AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
l'aventure #LOVEISLOVE s'arrête là, le forum ferme ses portes

Partagez | 
 

 so happily. (laël)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


↳ ÂGE : vingt-deux ans.
↳ CÔTÉ COEUR : à gauche.
↳ ORIENTATION : les courbes féminines et les voix fluettes. définitivement homosexuelle.
↳ OCCUPATION : étudiante.
↳ QUARTIER : Titanic. (#80 en coloc avec le twin d'amour)
↳ RP EN COURS : w/ twin brother
↳ INSCRIT LE : 27/12/2016
↳ CLICS : 34 ↳ POINTS : 100
↳ PSEUDO : retrieval.
↳ AVATAR : bryden jenkins.

MessageSujet: so happily. (laël)   Ven 30 Déc - 19:31


laël & andrea

so happily


la porte qui claque. les marches dévalées une à une. écouteurs dans les oreilles, rien qui ne peut la perturber. mal lunée ? comme bien trop souvent. une prise de tête ? oui, et pas des moindres. et voilà qu'elle déambule dans le quartier, les nerfs à vif, ne prêtant guère attention à tout ce qu'il se passe autour d'elle, aux personnes autour d'elle. à quoi bon s'intéresser à eux, elle en a littéralement rien à foutre, andy, de ces gens qu'elle croisera une à deux fois dans sa vie. c'est pas elle qui s'inquiétera pour le sort des autres. qui s'inquiéterait pour l'sien, à elle ? bon d'accord, quelques personnes, tout d'même. trop conne pour s'en apercevoir ? certainement. la vérité, c'est juste qu'elle a discuté avec kate. pas extraordinaire, loin de là. elles ont discuté, andrea s'est braquée. aeden lui a parlé, elle l'a envoyé balader. elle est partie au quart de tour. comme d'habitude. elle n'a même pas pris la peine de prendre une veste, quand elle s'est tirée. alors, elle se trimballe comme une sombre abrutie dans belfast, en se pelant littéralement parce qu'elle n'est pas assez intelligente pour penser qu'elle va se geler si elle sort en pull en irlande en plein hiver. ah, son paquet de cigarettes, elle l'a pas oublié, celui-là, ça, faut pas non plus rêver. ça doit faire un bon quart d'heure qu'elle marche quand elle s'arrête, qu'elle décide de s'assoir sur le premier banc qui passe, pour sortir une clope et l'allumer. elle augmente le son de la musique qui résonne dans ses oreilles. elle relève les yeux pour enfin regarder autour d'elle. pour voir une silhouette familière, là, pas si loin d'elle. certainement l'un des personnes - hormis aeden - capable de la faire rire dans n'importe quelle situation. laël. s'il est un peu plus âgé, ça n'se voit en rien, surtout lorsqu'ils décident de faire les quatre-cents coups. de vrais enfants. ouais. des grands enfants. jamais de chose bizarre ou quoique ce soit : andrea est à 100% attirée par ces dames, quant à son meilleur ami, c'est l'opposé. les hommes. il est même fiancé et andy est contente pour lui, oui. elle se lève, d'un bond. et discrètement elle déboule derrière lui, pour le prendre par surprise. « alors, on s'est perdu ? » qu'elle dit, en tirant une dernière taf sur sa clope avant de l'écraser.
AVENGEDINCHAINS


Dernière édition par Andrea Kelley le Mar 3 Jan - 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t1163-looking-at-the-stars-and-wishing-you-were-them-andy http://loveislove.forumactif.com/t1175-heyandy http://loveislove.forumactif.com/t1176-heyandy http://loveislove.forumactif.com/t1178-heyandy
avatar

Laël Lynn
littlecat

↳ ÂGE : 26 ans
↳ CÔTÉ COEUR : fiancé
↳ ORIENTATION : homosexuel
↳ OCCUPATION : Animateur jeunesse
↳ QUARTIER : Titanic Quarter
↳ RP EN COURS : Livio
Charlie
Andrea
Mifa
Ruben
↳ INSCRIT LE : 27/12/2016
↳ CLICS : 52 ↳ POINTS : 600
↳ PSEUDO : Tetsu
↳ AVATAR : Louis Tomlinson

