AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
l'aventure #LOVEISLOVE s'arrête là, le forum ferme ses portes

Partagez | 
 

 {HOT} [Emuben#2] -Villa44- Il suffit de peu pour craquer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


↳ ÂGE : 20 ans
↳ CÔTÉ COEUR : Célibataire, amoureux désespérément de son meilleur ami..
↳ ORIENTATION : Homosexuel
↳ OCCUPATION : Étudiant en littératures puis Hockeyeur professionnel.
↳ QUARTIER : Queen's Quarter villa 44
↳ RP EN COURS : + Benmet ♥️
+ Emriel ♥️
+ Jenmet ♥️
+ Joshmet ♥️
+ Charmet ♥️
+ Emuben ♥️
+ Atelier ♥️
+ Emwan~Flashback ♥️
+ Emwan ♥️
+ [url=LIEN[/url]Arimetiel[/url] ♥️

Terminés :
+ Emuben#1 ♥️
+ Benmet#1 ♥️
↳ INSCRIT LE : 23/11/2016
↳ CLICS : 634 ↳ POINTS : 2125
↳ PSEUDO : GekkuNeko
↳ AVATAR : Dylan Muse Sprayberry (baby♥)
↳ AUTRES COMPTES : Nous sommes seuls dans ma tête, nous vous remercions.

MessageSujet: {HOT} [Emuben#2] -Villa44- Il suffit de peu pour craquer   Mer 4 Jan - 21:14

Il suffit de peu pour craquer
Comme quoi, cette soirée s'est plutôt bien passée, même mieux que tout ce que je pouvais imaginer. A la base, en venant à cette soirée avec Ruben je m'attendais à ce qu'on se rapproche bien sûr mais je ne m'attendais certainement pas à ce qu'on se rapproche à ce point. C'est à dire au point même où Monsieur réussit à réveiller mon désir, mon envie d'aller plus loin avec une personne. Pour sûr c'est une surprise à laquelle je ne m'attendais pas, absolument pas, à la limite je suis même choqué mais je ne montre rien préférant simplement me concentrer sur l'instant présent que je partage avec le bel homme qui éveille en moi des folies que je n'ai pas vécu depuis bien longtemps maintenant. Bon, je ne cache pas que mon besoin évident d'aller plus loin avec lui est tout à fait palpable à la main, et à la limite je me console en me disant qu'il en est de même pour Ruben qui semble aussi enthousiaste à l'idée de finir la nuit à mes côtés. Tant mieux d'ailleurs, oui tant mieux je ne vais définitivement pas m'en plaindre parce que se sentir désiré par une personne c'est ce qu'il y a de plus agréable qui soit. Après bon je ne dis pas si je pouvais être désiré par quelqu'un d'autre j'en serais heureux, mais cette personne en question c'est à se demander si c'est simplement envisageable. Tout au fond de moi je connais la réponse qui est d'ailleurs négative mais je brûle d'espoir qu'un jour il change d'avis et se laisse tenter ne serait-ce qu'une seule et unique fois. Mais pour l'heure aucune importance, oui, pour l'instant présent je décide de laisser Benjamin ainsi que mes sentiments à son égard de côté pour plutôt me concentrer sur Ruben et cet instant érotique que je vais passer avec lui parce que oui c'est précisément ce dont j'ai besoin. Se sentir désiré et accepté à sa juste valeur par une autre personne c'est agréable, ça fait plaisir, moi qui pensais que je ne valais rien, que j'étais un simple mec parmi tant d'autre je reconnais que voir que je peux plaire à un mec comme Ruben, c'est à dire un mec putain de beau, ouais ça redonne confiance. Et pas qu'un peu. Alors, pendant que nous sommes en voiture je pose mon regard sur lui tout en lui indiquant une nouvelle fois où se trouve la villa où je vis seul juste au cas où il aurait oublié où se trouve ma villa. Le trajet ne dura pas bien longtemps, à la limite pendant le trajet je me suis essentiellement concentré sur Ruben plutôt que sur ma crainte des véhicules tout en essayant de camoufler mon malaise. Parce que oui même sous le coup de l'excitation les voitures resteront des foutus cercueils de fer à mes yeux. Une fois devant ma villa je pose mon regard sur Ruben. « C'est là, tu peux te garer dans mon parking si tu veux, ce sera plus simple pour toi. » Proposais-je d'un ton doux au brun tandis qu'il se gare puis nous quittons sa voiture, je dépose mes lèvres contre les siennes en m'osant même le privilège de passer mes mains sur son torse à travers son pull. Puis je vais avec lui jusqu'à l'entrée de ma villa et déverrouille les portes et pénètre avec lui à l'intérieur de mon lieu de vie. Arrivé à l'intérieur je vire ma veste, la jette sur mon canapé et je ne me retiens plus et reviens me coller contre lui tout en plaçant mes mains sur ses hanches lui faisant alors comprendre que je suis toujours aussi motivé...
Emmet & Ruben

