AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
l'aventure #LOVEISLOVE s'arrête là, le forum ferme ses portes

Partagez | 
 

 La chute d'O'Meara ft. Maddie & Rylee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


↳ ÂGE : 20 ans
↳ CÔTÉ COEUR : Célibataire
↳ ORIENTATION : Hétérosexuelle - Transsexuelle MtF
↳ OCCUPATION : Sans Emploi
↳ RP EN COURS : RYLEE
PHOEBE
↳ INSCRIT LE : 12/01/2017
↳ CLICS : 38 ↳ POINTS : 160
↳ PSEUDO : LordBoleyn
↳ AVATAR : Kylie Jenner by .Cranberry

MessageSujet: La chute d'O'Meara ft. Maddie & Rylee   Ven 13 Jan - 22:23


   
La chute d'O'Meara
Maddison O'Meara & Rylee Fergusson

« La grille d’O’Meara est un outil permettant d’évaluer la qualité d’une idée ou d’un concept avant de le développer. Il est ainsi possible d’utiliser cet outil pour évaluer la qualité de votre préconisation avant le la mettre en place. »

La nuit fût courte, mouvementée, elle avait fait les cents pas dans sa chambre d’hôtel. Depuis son retour à Belfast, Maddison n’avait éprouvé aucunement le besoin de reprendre contact avec qui que ce soit. Elle n’était revenue que dans un seul et unique but, obtenir un changement d’identité. Comme elle s’en était d’avance douté, la tâche allait s’avérer bien compliquée. Elle était seule, profondément seule, comme elle l’avait toujours été, à un détail près.

En quittant Belfast, Maddie n’avait eu qu’un seul regret, celui d’avoir également pris la fuite aux yeux de sa seule et unique amie : Rylee.
Les deux jeunes femmes s’étaient rencontrées sur les bancs du lycée quand Mark était encore de ce monde. Rylee Fergusson, fût la seule élève à avoir tenté d’établir la communication avec l’enfant perturbé qu’était Mark. Très vite, le jeune garçon que Maddison avait tenté en vain d’être s’était pris d’amour pour ce petit bout de femme qu’il avait rapidement considérée comme un membre de sa famille ; mais Mark avait fui, disparu, sans un mot, et aujourd’hui il n’existait guère.

En posant le pied sur le sol Irlandais après deux ans d’absence, Maddison ne mis que très peu de temps avant de se replonger dans le souvenir d’une enfance traumatisante, mais une seule voix riait en écho dans son esprit, celle de Rylee, son sourire et ses grandes billes pleines de malice se dessinaient la nuit dans ses songes lorsqu’elle parvenait à trouver l’accalmie.

Il était quelque chose comme cinq heure du matin, la brunette était assise devant la coiffeuse de la chambre depuis maintenant quelques minutes, silencieuse, elle observait son reflet, ses traits trahissaient ses pensées, elle est triste, dévastée, épuisée, blessée et seule, horriblement seule.
Elle passait ses longs doigts manucurés le long des  poches qui encerclaient ses yeux fatigués par cette nuit de réflexion. Elle avait retrouvé la trace de Rylee, sans trop de mal, sans trop chercher dans le fil d’actualité de #loveislove. Il ne lui avait fallu qu’un coup d’œil pour reconnaître celle qui jadis fût sa meilleure amie, sa confidente, la seule hors du cercle familiale à avoir connue Maddie avant même qu’elle n’existe réellement ; et aujourd’hui c’était pleine de regrets que la jeune trans-genre se rappelait ce départ tumultueux duquel elle avait clairement écarté Rylee.

Machinalement, elle commençait à déposer quelques couches de maquillage sur son visage de poupée botoxée, réfléchissant par la même à ce qu’elle pourrait bien dire à Rylee qu’elle s’apprêtait à retrouver dans quelques heures. La nouvelle fille O’Meara avait d’abord songé à lui écrire, mais cela lui paraissait tellement vide de sens, si elle ne l’avait pas fait durant ces deux ans de silence ce n’était certainement pas pour réapparaître de cette façon. Elle rangeait à présent ses babioles dans son vanity case avant de d’observer brièvement son reflet, elle était toujours à bout de force, mais c’était bien moins visible.

Il était presque six heure lorsqu’elle quitta sa chambre d’hôtel, escarpins sous le coude afin de ne pas se faire remarquer auprès de la réception à qui elle n’avait encore réglé aucun frais. Depuis la finalisation physique de sa transition vers le genre féminin, Maddie avait cessé toute activité. Elle s’était finalement  résignée à manquer de confort plutôt que d’offrir sa valeur de femme au plus offrant comme elle l’avait pourtant fait longtemps auparavant ; mais le corps de Mark n’était pas le sien, il n’était pas elle, et elle n’avait eu d’autre choix que celui-ci. Elle en était peu fière, mais il lui avait permise d’exister, enfin.

A la sortie de l’établissement, elle enfilait ses escarpins en cuir noir avant de redescendre l’allée jusqu’à trouver la direction du quartier gaeltacht. D’après ses trouvailles, Rylee jouait dans l'équipe de football féminine locale, elle était la capitaine; Maddison n’avait pas tellement de plan, elle avait finalement pris la décision d’attendre dans les gradins du stade de foot jusqu’à l’apercevoir. Ce qu’elle ferait ensuite ? Aucune idée.

Arrivée sur les lieux elle s’était enfin fondue dans la masse jusqu’à trouver l’emplacement du terrain d’entraînement en suivant un plan indiqué sur son portable.
Jour de chance ou non, elle fût à peine installée qu’un groupe de jeune femmes en jogging sorti du vestiaire. Une boule se forme dans l’estomac de la jeune femme lorsqu’elle pense apercevoir ce visage si familier parmi les autres. Instinctivement elle se redresse et se lève d’un bond échappant son smartphone qui dégringole bruyamment trois gradins plus bas. Le choc retentit dans toute l’enceinte suivi d’un « MERDE ! » aux sonorités partagés dans les genres, presque masculin sur l’instant. Perchée sur ses talons aiguilles, le visage empourpré, à la hâte, Maddie se dirige vers les escaliers pour récupérer son téléphone, mais confuse, stressée, elle rate une marche, sa cheville se tort dans l’action, un nouveau cri un peu plus aigu cette fois retentit dans les gradins ; déséquilibrée, par la violence de la douleur elle finit par tomber emportée dans la chute dégringolant une quinzaine de marches pour atterrir sur le ventre un peu plus bas. « AAARGH CHIOTTE ! » La brune se redresse avec peine tenant la cheville foulée entre ses mains. Si Maddison avait imaginé  se faire petite jusqu’à attendre le bon moment pour se lancer, c’était raté.

   

   
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t1341-i-m-beautiful-in-my-way-maddison-ft-kylie-jenner#20269 http://loveislove.forumactif.com/t1345-maddieomea?nid=12#20382 http://loveislove.forumactif.com/t1347-maddieomea http://loveislove.forumactif.com/t1354-maddieomea#20439
 

La chute d'O'Meara ft. Maddie & Rylee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La chute de feu, une vision très rare
» Italie: Chute du gouvernement Prodi...
» Chute d'un avion dans les Andes: aucun espoir de retrouver des survivants
» le harnais de la mamé parachutiste s'ouvre en pleine chute libre
» Une fillette survit à une chute du 7e étage grâce à un tas de neige

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#loveislove :: 
WELCOME TO BELFAST
 :: gaeltacht quarter
-