sac sur mon épaule.  On se dirige vers la sortie et je ferme les vestiaire, donnant la clé au coach car nous sommes les derniers. Je réfléchis a se qu'il me reste comme pizza dans le frigo et ne fais pas attention si Em' me suit, mais j'espère qu'il me suit quand même. J'ouvre ma voiture de sport noir a distance

« Je pense va falloir qu'on fasse un arrête au supermarché j'ai rien a bouffé dans la baraque, tu veux un truc? »

Puis il nous faut aussi du pop-corn des bonbons et pleins de trucs pas du tout bon pour notre santé que je ne manquerais pas de mettre dans mes placards. Je m'installe au volant, je sais que quand je conduis Emmet je dois conduire prudemment, je mets une petite alerte dans mon cerveau pour ne pas oublier qu'il est avec moi, car parfois il se fait tellement discret que j'ai une fâcheuse tendance a ne plus réfléchir et hop j’appuie sur la pédale d'accélérateur et quand le bolide grimpe ba il monte rapidement.
©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t385-la-mort-est-une-journee-qui-merite-detre-vecue-benjamin#3971 http://loveislove.forumactif.com/t517-lejoker http://loveislove.forumactif.com/t515-lejoker http://loveislove.forumactif.com/t516-lejoker
avatar


↳ ÂGE : 20 ans
↳ CÔTÉ COEUR : Célibataire, amoureux désespérément de son meilleur ami..
↳ ORIENTATION : Homosexuel
↳ OCCUPATION : Étudiant en littératures puis Hockeyeur professionnel.
↳ QUARTIER : Queen's Quarter villa 44
↳ RP EN COURS : + Benmet ♥️
+ Emriel ♥️
+ Jenmet ♥️
+ Joshmet ♥️
+ Charmet ♥️
+ Emuben ♥️
+ Atelier ♥️
+ Emwan~Flashback ♥️
+ Emwan ♥️
+ [url=LIEN[/url]Arimetiel[/url] ♥️

Terminés :
+ Emuben#1 ♥️
+ Benmet#1 ♥️
↳ INSCRIT LE : 23/11/2016
↳ CLICS : 634 ↳ POINTS : 2125
↳ PSEUDO : GekkuNeko
↳ AVATAR : Dylan Muse Sprayberry (baby♥)
↳ AUTRES COMPTES : Nous sommes seuls dans ma tête, nous vous remercions.

MessageSujet: Re: [Benmet#1] On se détend comme on peut   Lun 28 Nov - 15:11




Emmet & Benjamin
On se détend comme on peut.

C'est toujours intimidant pour moi quand je me retrouve avec lui dans une situation comme celle-ci, que je vois qu'il va prendre une douche ou quoi et qu'il forcément se retrouver en petite tenue devant moi. Je ressens des choses pour lui depuis un petit bout de temps maintenant, ça remonte, j'assume, me concernant j'assume, certes pas devant lui, vaut mieux pas d'ailleurs, je risque gros, très gros si jamais je me mets à tenter des trucs avec lui. Il est homophobe ça aussi faut que je me fasse une raison, l'homosexualité ce n'est pas son truc, il a jamais aimé ça d'aussi loin que je m'en souvienne, ça lui a toujours posé problème et moi étant gay à cent pourcent il vaut mieux que je ferme ma gueule. Bien sûr c'est délicat parce que c'est mon meilleur ami, et plus pour moi, et ce depuis bien des années maintenant il l'a toujours été et le sera toujours mais après oui j'aimerais pouvoir partager davantage avec lui. Lui expliquer ce que je suis vraiment mais c'est impossible, vu sa hantise des gays autant que je me taise si je ne tiens pas à ce qu'il me lâche ou qu'on se prenne la tête ou... Pire encore, vu qu'il tabasse les gays parfois il m'arrive de me demander s'il en serait capable avec moi. Au fond je le sais, la réponse est "oui" mais d'un autre côté j'espère que la réponse "non" qu'il m'a suffisamment apprécié au cours de sa vie pour ne pas être capable de me faire ça à moi. Je me fais sans doute trop d'illusions, je suis sans aucun doute trop rêveur mais je l'espère, j'espère que je suffisamment important pour que jamais il n'en arrive à me toucher sous prétexte que je suis gay. Bon, encore faut il qu'il apprenne que je le suis et pour l'heure il n'en a aucun doute.

Au bout du compte après des petits moments échangés à propos de Joris je souris et acquiesce quand il me parle de son programme pour ce weekend, pour mon cas je n'ai absolument rien de prévu, peut-être me poser sur mes cours, c'est possible aussi. Mais on verra le moment venu. « Je te tiendrais au courant pour qu'on se fasse une soirée, si finalement entre temps j'ai pas un truc à faire genre mes cours ou quoi je viendrais. » Répondis-je à mon ami tout en sachant pertinemment que je ne viendrais pas, non c'est sûr si il faut que je sois obligé de le voir en compagnie de femmes et que ça me rende... Dingue clairement il vaut mieux que je reste chez moi à étudier les différents auteurs que j'apprécie comme Molière, en ce moment je lis beaucoup ses pièces et sérieux j'aime, j'aime ce qu'il a écrit cet homme, c'était un génie, je le pense il est d'ailleurs mon écrivain de pièce de théâtre préféré. Mais encore une fois ce ne sont pas des choses dont je parle avec mon meilleur ami, la littérature visiblement ce n'est pas son truc, ce que je respecte totalement. Si moi je suis obsédé par la littérature et bien je conçois parfaitement que ce n'est pas le cas de tout le monde.

Finalement, quand il eut terminé de prendre sa douche je me fais violence intérieurement pour ne pas passer pour un con quand je le découvre en serviette devant moi. Se rend-il compte de l'effet qu'il peut produire ? Non, je crois pas sinon il ferait pas de telles choses, bon en même temps il ne semble toujours pas se douter ne serait-ce qu'un seul instant de ma réelle orientation sexuelle donc à la limite il se permet parce qu'il pense que j'aime les femmes. Il a tout faux, absolument tout faux. Quand ses paroles arrivent à mes oreilles je souris et ricane un instant, c'est vrai, il a raison, entièrement raison quand je regarde un film d'horreur j'ai tendance à être... Et bien tout sauf virile et je passe pour un con parce que je hurle comme une fillette et parfois je me cache les yeux avec mes mains. Bravo, c'est pas l'attitude même d'un mec mais parfois certaines choses sont un peu compliquées pour moi à observer et lui ça l'amuse. « Regardons un film d'horreur dans ce cas, ça me convient parfaitement, ça fait un bout en plus que je n'en ai pas vu. » Lançais-je d'un ton joyeux à mon meilleur ami tandis qu'il s'éloigne et part s'habiller. Putain... Il a vraiment aucune pudeur, je sais pas s'il se rend compte de l'effet qu'il produit sur mon corps quand il se fou à poil comme ça sans se dire un seul instant que ça peut me... Plaire. Dans ces moments-là je pense à des choses horribles pour pas avoir une certaine marque visible sur mon jean signe que ce que je vois me plaît. Par exemple je pense à ma mère, penser à ma mère c'est suffisant pour que je n'ai pas de trique et jusqu'à présent ça aura été efficace, encore aujourd'hui ça l'est et de toute façon j'évite de le fixer pour l'heure, je me contente de fixer mon téléphone pendant tout le temps qu'il est à poil et c'est tout.