_________________
Emmet O'Grady
« Il faut toujours se battre pour obtenir ce qu'on veut. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t538-new-life-i-hope-emmet-termine http://loveislove.forumactif.com/t548-crazyem http://loveislove.forumactif.com/t565-crazyem http://loveislove.forumactif.com/t564-crazyem
avatar


↳ ÂGE : 26
↳ CÔTÉ COEUR : Célibataire depuis un sacré bout de temps maintenant. Je suis un éternel dragueur.
↳ ORIENTATION : J'aime les hommes et seulement les hommes.
↳ OCCUPATION : Mannequin quand je le peux, sinon je suis journaliste de profession.
↳ QUARTIER : City quarter, appartement N°06. J'ouvre ma porte à tout le monde, du moment qu'ils sont bien intentionnés.
↳ RP EN COURS : .
Atelier cuisine.
Emmet
Cameron
Joshua
Jackson
Kaylian
Grant
Aristote
↳ INSCRIT LE : 23/11/2016
↳ CLICS : 259 ↳ POINTS : 550
↳ PSEUDO : Ely
↳ AVATAR : Ed Westwick
↳ AUTRES COMPTES : ///

MessageSujet: Re: {HOT} [Emuben#2] -Villa44- Il suffit de peu pour craquer   Dim 8 Jan - 21:07


Il suffit de peu pour craquer.Emmet &' Ruben.



C'était vraiment impressionnant dans l'état dans lequel m'avais mis le jeune homme assis à mes côtés. Je n'avais pas dans l'idée de faire quoi que ce soit avec lui à la base, mais j'étais très loin de le regretter. Le jeu de séduction qu'il y avais entre nous était plus qu'agréable, et l'idée que tout ça se concrétise l'était encore plus. J'avais bien vu dans la voiture qu'il ne tenait plus, mais j'étais dans le même état que lui. Et de le voir me regarder du début à a fin du trajet en voiture était tout aussi excitant, il ne m'avais pas lâcher des yeux. J'avais un mal fou à me concentrer, et quand il m'indiqua l'endroit où se garer, je fus un peu soulagé. Nous étions enfin arrivé. C'est pas trop tôt ! Je coupais le moteur après m'être garé, et nous nous sommes dirigés en silence vers l'entrée de sa maison. En silence physiquement, parce que dans ma tête c'était le feu. J'en pouvais plus. En entrant, il ne mis que quelques secondes à enlever sa veste et à littéralement se jeter sur moi, laissant balader ses mains sur mon corps. Comment dire que ça ne m'aidait pas à rester calme .. ? Je répondit immédiatement à son baiser, laissant également mes mains se balader sur lui. Sous son tee-shirt, ses muscles saillants appelait à la débauche la plus totale. Je le poussait doucement pour qu'il colle son dos au mur, sans jamais détacher mes lèvres des siennes. Je ne pu retenir un grondement qui venait du plus profond de ma gorge quand son corps se colla au mur, et que je collais donc le mien au jeune homme. On ne pouvait donc pas être plus près l'un de l'autre.

« Serais-tu pressé mon beau .. ? »

J'affichais mon plus beau sourire, plantant mes yeux dans les siens, et passant mes mains sous son tee-shirt. J'avais envie de tout lui enlever, là tout de suite, en un instant. Je me mordis la lèvre inférieur en observant son visage, et je sentais mes propres pupilles s'élargir pour devenir noires de désir. Le fameux regard que j'aimais chez chacun des hommes que j'avais eu pour moi seul. J'étais comme un fou. Je pressais encore mon corps contre le sien, bloqué au mur, et posais mes lèvres dans son cou encore une fois. J'avais bien compris dans le bar que ça l'avait rendu fou. J'embrassais son cou, puis sa mâchoire, puis je revenais vers le côté de sa tête, pour lui murmurer à l'oreille ..