MessageSujet: Re: so happily. (laël)   Dim 1 Jan - 19:57

C'était l'après-midi, et tu avais fini ton boulot pour aujourd'hui. Tes contrats rendaient tes horaires flexibles, si bien que parfois tu te retrouvais à partir sur les coups de cinq heures du matin pour finir aux environs de quatorze heures ; et tu détestais ce genre d'horaires en réalité, car tu haïssais le silence de votre appartement lorsque Livio était absent. Si bien que bien souvent, tu sortais faire le tour de la ville ; tu allais en salle d'arcades, au cinéma, n'importe où sauf dans un endroit silencieux et froid. Tu attendais patiemment que le soir arrive, que tu puisses rentrer chez toi et retrouver le cocon que ton fiancé créait dans ce lieu ; sans sa présence, ce n'était pas du tout la même chose. C'était donc pour cette simple raison que tu te retrouvais assis sur l'un des rares bancs du titanic quarter, les écouteurs plantés aux oreilles, ton pied bougeant au rythme de la musique sans aucune honte. Tu pensais au fait que tu irais peut-être à l'hôpital le lendemain pour proposer de toi-même tes services après la fin de ce contrat-là ; ça faisait longtemps que tu n'y étais pas retourné alors que faire sourire les enfants malades était encore plus gratifiant que d'animer les centres aérés – même si tu adorais cette partie-là de ton job aussi, hein.

Une voix s'élève derrière toi à travers la musique, que tu ne mettais jamais très fort par peur de manquer quelque chose autour de toi. Tu retires l'un de tes écouteurs, tout sourire en te retournant, ayant reconnu cette voix chantante et taquine ; tu fais en effet face à ta lesbienne adorée et tu lui jettes un regard faussement langoureux. « Uniquement dans tes yeux ma belle. » Quelques mouvements de sourcils extravagants et totalement beaufs et tu éclates de rire en te redressant, rangeant tes écouteurs dans ton sac avant de venir la serrer fortement contre toi. « Qu'est-ce que tu fous là, t'es pas en cours ? » Que tu demandes, taquin, lui jetant un regard lourd de sous-entendus – non mais que tu l'imaginais sécher, mais... On ne savait jamais, avec elle.

_________________

I like itOh, from the minute you walked in my life, i never felt so alive 'cause everything i did was wrong, now everything i do feels right. I love it when you make me laugh ; i love it when you make me cry 'cause everything i did was wrong, now everything i do feels right.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


↳ ÂGE : vingt-deux ans.
↳ CÔTÉ COEUR : à gauche.
↳ ORIENTATION : les courbes féminines et les voix fluettes. définitivement homosexuelle.
↳ OCCUPATION : étudiante.
↳ QUARTIER : Titanic. (#80 en coloc avec le twin d'amour)
↳ RP EN COURS : w/ twin brother
↳ INSCRIT LE : 27/12/2016
↳ CLICS : 34 ↳ POINTS : 100
↳ PSEUDO : retrieval.
↳ AVATAR : bryden jenkins.

MessageSujet: Re: so happily. (laël)   Mer 4 Jan - 18:11


laël & andrea

so happily


bosser. avoir un métier pour gagner sa vie, andrea, elle ne connait pas. elle n'est qu'une jeune fille qui rêve de faire carrière entant qu'artiste, pour ses dessins. pour ses photographies. elle n'se voit pas enfermée derrière un bureau, non. elle en deviendrait folle. travailler avec les mioches comme le fait laël ? elle finirait par prendre un gamin pour taper sur l'autre s'ils l'énervaient trop. andy, elle a envie de vivre au jour le jour, de profiter de la vie. malgré son caractère à la con, malgré tout ça.
toutefois, elle l'admire, son meilleur ami. parce qu'elle n'serait pas capable de gérer une bande de gosses comme il le fait. déjà pas capable de se gérer elle-même, alors gérer les autres... faut pas trop en demander non plus. ah ça, oui. il lui eut premièrement répondu par un regard langoureux - qu'elle sait faux. il n'y a jamais eu aucune ambiguité, l'un comme l'autre étant sûr et certain de son orientation - heureusement, d'ailleurs. ce n'est pas demain la veille qu'on retrouverait andy dans les bras d'un quelconque homme. il enchaine par une phrase ironique qui a l'effet d'esquisser un sourire sur le visage de l'irlandaise. « désolée darling, j'suis pas très branchée mâle. » qu'elle balance, comme ça, sans réfléchir aux conséquences - en réalité, les quelques personnes passant autour d'eux se sont retournées sur leur passage, la dévisageant. elle lance un regard froid à l'une d'entre elles dont le regard s'attarda trop sur elle à son goût. c'est le rire de laël qui la ramène à elle et la fait redescendre bien rapidement. elle le fixe, un air taquin collé à la face. il vient la serrer contre lui et elle l'enlace. il est bien l'une des rares personnes dont elle est proche, excepté aeden. un peu un second frère, pour elle. elle n'peut pas s'empêcher de rire devant le regard lourd que lui lance son meilleur ami. en quelques sortes, oui, elle séchait. mais la différence étant que c'est elle qui étudie quand elle en a envie. « par correspondance, mon chou. par correspondance. » elle rit à nouveau.  
AVENGEDINCHAINS