Au bout du compte, quand il eut terminé de s'habiller je me tourne vers lui et souris en entendant ses paroles puis j'acquiesce en guise de réponse. « Non tout se passe bien ne t'en fais pas. J'arrive à m'en sortir pleinement et j'ai mon professeur toujours derrière moi pour m'aider si j'ai besoin de quoi que ce soit. Enfin ouais tout se passe bien ça me passionne vraiment. » Lâchais-je d'un ton enjoué à mon meilleur ami tout en fixant longuement mon ami. Ouais je peux parler pendant des heures de littérature mais sachant que ce n'est spécialement son truc j'évite de le faire avec lui. Finalement nous finissons par quitter le vestiaire nous rendant jusqu'au parking, à chaque fois je redoute ce moment, me retrouver en compagnie de voitures c'est vraiment un calvaire pour moi cependant ce n'est pas essentiellement quelque chose que j'apprécie mais bon je sais que je n'ai pas le choix et que je dois me faire une raison. Quand je l'entends me dire qu'il va falloir qu'on s'arrête j'acquiesce. « Mis à part du popcorn non rien de bien précis, merci. » Dis-je d'un ton doux tandis que je soupire devant la voiture, fixe mon meilleur ami en me mordillant la lèvre inférieure comme si monter à l'intérieur était dur pour moi. Puis je finis par me faire violence intérieurement et grimpe à l'intérieur de la voiture, m'installant, m'attachant comme il se doit et fixe mon meilleur ami. « T'inquiètes pas ça va aller. Tu peux démarrer si c'est bon pour toi. » Informais-je mon meilleur ami tout en soupirant de lassitude en me mordillant la lèvre inférieure puis je me serre les poings mal à l'aise, rentrant mes ongles dans mes mains, ouais on peut le dire je suis stressé...



_________________
Emmet O'Grady
« Il faut toujours se battre pour obtenir ce qu'on veut. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t538-new-life-i-hope-emmet-termine http://loveislove.forumactif.com/t548-crazyem http://loveislove.forumactif.com/t565-crazyem http://loveislove.forumactif.com/t564-crazyem
avatar


↳ ÂGE : 23 ans
↳ CÔTÉ COEUR : Compliqué
↳ ORIENTATION : Hétéro, (homophobe)
↳ OCCUPATION : Hockeyeur pro, parieur et pilote de course
↳ QUARTIER : queen's quarter
↳ RP EN COURS : (6/3) - complet, stop je ne peux plus vous prendre.

- Gaby
- Charlie
- Dwayne
- Joshua
- Jason
- Benmet#2
↳ INSCRIT LE : 20/11/2016
↳ CLICS : 442 ↳ POINTS : 125
↳ PSEUDO : Alex'
↳ AVATAR : Cody Christian

MessageSujet: Re: [Benmet#1] On se détend comme on peut   Mar 29 Nov - 16:59



❝On se détend comme on peut❞


Emmet & Benjamin
citation  △
Il refuse une soirée avec moi pour ces cours comme toujours, je ne comprends pas pourquoi il est si réticent a sortir, surtout que les rare fois ou il est venue avec moi on c'est bien amusé … Vraiment je ne le comprendrais jamais la dessus, il n'y a rien de mal a boire un verre et a se laisser porter par le rythme d'un sons entraînent sur la piste de danse dans des corps tous aussi demandeurs les uns que les autres, ces sensations si sensuel, c'est du pur plaisir charnel. Puis généralement les filles sont dans des tenues qui ne laisse aucun homme indifférents, pour le bonheur de mes yeux et de mes mains aussi. C'est con qui ne veulent pas partager cela avec moi, es ce qu'il aurait peur de sortir avec ? Je ne vois pas pourquoi surtout je connais un peu tout le monde avec les relations de mon père et j'arrive a nous faire rentré un peu partout dans la ville.

« Ouais tu te défile encore … petit joueur va. »

Je me douche et je lui parle du filme que nous pourrions regarder ensemble il accepte un bon vieux film d'horreur je vais me faire plaisir a lui faire peur toute la soirée cela rattrapera son refus de venir avec moi faire la fête le samedi soir. Il ne faut as rigolé avec ça. Je suis vexé qu'il ne m'accepte pas, a croire que je ne suis pas dans son cercle d'ami proche comme il peut l'être dans le miens, parfois j'ai peut être une impression de rejet de sa part, suis-je trop entreprenant ? Mais bon il semble tout de même joyeux de venir chez moi voir un film alors je ne sais pas vraiment quoi en dire. Je réfléchis à cela finissant de mettre mes vêtements sans le regarder pour autant.

« Je suis content pour toi en tout cas, la littérature c'est pas mon truc si tu as besoins d'un coup de main je peux toujours ouvrir un livre pour toi »

Je dis bien entendu cela en rigolant, car il sait parfaitement que les seul livres que j'ouvre son ceux des journaux de sports ou encore le livre du registre des comptes, car il n'y a que l'argent, le sport qui compte vraiment pour mon bonheur personnel. Un bon compte en banque et un corps saint mérite qu'on prenne du temps pour les entretenir. Oui, cela aide a rester en bonne santé, mais je ne suis pas non plus un sportif fait que de muscle et avide d'argent, je sais aussi réfléchir et analysé les choses, je reste intelligent, il y a juste des domaines ou je suis limités, surtout quand il ne faut pas agir, parlé plusieurs langue ou utiliser des méthodes de calcul barbare sont des choses que j'arrive a utiliser fréquemment. Chacun ces passions. L'on se dirige vers ma voiture et je sens son malaise, depuis l'accident de son père ceci doit être extrêmement dure pour lui de remonter dans un véhicule.

« Va pour le pop-corn pour toi alors. »

Je l'attends alors que vraiment je le vois dans le mal, peut être qu'on devrais prendre un vélo ? Bien que le chemin serait extrêmement long pour aller jusque chez moi et que je ne serais pas ou mettre toute mes courses … Mais pour lui je veux bien laisser ma sportive ici. Il se mordille la lèvre e je le regarde sans savoir vraiment comment réagir, bien que dans ces moments la je ne sais que faire un peut d'humour pour qu'il oubli le reste. J'enclenche le moteur et me met en route quand il me dis que tout est ok, bien que je sache que non. Faut as me prendre pour un idiot non plus. Je n'irais pas le contre dire pour cette fois et penserais a une autre solution une prochaine fois.

« J'ai quand même hâte de te voir rouler en boule sur mon canapé comme un petit chiot perdu »

Je me frotte les mains devant le volant avec un sourire très machiavélique sur le visage, comme un petit air de conspiration de l’habitacle. Je le vois serré les poings, c'est qu'il va finir par se faire mal, je fais très attention a ce que le premier trajet se passe sans encombre. Je sors un mouchoir en tissu de ma poche et le lui tend.

« Pour que tu évite de te faire mal, après comment tu vas faire pour manier ta plume dans ton cours et attiré toute tes conquêtes par des poème écrit main. »

Je souris et me gare au super marché ; On est plus qu'as cinq minutes de chez moi. Puis je sens qu'il a besoins de prendre l'air.

« Tu viens avec moi, j'ai besoins d'un expert en bonbons. »

Ce n'est pas une question, mais bien un ordre direct un peu masqué par un ton doux.
©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t385-la-mort-est-une-journee-qui-merite-detre-vecue-benjamin#3971 http://loveislove.forumactif.com/t517-lejoker http://loveislove.forumactif.com/t515-lejoker http://loveislove.forumactif.com/t516-lejoker
avatar


↳ ÂGE : 20 ans
↳ CÔTÉ COEUR : Célibataire, amoureux désespérément de son meilleur ami..
↳ ORIENTATION : Homosexuel
↳ OCCUPATION : Étudiant en littératures puis Hockeyeur professionnel.
↳ QUARTIER : Queen's Quarter villa 44
↳ RP EN COURS : + Benmet ♥️
+ Emriel ♥️
+ Jenmet ♥️
+ Joshmet ♥️
+ Charmet ♥️
+ Emuben ♥️
+ Atelier ♥️
+ Emwan~Flashback ♥️
+ Emwan ♥️
+ [url=LIEN[/url]Arimetiel[/url] ♥️

Terminés :
+ Emuben#1 ♥️
+ Benmet#1 ♥️
↳ INSCRIT LE : 23/11/2016
↳ CLICS : 634 ↳ POINTS : 2125
↳ PSEUDO : GekkuNeko
↳ AVATAR : Dylan Muse Sprayberry (baby♥)
↳ AUTRES COMPTES : Nous sommes seuls dans ma tête, nous vous remercions.

MessageSujet: Re: [Benmet#1] On se détend comme on peut   Mer 30 Nov - 14:25




Emmet & Benjamin
On se détend comme on peut.