« J'ai envie de te dévorer.. »

A ces mots, j'avançais mon basin contre le sien pour qu'il sente mon envie, sans regarder, il comprendrait. En tout cas, je ne cachais rien, et même si je le voulais ça se voyais à des kilomètres. D'ailleurs, je sentais également que lui, en avais envie. Il était dans la même situation que moi, même s'il le voulait il ne pouvait rien cacher de l'envie qui le tiraillait. Je passais mes mains dans son dos, et finalement le relevait pour lui enlever. Un nouveau gémissement se fit entendre de ma part en découvrant son corps. Il était beau... Que dis-je ? Parfait. Je mordis à nouveau ma lèvre et passais mes mains sur les muscles du torse et du ventre du jeune homme, pour finir par poser mes mains sur le "V" en bas du ventre qui le marquait parfaitement. D'accord, j'allais vite craquer si tout son corps était si musclé.

« Tu me fais rêver... »


©️ Lady



Oups :
 

_________________

Ruben Zakary
Arrêtes de sourire ! Avec ton sourire là, qui pue l’échec ! Mais au fond tu as raison. C'est tellement plus facile de sourire plutôt que d'être heureux ! Fauve ≠ Blizzard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t531-ruben-my-father-helped-me-to-detest-the-mature-men http://loveislove.forumactif.com/t591-rubary http://loveislove.forumactif.com/t592-rubary http://loveislove.forumactif.com/t593-rubary
avatar


↳ ÂGE : 20 ans
↳ CÔTÉ COEUR : Célibataire, amoureux désespérément de son meilleur ami..
↳ ORIENTATION : Homosexuel
↳ OCCUPATION : Étudiant en littératures puis Hockeyeur professionnel.
↳ QUARTIER : Queen's Quarter villa 44
↳ RP EN COURS : + Benmet ♥️
+ Emriel ♥️
+ Jenmet ♥️
+ Joshmet ♥️
+ Charmet ♥️
+ Emuben ♥️
+ Atelier ♥️
+ Emwan~Flashback ♥️
+ Emwan ♥️
+ [url=LIEN[/url]Arimetiel[/url] ♥️

Terminés :
+ Emuben#1 ♥️
+ Benmet#1 ♥️
↳ INSCRIT LE : 23/11/2016
↳ CLICS : 634 ↳ POINTS : 2125
↳ PSEUDO : GekkuNeko
↳ AVATAR : Dylan Muse Sprayberry (baby♥)
↳ AUTRES COMPTES : Nous sommes seuls dans ma tête, nous vous remercions.

MessageSujet: Re: {HOT} [Emuben#2] -Villa44- Il suffit de peu pour craquer   Lun 9 Jan - 11:57

Il suffit de peu pour craquer
Franchement j'aurais jamais pensé qu'on puisse décoller un jour comme ça, à ce point en tout cas, qu'on puisse se sentir aussi bien, aussi apaisé par une personne. C'est l'effet que Ruben a sur moi et je considère que c'est totalement positif parce qu'en fin de compte Ruben est un beau garçon physiquement comme mentalement. Au cours de cette soirée je l'ai découvert, j'ai appris à connaître l'homme avec qui je conversais depuis un petit temps et je reconnais que ça m'a plu de discuter avec lui, de passer ce moment avec lui, en sa compagnie. Puis c'est vrai que lorsque j'ai découvert ses lèvres là j'ai littéralement décollé, c'est ça justement qui m'a surpris à ce point parce qu'en fin de compte je n'aurais jamais pu imaginer qu'on puise être excité rien qu'avec un simple baiser. Et pourtant c'est le cas, je n'ai pas le souvenir que Erwan me faisait décoller à ce point, qu'il avait ce pouvoir de fou sur ma personne, je ne crois pas, je n'en ai pas l'impression en tout cas. Après peut-être que je me trompe mais j'ai encore cette vague impression que le temps où j'étais avec Erwan remonte a des décennies, qu'on ne s'est pas vu depuis des lustres alors qu'en fait ça fait seulement deux ans. Impressionnant comme le temps passe vite mais les souvenirs restent et je n'oublie rien de mon idylle partagée avec lui, c'est ma première histoire, mon premier amour, le premier dans tous les sens du terme et quoi qu'il se passe, quoi que je dise ou fasse Erwan sera toujours le premier homme et dans peu de temps il ne sera plus le dernier. D'un sens ça aussi ça m'inquiète un peu parce que je me dis qu'il y a encore peu Erwan était le dernier à m'avoir embrassé et ce n'est plus le cas, ça par contre ça ne me dérange pas, je me dis que je tourne le page et c'est un bon point. Alors, tandis que je rentre à l'intérieur de ma villa je me colle rapidement contre Ruben lui faisant donc comprendre que les minutes passées n'ont certainement pas changé mon envie de faire des choses avec lui puis quand je le vois répondre à mon baiser par la positive en me faisant comprendre à son tour qu'il est toujours autant excité je ne peux me retenir de gémir contre ses lèvres parce que oui depuis le début de la soirée je me retenais de gémir dans le bar de peur que quelqu'un entende quoi que ce soit. Rapidement il me colle contre le mur et je le laisse faire tout en passant mes mains dans ses cheveux ou sur sa nuque dans un geste que je veux être sensuel. Quand j'entends soudainement ses mots je ne peux m'empêcher de me mordiller la lèvre puis de relever la tête vers lui. « Je pourrais te poser la même question... » Lâchais-je à son attention tandis que je le dévisage longuement de mes yeux bleus avec un léger sourire planté aux lèvres.

