AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
l'aventure #LOVEISLOVE s'arrête là, le forum ferme ses portes

Partagez | 
 

 GLORY BOX ft. Phoebe & Maddison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


↳ ÂGE : 20 ans
↳ CÔTÉ COEUR : Célibataire
↳ ORIENTATION : Hétérosexuelle - Transsexuelle MtF
↳ OCCUPATION : Sans Emploi
↳ RP EN COURS : RYLEE
PHOEBE
↳ INSCRIT LE : 12/01/2017
↳ CLICS : 38 ↳ POINTS : 160
↳ PSEUDO : LordBoleyn
↳ AVATAR : Kylie Jenner by .Cranberry

MessageSujet: GLORY BOX ft. Phoebe & Maddison   Sam 21 Jan - 20:28

Glory Box

ft. Phoebe & Maddison


   
« I'm so tired of playing with this bow and arrow... 'Gonna give my heart away, leave it to the other girls to play, for I've been a temptress too long »
Maddison O’Meara n’avait jusque là pas tellement été choyée par les dieux. Sa vie n’avait été que l’étalage d’une succession d’embûches toutes aussi déstabilisantes les unes que les autres, mais, par force de courage et d’ambition, elle avait tenue le choc jusque là. Cependant son retour à Belfast s’annonçait  d’avantage tumultueux que ce qu’elle avait traversé ces dernières années. Non pas qu’une transition physique complète fût chose aisée, mais le combat qu’elle s’apprêtait à mener à présent semblait être bien plus complexe que toutes les situations qu’elle eut connues auparavant.

Durant ces quelques années sur le chemin de la trans-identité, Maddison avait payé le prix fort de son honneur et sa fierté pour pouvoir marcher dans la rue, femme et la tête haute. Fatalement lorsqu’on l’interrogeait, la demoiselle se gardait bien de divulguer l’intégralité de son parcours, en aucun cas le mot « prostitution » ne sonnait guère bien aux oreilles de ses interlocuteurs, pas même dans sa propre bouche. Aujourd’hui elle était pourtant sur la voie de la rédemption, depuis la finalisation de sa transformation physique, Maddison avait fait le choix de rester pure jusqu’à ce qu’elle soit certaine de rencontrer la bonne personne, du coup, professionnellement parlant, elle se retrouvait assez limitée. Son curriculum vitae ne méritait même pas d’être monté, il n’y aurait de toute façon pas eu grand-chose à y inscrire si ce n’est qu’elle était devenue experte en séduction et plaisirs charnel.

Elle avait épluché les petites annonces, absolument aucune des propositions de recrutement ne semblait être à sa portée. Pourtant, la brune se serait bien vue simplement secrétaire tout au plus, mais même le plus simple des emploi ne lui serait pas accessible tant que son identité officielle resterait celle de son ombre du passé. Maddison existait enfin, mais Mark la poursuivait inlassablement, même si il n’était présentement « plus là », un vulgaire bout de papier plastifié prétendait le contraire.

La brune avait flâné un long moments dans les rues de Belfast cet après midi-là, savourant l’air frais de l’hiver emportant ses cheveux dans un tourbillon glaciale derrière elle lorsqu’elle redescendait tranquillement l’avenue principale du « Cathedral Quarter ». Il était quelque chose comme 18 heures, la nuit s’était déjà penchée sur la ville, les établissements s’allumaient uns à uns sur  les trottoirs, les citadins terminaient leur journées, ils apparaissaient de part et d’autres, en tenue professionnelle, rejoignant pour la majorité les lignes de tram’ ou leur véhicule. Emmitouflée dans un manteau en vison qui s’arrêtait à hauteur de ses cuisses, Maddison se fondait avec plaisir dans ce mouvement de foule, qui passait à côté d’elle sans même la regarder, elle appréciait ce sentiment d’indifférence que beaucoup avait à son égard, évidemment tous n’étaient pas indifférent à la créature divine qu’elle s’était donnée le pouvoir de devenir ; mais elle était principalement considérée comme n’importe quelle autre femme, naturellement.
C’était là, la raison du sourire qui se dessinait tendrement sur ses lèvres. Belfast lui semblait tellement différent aujourd’hui, et même si elle n’en avait pas encore fini, Maddison arrivait à se satisfaire de la simplicité de ces instants tellement forts et importants pour elle dans sa quête de « la normalité » dans les yeux des autres, car au final, ce qui était certainement le plus dur dans ce terrible combat trans-identitaire c’était sans conteste le regard de la société, accusateur, interpellé, curieux, provocateur, insultant… Mais tout ça avait progressivement cessé à mesure qu’elle avait évoluée.
En quelques changement de rues, la brunette s’était retrouvée devant « Le Taboo », elle n’était pas venue jusqu’ici par hasard.

En réalité, Maddison avait eu l’idée de venir s’y présenter, un peu plus tôt dans la journée, de son séjour en Thaïlande elle n’avait pas que garder le souvenir du tourisme sexuel, lors de ses derniers mois passés là bas elle avait exercée comme danseuse de revue burlesque dans des bars à champagnes de luxe, principalement fréquenté par les touristes avide de désirs pour la communauté transsexuelle très développé dans le pays. C’était certes toujours dans le même esprit que le proxénétisme, mais à un degrés bien plus important.

Loin d’elle l’idée de se retrouver une nouvelle fois à danser à moitié nue pour terminer dans les draps sales d’un sous sol lubrique, Maddison s’était amusée à croire qu’elle pourrait peut-être cette fois-ci, tenter sa chance comme vraie danseuse, exercer de manière respectable et pourquoi pas même s’y plaire. L’argent manquait cruellement, et elle n’avait une nouvelle fois pas tellement d’option.

Un peu plus bas que l’entrée principale elle remarquait des hommes vêtus de polo marqués dans le dos de l’enseigne de la discothèque, qui allaient et venaient d’un camion avec des caisses, des bouteilles sans doutes. Rapidement elle s’aventura au travers des garçons en questions jusqu’à entrer discrètement par la porte de service, accélérant le pas, elle rejoins facilement la salle par le bar. Derrière le comptoir, elle reste immobile, levant les yeux pour observer l’immense pièce dans laquelle elle se trouvait, l’endroit était à peine éclairé, seuls quelques faisceaux lumineux traversaient les airs. Distraite par le spectacle des lumières elle en oubliait presque où elle se trouvait, restant plantée là, les yeux plongés dans ce ciel artificiel scintillant.

   

   

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t1341-i-m-beautiful-in-my-way-maddison-ft-kylie-jenner#20269 http://loveislove.forumactif.com/t1345-maddieomea?nid=12#20382 http://loveislove.forumactif.com/t1347-maddieomea http://loveislove.forumactif.com/t1354-maddieomea#20439
 

GLORY BOX ft. Phoebe & Maddison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Stepford Cuckoos | Phoebe, Mindee & Celeste
» Méthode Crown and Glory
» Made in UK : les frégates de la classe Leander
» Qui veut épouser mon fils ?
» Vos coups de coeurs Soul/Rap/Rnb

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#loveislove :: 
WELCOME TO BELFAST
 :: cathedral quarter :: taboo
-