Avec mon secret il vaut mieux que je fasse gaffe à beaucoup de choses mais je crains que d'une certaine façon mes nombreux refus le touche et ça me gêne, je n'ai pas envie qu'il soit vexé ou qu'il se pose des questions à mon sujet, qu'il se demande pourquoi je refuse constamment ses offres pour qu'on sorte, qu'on fasse des choses tous les deux. Je ne suis pas stupide, me doute bien que tout ceci peut me griller très facilement et que la moindre petite chose que j'aurais faite pourrait me poser soucis à un moment donné. Pour le cas présent j'évite de me prendre la tête et de me mettre la pression parce que pour sûr toute cette histoire m'inquiète énormément, j'ai constamment ce sentiment de faire quelque chose de travers ce qui pourrait éveiller les soupçons assez rapidement. Faut que j'arrête de me prendre la tête et que je sois le plus naturel possible, pour moi c'est ce qui me semble être le plus judicieux de faire. Déjà j'ai beaucoup de chance que Ben ne se soit rendu compte de rien quand Aiden est partit il y a deux ans et demi j'étais dévasté pourtant il n'a pas comprit que c'était par rapport à lui que j'étais malheureux à ce moment-là. Clairement c'est dur pour moi, je dois cacher mes sentiments du mieux que je le peux et ce à mon meilleur ami, c'est chaud, vraiment chaud mais depuis maintenant un certain nombre d'années j'y arrive... « C'est pas contre toi, vraiment je t'assure. Il y a les examens dans peu de temps, il faut pas que je me foire. » Dis-je à mon meilleur ami juste pour tenter de régler le soucis assez rapidement, je n'ai aucune envie qu'il croit que je me défile parce que je ne l'apprécie pas. On a passé plusieurs soirées ensemble par le passé et c'était bien mais à chaque fois il fallait que je fasse gaffe. Les filles durant les soirées essayaient de m'accoster mais moi je n'étais pas intéressé, évidemment une paire de seins ça ne m'emballe pas, je préfère des beaux muscles elles n'avaient donc aucune chance et ne s'en doutaient pas une seule seconde.

Au bout du compte il vaut mieux que j'essaie d'être aussi naturel que possible comme je tente de l'être depuis tout ce temps. Je vais pas m'en plaindre, pour le moment ça fonctionne plus que bien et Ben ne se doute de bien, absolument de rien. Tant mieux parce que l'idée même de me faire griller est difficile pour moi. J'essaie alors de changer de sujet parlant plutôt de mes études, de la littérature que j'aime plus que tout au monde grâce à ma mère et Milo qui m'ont fait aimer les livres. Quand je l'entends me parler je ne peux m'empêcher de sourire puis de poser mon regard sur lui amusé par ses mots. « Mais oui, évidemment ! N'empêche là c'est Molière, j'adore, ça me plaît beaucoup. » Dis-je d'un enjoué à mon meilleur ami tout en le fixant intensément, ouais ça me plaît, j'adore Molière c'est mon auteur préféré et ça un peu tout le monde le sait dans mon entourage donc rien d'étonnant. Finalement nous finissons par quitter le lieu nous rendant alors sur le parking où nous retrouvons sa voiture, à l'intérieur je ne peux m'empêcher de grimacer mal à l'aise toujours quand je suis dans une voiture puis quand je dis à mon meilleur ami qu'il peut démarrer et il acquiesce et met le moteur en marche.

Le trajet ne va pas durer très longtemps, je le sais très bien et Ben fait toujours attention quand je suis avec lui en voiture, il respecte ma panique quand je suis en voiture, il n'a pas tenté une seule fois de faire le con en voiture depuis ce qu'il est arrivé à mon père il y a deux ans. Intérieurement je le remercie pour ça parce que j'ignore comment je réagirais s'il se mettait à rouler vraiment vite, je pense que je me taperais une crise de panique et hurlerais de peur. Tout ceci ça m'a profondément marqué et ça se comprend, perdre un proche ça fait toujours du mal et encore plus quand c'est un parent, dans mon entourage on m'a beaucoup soutenu à ce moment de ma vie, Ben également, il a été plus que présent. Encore aujourd'hui il est présent et tente de me faire passer des voyages en voiture plus agréable qu'autre chose en utilisant l'humour comme arme contre ma peur, c'est ce qu'il tente encore, je le fixe alors et souris. « Qu'importe le film que tu mettras de toute façon ça me fera cet effet de me rouler en boule dans un coin ou de hurler de temps en temps de toute façon. » Répondis-je avec un sourire tout en le fixant d'un air amusé tout en essayant de ne pas penser à ce qu'il se passe en ce moment. Oui, du moment que j'oublie que je suis en voiture et bien j'arriverais à me détendre, j'arriverais à me dire que ça va aller, que ce n'est pas trop grave. Je suis vraiment traumatisé en fait, faudra que j'en parle avec mon psy quand je le verrais... Sur le trajet à un moment donné mon meilleur ami se rend compte également que je plante mes ongles dans mes mains et me tend un mouchoir, j'attrape le mouchoir et essaie de ne plus rentrer mes ongles dans ma peau. « Merci... C'est un réflexe que j'ai pour pas céder à la panique, mais ça va t'inquiètes pas, je t'assure ça va... » Assurais-je d'un ton pas spécialement confiant, pour tout dire même moi j'en crois pas un mot de ce que je dis mais je suppose qu'essayer de me convaincre que ça va c'est déjà un bon début pour vaincre ma peur, je l'espère en tout cas.

Finalement au bout d'un moment mon ami se gare dans le parking du supermarché et m'ordonne d'aller à l'intérieur avec lui pour l'aider à choisir des bonbons, je quitte la voiture en acquiesçant et referme la portière derrière moi. Trop heureux de quitter la voiture pour me dégourdir les jambes et donc oublier cet engin. En arrivant dans le supermarché on se dirige directement vers le rayon où il y a les bonbons et biscuits apéritifs, je me tourne vers lui et le scrute longuement. « Tu as des idées déjà de ce que tu veux prendre ? » Demandais-je d'un ton doux à mon ami tout en le scrutant longuement, il me connaît, il sait que les sucreries c'est mon péché mignon et que si on me met un cupcake, un bonbon ou que sais-je encore devant les yeux on est pas sûr de revoir cette petite chose ensuite. J'ai cette chance de pouvoir me goinfrer sans prendre un gramme j'en profite mais sans pour autant faire d'excès je connais les risques avec le cholestérol ou encore le diabète et je tiens trop à mes petits plaisirs pour tomber malade.



_________________
Emmet O'Grady
« Il faut toujours se battre pour obtenir ce qu'on veut. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t538-new-life-i-hope-emmet-termine http://loveislove.forumactif.com/t548-crazyem http://loveislove.forumactif.com/t565-crazyem http://loveislove.forumactif.com/t564-crazyem
avatar


↳ ÂGE : 23 ans
↳ CÔTÉ COEUR : Compliqué
↳ ORIENTATION : Hétéro, (homophobe)
↳ OCCUPATION : Hockeyeur pro, parieur et pilote de course
↳ QUARTIER : queen's quarter
↳ RP EN COURS : (6/3) - complet, stop je ne peux plus vous prendre.

- Gaby
- Charlie
- Dwayne
- Joshua
- Jason
- Benmet#2
↳ INSCRIT LE : 20/11/2016
↳ CLICS : 442 ↳ POINTS : 125
↳ PSEUDO : Alex'
↳ AVATAR : Cody Christian

MessageSujet: Re: [Benmet#1] On se détend comme on peut   Sam 10 Déc - 11:02



❝On se détend comme on peut❞


Emmet & Benjamin
citation  △
« Tu replonge la dedans ? Pitié je ne regarderais pas une nouvelle fois une de ces pièces avec toi je sais que tu adore, tu en es carrément un fanatique. »

Oui je le connais mon petit Emmet, il pourrait rester des heures a étudier le bourgeois gentilhomme ou autre pièce de ce français. Un grand fan, mais pas moi bien que cela ne me dérange pas de voir les pièces sur écran, mais pas ce soir. Non, un peu de bonté puis faut qu'il s'évade l'esprit.