Nous restons ainsi dans cette position, c'est à dire lui collé contre moi, pendant de longues minutes. Ce n'est que peu après que je sens ses lèvres contre mon cou que je lâche un nouveau gémissement, cette fois-ci je ne me retiens plus. Que ce soit mes gestes comme mes petits bruits parce qu'en fin de compte nous sommes seuls tous les deux et c'est plaisant. L'idée même de pouvoir passer mes mains sur lui sans avoir peur que quelqu'un nous voit, pouvoir gémir mon plaisir contre ses lèvres ou son cou, pouvoir lui dire des choses, lui faire des choses... Depuis le début de la soirée j'en mourrais d'envie maintenant je vais pouvoir profiter et pour tout dire ça m'enchante au plus haut point. Quand j'entends ses mots je ne peux m'empêcher de soupirer de plaisir tandis que je m'ose à passer mes mains sur ses fesses tout en me mordillant la lèvre inférieure. « Et moi donc.. » Dis-je tandis que l'une de mes mains vint se placer sur le haut de son dos, pour le coup je reconnais que j'ai du mal à savoir comment me placer. Faut dire que ça fait longtemps, très longtemps que je n'ai plus rien fais j'ai perdu donc l'habitude, ça fait tout drôle de me retrouver dans une telle position face à lui et ce n'est pas désagréable, j'adore même.

Soudainement, je sens son bassin se coller contre le miens et je sens aussitôt quelque chose de dur je comprends immédiatement de quoi il s'agit et je me mordille la lèvre tandis que je garde ma main droite collée contre ses fesses tandis que l'autre reste sur le haut de son dos que je serre avec insistance. Putain, ce type me rend dingue. Et je pense qu'il a dû le sentir aussi bien que moi je sens l'état dans lequel ça le met, il n'y a même pas besoin de regarder, un simple coup de main sur mon jean est suffisant pour comprendre que je suis très excité. Mais ça à la limite je pense qu'il n'en a pas besoin en se pressant autant contre moi il a dû comprendre et sentir l'état dans lequel je suis et je pense que ça lui plaît vu que je le sens se presser encore plus contre moi ce qui m'excite encore plus d'ailleurs. Au bout du compte, après un petit temps le voilà qui passe ses mains sous mon pull caressant mon dos puis il me vire mon haut et me détaille longuement avec un air plein d'envie tout en caressant mon torse. Je me mordille la lèvre en entendant ses mots tandis qu'il me fait clairement comprendre que je lui plais puis je lève la tête vers lui et vins déposer mes lèvres contre les siennes le tout en gémissant tandis qu'à mon tour je passe mes mains sous son pull tout en commençant à le lui enlever...
Emmet & Ruben

Spoiler:
 

_________________
Emmet O'Grady
« Il faut toujours se battre pour obtenir ce qu'on veut. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t538-new-life-i-hope-emmet-termine http://loveislove.forumactif.com/t548-crazyem http://loveislove.forumactif.com/t565-crazyem http://loveislove.forumactif.com/t564-crazyem

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: {HOT} [Emuben#2] -Villa44- Il suffit de peu pour craquer   

Revenir en haut Aller en bas
 

{HOT} [Emuben#2] -Villa44- Il suffit de peu pour craquer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le sport, ça suffit !
» Il suffit d'aimer...
» « Gagner la guerre ne suffit pas à gagner la paix » par le général Pierre de Villiers
» Le mouvement Nuit Debout, ça suffit!
» *** Les associations loi 1901***

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#loveislove :: 
WELCOME TO BELFAST
 :: queen's quarter :: habitations
-