« C'est vrai que l'autre fois devant un dessin animée tu as réussis à avoir peur du méchant alors bon … Tu es une vrai fillette parfois Em' je me demande comment tu vas faire quand tu auras une copine aussi peureuse que toi. »

Il sourit et je lui souris à mon tour, je l'observe de la tête au pied je le connais je sais qu'il traverse une épreuve difficile et que chaque transport le rend dingue intérieurement, d'où ces ongles dans sa peau, j'aimerais vraiment l'aider a surmonté cela, mais comme le reste je reste une personne inutile. Je reste passager de sa vie et de la mienne , je suis présent sans pouvoir agir pour qu'il aille mieux, je ne sais pas quoi faire ni comment le faire, puis je sais que je pourrais aggravé les choses, comme elle le disait le monstres ne savent faire que le mal comme moi, ils viennent de l'enfer envoyer par le diable en personne pour abattre le malheur sur terre. Je lui tend un mouchoir pour qu'il arrête de marqué sa peau de ces ongles. Il me dis que ça va … Il me prend pour un pigeon il sait parfaitement que je ne le crois pas quand il me dit cela au contraire je m’inquiète un peu plus, je ne lui répond rien, cela ne servirais a rien a quoi bon, s'il préfère me mentir qu'il le fasse, qu’il tente de se voilait la face à lui même par ces idioties pour moi si cela lui fait du bien de nié les faits.

On finit par arrivé au supermarché, je lui demande de me suivre, prétextent qu'il est plus expert que moi en la matière de bonbon et autre sucreries. Arrivé devant l'étalage, j’observe la tout avec un gros point d'interrogation au dessus de ma tête, qu'es ce que l'on va bien pouvoir choisir ….

« Et si on prenait de tout ? Car franchement je lis dans tes yeux qu'ils te disent tous de les mangers. »

Je ris en attrapent des paquets pour les mètres dans le panier que j'avais pris a l'entrée. Je ne fais pas attention a ce que l'on prend le prix n'est pas important, c'est pas comme si j'étais pauvre, le fortune familial doit atteindre des millions et plus l'argent que je me fais je pense que acheté le rayon n'est qu'une broutille et il le sait. On chope les pop-corn et quelques boissons et nous voila prêt pour repartir jusque chez moi.

Le trajet ne dure pas moins de cinq minutes, avant que l'on arrive jusque ma villa au queen's quarter. Le portail automatique nous ouvre sur une grande cours ou je vais garé ma voiture, la flemme de la ranger dans l'un des garage alors je la met sous l'avancer. C'est une villa moderne blanche sur deux étage en hauteur et un sous sol aménagé et en arrière cours un grand jardin et une piscine extérieure bien qu'il y en ai une aussi intérieur, quand je vie dans le luxe ce n'est pas une blague, mais ce n'est pas le moment d'admiré la maison. Je sors les course du coffre.

« Fait comme chez toi, je vais préparé le plateau, si tu veux m'attendre en bas, tu connais le chemin. »

Je me dirige vers la cuisine.
©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t385-la-mort-est-une-journee-qui-merite-detre-vecue-benjamin#3971 http://loveislove.forumactif.com/t517-lejoker http://loveislove.forumactif.com/t515-lejoker http://loveislove.forumactif.com/t516-lejoker
avatar


↳ ÂGE : 20 ans
↳ CÔTÉ COEUR : Célibataire, amoureux désespérément de son meilleur ami..
↳ ORIENTATION : Homosexuel
↳ OCCUPATION : Étudiant en littératures puis Hockeyeur professionnel.
↳ QUARTIER : Queen's Quarter villa 44
↳ RP EN COURS : + Benmet ♥️
+ Emriel ♥️
+ Jenmet ♥️
+ Joshmet ♥️
+ Charmet ♥️
+ Emuben ♥️
+ Atelier ♥️
+ Emwan~Flashback ♥️
+ Emwan ♥️
+ [url=LIEN[/url]Arimetiel[/url] ♥️

Terminés :
+ Emuben#1 ♥️
+ Benmet#1 ♥️
↳ INSCRIT LE : 23/11/2016
↳ CLICS : 634 ↳ POINTS : 2125
↳ PSEUDO : GekkuNeko
↳ AVATAR : Dylan Muse Sprayberry (baby♥)
↳ AUTRES COMPTES : Nous sommes seuls dans ma tête, nous vous remercions.

MessageSujet: Re: [Benmet#1] On se détend comme on peut   Lun 12 Déc - 14:26




Emmet & Benjamin
On se détend comme on peut.

Parfois, on a pas le choix et on doit prendre des décisions qui ne nous plaisent pas forcément mais on se doit de se faire une raison, on se doit d'accepter les choses comme elles sont. Tout comme moi je me dois d'accepter que pour conserver cette relation avec lui je dois lui mentir sur certains sujets comme mon homosexualité ou encore mes sentiments à son égard. Je dois faire gaffe en tout temps, si Ben a beaucoup de qualités il n'en reste pas moins qu'à propos de l'homosexualité qu'il est très fermé d'esprit et si je veux pouvoir conserver tout ce que j'ai construis avec lui depuis des années et bien soit je dois me taire et faire comme si de rien était et ce, même si parfois c'est dangereux pour moi. En fait c'est non, c'est plus tordu que ça, c'est constamment dangereux pour moi parce qu'en fin de compte à chaque fois que je vois un ami à moi qu'il sait être gay comme par exemple Josh je prends le risque qu'il découvre mon profond secret et donc qu'il comprenne que je lui mens depuis bien des années. Rien de tout ceci ne me plaît mais je sais que je dois continuer sur ma lancée et donc me taire. Parler de Molière et de mes différents auteurs préférés est une bonne technique pour éviter de penser à autre chose, je souris en entendant ses mots. « Molière était un auteur formidable Benjamin, un jour toi aussi tu seras passionné. Si tu prends une petite journée pour te poser vraiment sur l'une de ses pièces crois moi tu adorerais autant que moi. Cet homme avait une plume divine ! » Lâchais-je plein de passion à Ben tout en affichant un grand sourire sur mes lèvres, c'est vrai lorsqu'il s'agit de mes auteurs je suis sans doute un peu trop enthousiaste mais ce n'est pas grave moi je suis passionné et c'est pour cette raison que je fais ces études.

Finalement lorsque mon meilleur ami en vint à me faire un commentaire sur ma phobie des films d'horreur je ne peux m'empêcher de sourire puis d'acquiescer. Je le reconnais je suis un trouillard, j'assume ce que je suis et oui c'est vrai je flippe pour pas grand chose mais c'est ce qui fait mon charme après tout. Cependant voilà quand il me parle d'avoir une copine intérieurement je fais une énorme grimace tandis que physiquement je me contente de rire sans dire le moindre mot. Rien que l'idée de poser mes lèvres sur celles d'une femme me donne envie de vomir, les femmes ce n'est définitivement pas mon truc. Ça ne l'a jamais été et ça ne le sera sans doute jamais et puis à choisir je préfère passer du bon temps avec un homme, c'est plus sensuel, plus agréable avec un homme. Bon c'est encore l'une des rares choses que je ne dirais sans doute jamais à Benjamin je crois qu'il n'hésiterait pas un instant à me réduire en bouillit s'il découvrait mon homosexualité et pour tout dire cette perspective ne m'enchante pas du tout. Au bout du compte, lui et moi montons dans sa voiture, je ne peux m'empêcher de grimacer pendant tout le trajet tout en essayant de ne pas penser au fait que l'on risque de mourir si par malheur on tombe sur quelqu'un qui roule un peu trop vite. Fort heureusement Benjamin roule à vitesse normale, du moins je le crois, mais il n'en reste pas moins que c'est une expérience traumatisante pour moi ces aller et retour en voiture.

Nous finissons par arriver au supermarché du coin et nous posons là-bas un petit temps le temps choisir ce que nous prendrons pour notre après-midi ensemble devant un bon film. Il me demande mon avis sur les sucreries en tout genre, pour tout dire si ça ne tenait qu'à moi je prendrais tout, absolument tout. Je suis un grand gourmand, ça ne date pas d'hier et ça mon meilleur ami le sait plus que bien et quand je peux me permettre de déguster des sucreries je le fais volontiers. De toute façon je ne grossis jamais donc nullement besoin de me priver inutilement vu que je ne prends pas un gramme. Au bout du compte mon ami a la même idée que moi et prends un peu de tout qu'il met dans le panier, je le fixe intensément grand sourire planté sur mes lèvres. « Si tu me prends par les sentiments alors je ne peux refuser une telle chose ! » Lançais-je d'un ton enjoué à l'attention de mon meilleur ami tandis qu'il attrape diverses autres boissons puis nous allons payer et quittons le magasin. Finalement ce fût rapide et lorsque nous furent de nouveau sur le parking je me mordille la lèvre en voyant la voiture...

Heureusement cette fois-ci le trajet ne dura pas bien longtemps et lorsque nous furent chez lui il me propose d'aller directement dans la cave où on a pour habitude de regarder nos films, j'acquiesce et le scrute intensément. « Je t'attends là-bas dans ce cas. » Répondis-je tout simplement tout en affichant un petit sourire sur mes lèvres alors que je finis par descendre jusqu'au dit lieu et m'installe sur l'un des fauteuils en cuir devant l'immense écran de télévision. Je pense que je serais toujours autant surpris à chaque fois que je viendrais chez Ben, disons simplement qu'il a d'excellents goûts et que sa maison est magnifique, parfaitement aménagée. Moi quand je me suis installé dans une villa dans le même quartier que lui j'ai été plus simple, lui il a vraiment bon goût. Il a su rendre sa villa magnifique, c'est une bonne chose, moi j'ai galéré un peu plus à trouver des meubles qui me conviennent et savoir exactement où les poster, je suis pas doué de toute façon pour m'occuper de moi-même. Finalement au bout d'un moment je reporte mon attention sur mon mobile, j'ai reçu un SMS de Joshua m'envoyant une connerie par texto, je ricane et lui réponds tandis que Ben revient à ce moment-là. « Tu as des idées pour le film ? » Demandais-je simplement tout en le fixant longuement de mes yeux bleus océan. Après tout il a peut-être bien déjà un titre qui le tente en particulier...



_________________
Emmet O'Grady
« Il faut toujours se battre pour obtenir ce qu'on veut. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t538-new-life-i-hope-emmet-termine http://loveislove.forumactif.com/t548-crazyem http://loveislove.forumactif.com/t565-crazyem http://loveislove.forumactif.com/t564-crazyem
avatar


↳ ÂGE : 23 ans
↳ CÔTÉ COEUR : Compliqué
↳ ORIENTATION : Hétéro, (homophobe)
↳ OCCUPATION : Hockeyeur pro, parieur et pilote de course
↳ QUARTIER : queen's quarter
↳ RP EN COURS : (6/3) - complet, stop je ne peux plus vous prendre.

- Gaby
- Charlie
- Dwayne
- Joshua
- Jason
- Benmet#2
↳ INSCRIT LE : 20/11/2016
↳ CLICS : 442 ↳ POINTS : 125
↳ PSEUDO : Alex'
↳ AVATAR : Cody Christian

MessageSujet: Re: [Benmet#1] On se détend comme on peut   Dim 18 Déc - 2:35



❝On se détend comme on peut❞


Emmet & Benjamin
citation  △
Bien entendu que je prends se petit garnement par les sentiments, non, mais les bonbons et le type il ne prend pas un gramme, moi, je suis obligé de me tuer au sport, lui non, limite s'affaler sur le canapé avec tous ces bonbons le fait maigrir, ceci me donnerais envie de le tuer si seulement je n'aimais pas autant faire du sport en salle ou sourire ou bien encore patiner sur la glace avec l'équipe, puis j'ai besoin de ces moments de défoulement, sinon je deviens très tendus et je peux exploser a tout moment, comme une bomba a retardements généralement c'est pas beau a voir, non pas du tout, ceux qui prennent mes coups s'en souvienne, autant verbaux que physiques, je démolis toujours mes adversaires, pour n'en retrouvait que des miettes ou de la poussières. L’on finit par sortir du magasin pour remplir la voiture de cochonnerie. Heureusement, le trajet pour aller jusque chez-moi, n'est pas long et j'en profite pour accélérer un peu, dans cette voiture l'on ne sent pas la vitesse, alors tant qu'il ne regarde pas le compteur, je sais qu'il ne me fera pas de crise, puis c’est pour son bien après tout, il ne remarque rien et nous arrivons chez moi. Je lui propose de m'attendre en ba alors que je prépare un plateau avec tout ce que l'on a pris. Il accepte et je pars les bras chargés vers la cuisine, ou je mets les bonbons pop-corn chips et compagnies dans des grands saladiers, je sais ce qu'il boit, alors comme au cinéma, je lui remplis un gobelet e sa boisson favorite, je fais de même pour moi. Je redescends avec les deux plateaux jouant les équilibristes et le pose sur une table qui est devant nous, j’arrive, il ricane en regardant son portable alors ma curiosité fut piquée à vif.

« Pourquoi tu ris ? À qui tu écris ? »

Ce n'est pas méchant, absolument pas, je ne joue pas au flic s'il veut me le dire, il le fait, bien que je ne voie pas pourquoi il ne me dirais pas, on n'a pas vraiment de secret, il est comme un frère, mon meilleur pote et je ne lui cache rien, je suppose qu'il en est de même pour lui, on a les mêmes passions les mêmes envies, nous sommes faits pour nous entendre lui est moi et franchement, je l'adore ce petit gas. Il me fixe dans les yeux et son regard me trouble un instant, je ne sais pas pourquoi parfois cela me fait ce genre d'effet quand il me regarde et après je pense qu'il a des yeux de caniche et sa passe. Une idée de titre, j'en ai bien des milliers en têtes.

« Les dossiers warren dit aussi conjuring »

Je fais un grand sourire de psychopathe et je me mets à chercher le film avec la télécommande sur l'écran que je venais d'allumer, cela ne fut pas long de le trouver, je rapproche la table de nous et m'affale dans le fauteuil a coté de Emmet choppant du pop-corn au passage. Le film commence et j'éteins la lumière, je me penche du côté de mon invité au cas où qu'il ait besoin d'un point d'accroche autre que mon siège en cuire et je souris devant les scènes comme un gosse, j'adore ce genre de films, enfin, je préfère les film plus gore à la saw, mais j'épargne à Emmet tout cela, je préfère me les voir seul, puis ils me donnent des idées sur les futurs torture que je peux inviter pour faire parler ou même pour blesser des personnes. Je lui chuchote.

« Si ça ne va pas, je t'autorise à venir sur mes genoux, comme ça, je pourrais te servir de doudou. »
©️BESIDETHECROCODILE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t385-la-mort-est-une-journee-qui-merite-detre-vecue-benjamin#3971 http://loveislove.forumactif.com/t517-lejoker http://loveislove.forumactif.com/t515-lejoker http://loveislove.forumactif.com/t516-lejoker
avatar


↳ ÂGE : 20 ans
↳ CÔTÉ COEUR : Célibataire, amoureux désespérément de son meilleur ami..
↳ ORIENTATION : Homosexuel
↳ OCCUPATION : Étudiant en littératures puis Hockeyeur professionnel.
↳ QUARTIER : Queen's Quarter villa 44
↳ RP EN COURS : + Benmet ♥️
+ Emriel ♥️
+ Jenmet ♥️
+ Joshmet ♥️
+ Charmet ♥️
+ Emuben ♥️
+ Atelier ♥️
+ Emwan~Flashback ♥️
+ Emwan ♥️
+ [url=LIEN[/url]Arimetiel[/url] ♥️

Terminés :
+ Emuben#1 ♥️
+ Benmet#1 ♥️
↳ INSCRIT LE : 23/11/2016
↳ CLICS : 634 ↳ POINTS : 2125
↳ PSEUDO : GekkuNeko
↳ AVATAR : Dylan Muse Sprayberry (baby♥)
↳ AUTRES COMPTES : Nous sommes seuls dans ma tête, nous vous remercions.

MessageSujet: Re: [Benmet#1] On se détend comme on peut   Mar 20 Déc - 13:24




Emmet & Benjamin
On se détend comme on peut.

En règle générale les gens sont jaloux de moi quant au fait que je ne grossis pas d'un gramme et ce en m'empiffrant à longueur de temps de cochonneries en tout genre. Pour sûr le fait est de me goinfrer comme pas permis n'est certainement pas l'idée du siècle parce qu'à défaut de prendre du poids je peux avoir du cholestérol ou encore devenir diabétique par la suite mais jusqu'à présent j'ai toujours été extrêmement chanceux avec la nourriture. Faut croire que la nourriture m'aime autant que moi je l'aime et ce n'est pas pour me déplaire, j'aime pouvoir me nourrir comme bon me semble, goûter ceci ou cela sans pour autant me dire que si jamais je continue de manger ce truc je vais grossir. Avec la chance que j'ai je peux me permettre ce que je veux je ne grossis pas et je pense que Ben comme les mecs de l'équipe ils doivent me haïr, d'un sens, quand ils voient que peu importe ce que j'avale je ne grossis pas. Moi ça m'amuse plus qu'autre chose mais eux sans doute un petit peu moins et encore aujourd'hui j'ai la preuve qu'il est jaloux, d'une certaine façon, de la chance que j'ai. Je remarque ça assez rapidement à la tronche qu'il tire quand on achète les bonbons, je n'en dis rien cependant, c'est un petit truc que je garde pour moi je peux pleinement comprendre que ça puisse agacer certains. Quand je vois comment Ben et les autres se défoncent au sport alors que moi pas tant que ça pour éliminer les calories qu'ils ont pris j'ai tendance à sourire plus amusé qu'autre chose par la situation.

Finalement nous finissons par arriver chez lui et immédiatement je pars me poser dans la cave tout en ricanant en recevant un message de mon frère, Joshua, qui me balance une connerie plus grosse que lui ce petit ricanement n'échappe pas à Ben, qui, lorsqu'il arrive me demande à qui j'écris, je relève la tête et affiche un petit sourire sur mes lèvres tout en le scrutant intensément de mes yeux bleus. « Un post sur Facebook, rien de plus. » Dis-je simplement tout en affichant un petit sourire sur mes lèvres, je ne peux pas lui dire que c'est Josh, il comprendrait qu'il y a un soucis. Ben a su précédemment pour l'homosexualité de mon frère et ça s'est très mal terminé toute cette histoire, vraiment très mal. Si jamais Ben venait à savoir que je converse encore avec lui il comprendrait forcément que je lui cache des choses et donc que je ne suis pas très clair dans mes idées et gestes. Je me tais donc quitte à lui mentir, ce qui me fais mal en passant, tout en me disant simplement que c'est mieux pour Ben, Josh et moi-même aussi. Le jour où Ben apprendra ce que je suis et ce que je fais de ma vie il va sans doute péter un énorme câble, ce moment je le redoute pourtant je sais qu'un jour il saura et ça me fait peur. Ben ne me fait pas peur, nan, quand même, ce sont ses réactions qui m'inquiètent, j'ignore précisément comment il réagira et c'est justement ça le problème dans cette histoire, je suis paniqué.

Pour l'heure j'évite d'y penser pour plutôt me concentrer sur mon meilleur ami qui me dit quel film nous allons regarder, en l'entendant me donner le nom du film je pose à nouveau mon regard sur lui pas spécialement rassuré. « C'est le film sur les esprits non ? » Demandais-je pas spécialement sûr de moi pour le coup, de toute façon je ne l'ai jamais vu, rien d'étonnant les esprits ça me fait peur mais je sais qu'il a fait un carton ce film donc il doit être aussi bien qu'on le dit, on verra bien. Au bout du compte, mon meilleur ami finit par lancer le film et vient s'installer sur une fauteuil à côté de moi tout en éteignant la lumière entre temps. Le film commence, je frissonne déjà, je suis vraiment une mauviette quand j'y pense, il se passe rien et je frissonne déjà, bravo j'ai tout l'air d'une fillette et je m'en rends bien compte. Quand j'entends mon meilleur ami me dire que si je le veux je peux venir m'asseoir sur ses genoux si j'ai trop peur je ne peux m'empêcher de le fixer un peu surpris sur le moment. « Fais gaffe je serais bien capable de te prendre au mot ! » Lançais-je enjoué tandis que je le fixe longuement en me demandant s'il est sérieux dans ses mots, s'il se rend compte de l'effet que ça peut me faire parce qu'en fin de compte oui ça m'en fait et pas qu'un peu. Après quelques instants je finis par reporter mon attention sur le film tout en gémissant de peur à bien des reprises parce que oui j'ai peur, ce film mérite sa réputation, c'est effrayant...



_________________
Emmet O'Grady
« Il faut toujours se battre pour obtenir ce qu'on veut. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t538-new-life-i-hope-emmet-termine http://loveislove.forumactif.com/t548-crazyem http://loveislove.forumactif.com/t565-crazyem http://loveislove.forumactif.com/t564-crazyem
avatar


↳ ÂGE : 23 ans
↳ CÔTÉ COEUR : Compliqué
↳ ORIENTATION : Hétéro, (homophobe)
↳ OCCUPATION : Hockeyeur pro, parieur et pilote de course
↳ QUARTIER : queen's quarter
↳ RP EN COURS : (6/3) - complet, stop je ne peux plus vous prendre.

- Gaby
- Charlie
- Dwayne
- Joshua
- Jason
- Benmet#2
↳ INSCRIT LE : 20/11/2016
↳ CLICS : 442 ↳ POINTS : 125
↳ PSEUDO : Alex'
↳ AVATAR : Cody Christian

MessageSujet: Re: [Benmet#1] On se détend comme on peut   Mer 21 Déc - 3:37



❝On se détend comme on peut❞


Emmet & Benjamin
citation  △
Un poste facebook ? Bien, il ne veut pas m'en dire plus je n'insiste pas après tout, il fait bien ce qu'il veut, mais bon, il pourrait partageait ces trouvailles Puis je sens que son sourire est faux, il veut me cacher quelque choses, je sais qu'il m'en parlera tôt ou tard alors je ne dis rien, parfois, je suis un peu aveugle, mais j'ai appris a lire le Emmet depuis le temps et je commence a y voir plus claire en lui, bien que parfois, je me demande ce qui peut bien lui passé par la tête, non vraiment. Mais finalement, je me rabats sur le film pour ne pas paraître trop curieux. Effectivement, c'est un film sur les esprits un vrai sucé avec certaines scènes qui font vraiment flipper pour nous qui sommes que deux dans une salle de cinéma maison.

« Et oui, mais ce n'est pas Casper, non, c'est un peu comme Annabelle, enfin, je te montrerais Annabelle un jour, tu ne verras plus jamais les poupées de la même façon. »

Je lui fais mon petit sourire diabolique, car il est vrai que même moi, je ne vois plus certain objets de la même façon a force, ils ont un peu tout possédé aussi faut dire ces putains d'esprits, des trucs trop innocents en des choses prévisibles, épée, poupée, miroir et autre. J' éteins la lumière, mets la bouffe devant nous, je lance le DVD et m’installe confortablement, je lui lance que s'il a trop peur, il peut venir sur mes genoux, comme je l'aurais fait pour un enfant, enfin non, je ne fais pas ce genre de choses, mais lui, c'est mon meilleur ami, puis c'est drôle de le faire flipper alors faut bien que je profite du film et de ces réactions. Il me fixe surpris et je hausse les épaules avalant un pop-corn. Il me fixe puis se remet au film, je ricane alors que des petits sons féminins sortent de sa bouche, c'est un délice de le voir flipper, je suis un vrai sadique, mais bon, j'aime me distraire.

« Ba alors mademoiselle, elle fait peur cette scène. »

Je ris alors qu'à l'écran, on voit le droit bouger tout seul avec une enfant confortablement endormi dans son lit, il est vrai que l'une des plus flippante du film et que la première fois, j'ai dit un what the fuck, puis le cri de la môme est si strident qu'il m'en avait fait sursauter, je mange mes pop-corn tranquillement, j'ai abandonné l'idée de l'avoir sur moi et alors qu'il est concentré dans le film, je lui met une pichenette sur l'épaule sur l'épaule, la gamine à l'écran hurle de peur.

« Elle est LA ! »

Je suis comme un gosse, je m'amuse de lui faire peur en même temps que les scènes du film que je connais, je pense qu'il peut me traiter de fou, mais je m'en fous, c'est si drôle ces réactions putains.
©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t385-la-mort-est-une-journee-qui-merite-detre-vecue-benjamin#3971 http://loveislove.forumactif.com/t517-lejoker http://loveislove.forumactif.com/t515-lejoker http://loveislove.forumactif.com/t516-lejoker
avatar


↳ ÂGE : 20 ans
↳ CÔTÉ COEUR : Célibataire, amoureux désespérément de son meilleur ami..
↳ ORIENTATION : Homosexuel
↳ OCCUPATION : Étudiant en littératures puis Hockeyeur professionnel.
↳ QUARTIER : Queen's Quarter villa 44
↳ RP EN COURS : + Benmet ♥️
+ Emriel ♥️
+ Jenmet ♥️
+ Joshmet ♥️
+ Charmet ♥️
+ Emuben ♥️
+ Atelier ♥️
+ Emwan~Flashback ♥️
+ Emwan ♥️
+ [url=LIEN[/url]Arimetiel[/url] ♥️

Terminés :
+ Emuben#1 ♥️
+ Benmet#1 ♥️
↳ INSCRIT LE : 23/11/2016
↳ CLICS : 634 ↳ POINTS : 2125
↳ PSEUDO : GekkuNeko
↳ AVATAR : Dylan Muse Sprayberry (baby♥)
↳ AUTRES COMPTES : Nous sommes seuls dans ma tête, nous vous remercions.

MessageSujet: Re: [Benmet#1] On se détend comme on peut   Mer 21 Déc - 13:01




Emmet & Benjamin
On se détend comme on peut.

Le fait est d'être autant trouillard devrait être interdit tant je fais pitié par moment. Pourtant ça semble plus amuser qu'autre chose mon meilleur ami, qui, depuis le temps s'est rapidement fait une raison au fait que je n'ai aucune once de courage en moi. Bon heureusement d'ailleurs mais c'est plus fort que moi à peine je vois un tout petit truc qui peut être un minimum flippant et je hurle oui je hurle tout simplement, j'ai la trouille. C'est le genre de choses qui ne se contrôlent absolument pas moi en tout cas je n'ai jamais réussi a contrôler ma peur, quand j'ai peur il faut que je hurle, c'est comme ça... Lui ça l'amuse, il en joue pas mal d'ailleurs, à chaque fois que l'on regarde un film d'horreur il faut qu'il trouve le moyen de me faire d'autant plus peur comme si c'était la joie de m'entendre hurler comme une nana. Oh je ne le prends pas si mal, je connais mon meilleur ami et si c'était trop pour moi je n'aurais qu'à lui dire et il s'arrêterait tout simplement. Je sais qu'il fait ça sur le coup de l'humour donc je ne le prends pas mal du tout mais c'est vrai que jouer ainsi avec ma peur c'est pas cool mais il s'agit de Ben, il aime rire des petites choses de la vie un peu comme moi. C'est un mec comme ça, un bon vivant j'apprécie ça chez lui, c'est en grande partie ça qui m'a séduit chez lui quand je l'ai connu, cette joie de vivre, ce sourire toujours parfaitement planté sur ses lèvres, tout ceci ça m'a plu. J'aime les gens pleins de vie, les gens qui tirent la tronche en tout temps ça me plaît pas forcément beaucoup en même temps je connais pas grand monde a qui ça plairait.

Le film commence après les indications de mon meilleur ami au sujet du film puis d'un autre que je connais de réputation pour être horrible. Y a des gens qui avaient fait un massacre dans les salles de cinéma à l'époque où il était sortit, bref, on verra si je me sens de le voir celui-là. Pour l'heure je préfère simplement me concentrer sur le film que je regarde avec Ben qui n'est pas spécialement agréable a regarder pour le moment, comme beaucoup de films d'horreur en fait, rares sont les films d'horreur devant lesquels je me suis vraiment amusé donc pour l'heure je me contente simplement de regarder tout en gémissant ma peur ce qui semble amuser toujours autant Ben qui me fait des remarques à propos de mes gémissements et donc de ma peur. Le film tourne je le scrute avec le plus d'attention possible jusqu'à ce qu'une scène débute, une petite fille dort dans son lit et des choses étranges se produisent, de nouveaux gémissements sortent de ma douche sans que je puisse les contrôler. Au bout d'un moment Ben fait sans aucun doute la chose la plus stupide que j'ai pu le voir faire jusqu'à présent il me touche l'épaule et me dit qu'elle est là, c'en est trop je pousse un hurlement aigu et passe ma tête sur ses jambes. « Où ça ?! » Hurlais-je tout en gardant ma tête collée sur ses jambes comme si la vision de tout ceci était trop horrible. Puis, soudainement je me rends compte de ce que je viens de faire, je me redresse, pose mon regard sur lui, ricane mal à l'aise et m'assois en essayant d'oublier ce que je viens de faire. « Désolé, réflexe... » Lâchais-je mal à l'aise tout en fixant l'écran parce que oui je suis trop mal à l'aise pour m'oser à le regarder dans les yeux... Quel con que je suis ..



_________________
Emmet O'Grady
« Il faut toujours se battre pour obtenir ce qu'on veut. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t538-new-life-i-hope-emmet-termine http://loveislove.forumactif.com/t548-crazyem http://loveislove.forumactif.com/t565-crazyem http://loveislove.forumactif.com/t564-crazyem
avatar


↳ ÂGE : 23 ans
↳ CÔTÉ COEUR : Compliqué
↳ ORIENTATION : Hétéro, (homophobe)
↳ OCCUPATION : Hockeyeur pro, parieur et pilote de course
↳ QUARTIER : queen's quarter
↳ RP EN COURS : (6/3) - complet, stop je ne peux plus vous prendre.

- Gaby
- Charlie
- Dwayne
- Joshua
- Jason
- Benmet#2
↳ INSCRIT LE : 20/11/2016
↳ CLICS : 442 ↳ POINTS : 125
↳ PSEUDO : Alex'
↳ AVATAR : Cody Christian

MessageSujet: Re: [Benmet#1] On se détend comme on peut   Jeu 29 Déc - 15:29



❝On se détend comme on peut❞


Emmet & Benjamin
citation  △
Je suis comme un gosse, je m'amuse de lui faire peur en même temps que les scènes du film que je connais, je pense qu'il peut me traiter de fou, mais je m'en fous, c'est si drôle ces réactions putains. Il hurle un ou ça et j'explose de rire, ha vraiment, il est si drôle alors que le film continue de jouer en fond, je n'y prête même plus attention. Mais je ne m'entends absolument pas à la réaction qui suit, il vient mettre sa tête entre mes jambes, là, c'est une sorte de gros malaise qui s'installe, qu'est-ce que c'est que cette réaction ? Analysons-la ensemble pour que j'arrive à y suivre quelque chose, depuis quand, quand on fait peur a quelqu'un, il nous saute entre les cuisses ? Qu'il me saute dessus ça, je ne dis pas non, après tout, il réagit comme une fille, mais entre mes jambes ça fait très gay, heureusement pour lui, je sais qu'il ne l'est pas, mais ceci a quand même le don de stopper mon rire et je le fixe un drôle de regard qui veut-tu fait quoi bro ? ' Il se redresse en ricanant et je hausse un sourcil. Le malaise est présent dans la pièce, il flotte beaucoup trop près de nous-même. Le pire, c'est qu'il me dit réflexe… Réflexe de quoi ? Personne n'a ce genre de réflexe venir se protéger dans les jambes d'un autre, surtout si c'est un mec, il a pété un câble ou quoi ?

Il fixe l'écran comme si rien ne, c'était produit alors qu'il est aussi rouge qu'une tomate, il a honte normal, mais son geste reste un mystère pour moi, je lui avais proposé mes genoux pas ma queue, c'est dégoûtant et répugnant. On peut voir que je reste un peu choqué sur mon visage le regardant toujours tandis qu'il m'ignore. Je prends une grande respiration avant de secouer la tête et de récupérer du pop-corn.

« J'avais proposé mes genoux petits pervers »

Dis-je en rigolant, ba quoi il vaut mieux en rire non ? Je sais que comme moi, il n'aime pas la queue, sinon je serais au courant depuis le temps et il aurait subi le même sort que tous ceux qui ont cette tendance et qui m'entourent, je laisse fondre le pop-corn sur ma langue imaginant une fille faire la même chose et un grand sourire revient sur mon visage, je crois que j'aurais encouragé son geste pour pourquoi pas en profiter, ce n'est pas parce qu'on a peur que le désir ne puisse pas arriver par la suite. Puis un film ça s'arrête rapidement. Je me remets dans mon siège oubliant cet incident et pousse Em' à l'épaule.

« Fillette va. Je vais finir par te prendre pour une tarlouze avec tes conneries, c'est con, je t'aime bien »

Je lui lance un clin d’œil, mon Emmet gay ? Jamais de la vie, on partage trop de trucs tous les deux. Je ne suis pas aveugle, puis s'il l'était avec tout ce que je dis et ce que l'on fait pour pourrir leur existence, il aurait fui ma compagnie, c'est un petit mec est intelligent.
©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t385-la-mort-est-une-journee-qui-merite-detre-vecue-benjamin#3971 http://loveislove.forumactif.com/t517-lejoker http://loveislove.forumactif.com/t515-lejoker http://loveislove.forumactif.com/t516-lejoker
avatar


↳ ÂGE : 20 ans
↳ CÔTÉ COEUR : Célibataire, amoureux désespérément de son meilleur ami..
↳ ORIENTATION : Homosexuel
↳ OCCUPATION : Étudiant en littératures puis Hockeyeur professionnel.
↳ QUARTIER : Queen's Quarter villa 44
↳ RP EN COURS : + Benmet ♥️
+ Emriel ♥️
+ Jenmet ♥️
+ Joshmet ♥️
+ Charmet ♥️
+ Emuben ♥️
+ Atelier ♥️
+ Emwan~Flashback ♥️
+ Emwan ♥️
+ [url=LIEN[/url]Arimetiel[/url] ♥️

Terminés :
+ Emuben#1 ♥️
+ Benmet#1 ♥️
↳ INSCRIT LE : 23/11/2016
↳ CLICS : 634 ↳ POINTS : 2125
↳ PSEUDO : GekkuNeko
↳ AVATAR : Dylan Muse Sprayberry (baby♥)
↳ AUTRES COMPTES : Nous sommes seuls dans ma tête, nous vous remercions.

MessageSujet: Re: [Benmet#1] On se détend comme on peut   Jeu 29 Déc - 15:52




Emmet & Benjamin
On se détend comme on peut.

Parfois il peut m'arriver de faire des choses vraiment stupides quand j'ai peur et j'en suis bien conscient mais ça ne se contrôle pas. Ce sont des petites choses qui ne se contrôlent, des petits moments que l'on explique tout simplement pas et pour le coup je suis mal à l'aise et ça se comprend je pense. J'ai fais le con là en hurlant et en passant ma tête entre ses jambes comme si j'allais faire... Putain... Autre chose. Quand j'y pense parfois je suis le roi des cons et là oui pour le coup j'ai agis comme un idiot et je m'en veux. Je n'ose même plus le regarder tellement je suis mal à l'aise, si je me fais griller rien qu'avec ça franchement je l'aurais mauvaise. Lui il a l'air aussi surprit que moi par mon geste, bon, tant mieux, peut-être qu'il est dans l'incompréhension et donc qu'il ne va pas réagir. J'espère, j'espère sincèrement qu'il réagira pas à ce comportement mais moi c'est sûr que tant qu'il ne pipera pas le moindre mot je ne dirais rien non plus. Je me contenterais de fixer ce film pour le moins horrible en essayant d'oublier ce geste tout à fait honteux que je viens d'avoir avec lui. Et dire que j'aurais aimé faire ça dans d'autres circonstances ... Ouais bon ça ira sans doute jamais je vais me faire une raison et puis c'est tout, visiblement il est toujours choqué. Au bout d'un moment je l'entends me faire une remarque qui me fait me sentir encore plus mal que je ne l'étais précédemment mais je comprends assez vite qu'il dit surtout ça pour détendre l'atmosphère. Pour le coup ça ne fonctionne pas très bien, j'ai surtout la boule au ventre qu'il en arrive à se dire que je suis gay, surtout avec ma phrase bidon que je lui ai sortis comme quoi c'était un réflexe. C'est vrai. Avec Aiden c'en était un mais c'est plus d'actualité maintenant, bref, peu importe vaut mieux que j'évite de penser à Aiden c'est pas une bonne idée.... Merde...

Je me sens mal, la honte me ronge et ça ne fera qu'empirer s'il ne dit rien pour soulager ma conscience parce que pour le coup mal à l'aise je le suis. D'un sens ça fait longtemps que j'avais envie de faire ça mais d'un autre côté non ... Pas comme ça. Pas en sachant ce qu'il est et ce que moi je suis et donc ce qu'il pourrait me faire pour ce que je suis. Bordel, c'est compliqué dans ma tête en ce moment. Faut que je me calme sinon il va rapidement comprendre qu'il y a un problème et que, ce qui est censé être un réflexe est réellement un réflexe d'un certain point de vue. En fait c'est vraiment compliqué dans ma tête en ce moment et c'est normal je suis flippé, je suis flippé parce que justement je n'ai aucune envie qu'il en arrive à me choper et me tabasser. Putain... Je suis vraiment mal barré. Fort heureusement pour moi ma gêne du moment se calme aussitôt lorsqu'il vint à balancer une petite phrase simple mais qui a le don de me rassurer et même de me faire sourire. « J'en suis pas une. » Affirmais-je avec autant de conviction que possible histoire qu'il n'aie aucun doute sur cette sois disant sexualité que je cache. « Je suis un peu con et paniqué quand j'ai peur du coup j'ai fais ça. Bref, t'inquiètes pas je suis pas gay. Y a des limites.. » Dis-je tout en continuant de fixer la télévision pour le coup quand je dis ce genre de choses j'évite de regarder les gens dans les yeux c'est inutile mes yeux mentent et je mens très mal en plus. Donc autant dire ça comme ça et ça passera bien comme les fois précédentes après tout Ben a été aveugle pendant tout ce temps il le sera encore un moment, j'espère en tout cas... En attendant vaut mieux que j'apprenne à contrôler la peur du mieux que je le peux parce que là c'était... Pathétique. Oui vraiment pathétique...



_________________
Emmet O'Grady
« Il faut toujours se battre pour obtenir ce qu'on veut. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t538-new-life-i-hope-emmet-termine http://loveislove.forumactif.com/t548-crazyem http://loveislove.forumactif.com/t565-crazyem http://loveislove.forumactif.com/t564-crazyem

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Benmet#1] On se détend comme on peut   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Benmet#1] On se détend comme on peut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Gavin | Le lièvre compte sur ses pattes, le loup sur ses dents: chacun survit comme il peut.
» Les animaux ne sont plus considérés comme des biens meublés
» ça ne se passe pas comme je voulais...
» Roch Voisine - Comme j'ai toujours envie d'aimer
» Le Polonais comme Langue étrangère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#loveislove :: 
FIRST STEPS
 :: settings files :: mémoire du passé
-