_________________
and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t1163-looking-at-the-stars-and-wishing-you-were-them-andy http://loveislove.forumactif.com/t1175-heyandy http://loveislove.forumactif.com/t1176-heyandy http://loveislove.forumactif.com/t1178-heyandy
avatar

Laël Lynn
littlecat

↳ ÂGE : 26 ans
↳ CÔTÉ COEUR : fiancé
↳ ORIENTATION : homosexuel
↳ OCCUPATION : Animateur jeunesse
↳ QUARTIER : Titanic Quarter
↳ RP EN COURS : Livio
Charlie
Andrea
Mifa
Ruben
↳ INSCRIT LE : 27/12/2016
↳ CLICS : 52 ↳ POINTS : 600
↳ PSEUDO : Tetsu
↳ AVATAR : Louis Tomlinson

MessageSujet: Re: so happily. (laël)   Jeu 5 Jan - 22:23

Pas branchée mâles. Oh, tu le savais très bien ; tout comme elle était au courant que tu n'étais tourné que vers les hommes, et un en particulier depuis plusieurs années maintenant. Pas d’ambiguïté, seulement une manière de vous taquiner, de vous amuser ; se draguer faussement faisait partie des amusements oui, parfaitement dignes des ados certes, mais tu adorais ça. De toute façon tu ne risquais pas de te retrouver malencontreusement avec une fille brusquement charmée dans tes bras ; c'était Andrea, et Andrea aimait les petits minous ronronnants. « Quelle tristesse » Déclares-tu avant d'éclater franchement de rire sous les regards perplexes des passants. Toujours aussi coincés, ces Irlandais ! Toi tu t'en foutais de te donner en spectacle ; t'étais heureux, tu le montrais, et ceux que ça dérangeaient pouvaient toujours passer leur chemin. Puis vient le moment du semi-aveu sur les cours ; quels cours par correspondance ? « Bientôt tu vas me dire que t'as une vidéo-conférence projetée direct dans ta tête ? » Que tu la nargues, taquin. T'y croyais pas un instant ; mais tu ne lui reprocherais jamais de prendre ce genre de libertés-là. Après tout, si elle était en cours, tu ne l'aurais jamais croisée n'est-ce pas ? Tu attrapes alors son bras pour la tirer dans l'allée, vous éloignant du banc pour vous promener, alors que tes pupilles parcourent les alentours pour trouver une ou deux bêtises à vous faire faire par cette belle journée d'hiver. « Tu as envie de faire quoi ? » Que tu demandes alors ; parce que c'était souvent bien plus simple de demander l'avis de sa meilleure amie, pour trouver de bonnes idées bien alléchantes à exécuter. « J'ai toute l'après-midi pour toi ! » Parce que Livio ne rentrait que tard, parce que tu ne voulais pas rentrer – ou alors tu l'emmènes avec toi, mais c'était bien plus intéressant de rester dehors pour le moment.

_________________

I like itOh, from the minute you walked in my life, i never felt so alive 'cause everything i did was wrong, now everything i do feels right. I love it when you make me laugh ; i love it when you make me cry 'cause everything i did was wrong, now everything i do feels right.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


↳ ÂGE : vingt-deux ans.
↳ CÔTÉ COEUR : à gauche.
↳ ORIENTATION : les courbes féminines et les voix fluettes. définitivement homosexuelle.
↳ OCCUPATION : étudiante.
↳ QUARTIER : Titanic. (#80 en coloc avec le twin d'amour)
↳ RP EN COURS : w/ twin brother
↳ INSCRIT LE : 27/12/2016
↳ CLICS : 34 ↳ POINTS : 100
↳ PSEUDO : retrieval.
↳ AVATAR : bryden jenkins.

MessageSujet: Re: so happily. (laël)   Ven 27 Jan - 22:27


laël & andrea

so happily


ah ça oui. c'est certainement la seule chose qui n'a jamais fait aucun doute chez elle. jamais elle ne s'est sentie différente, d'toute façon, andy, quand bien même ses choix ne plairaient pas aux autres : elle s'en tape le sauciflard royalement. elle n'est pas de ceux qui vivent pour le regard des autres, elle s'en cale totalement de ce que peuvent penser les gens. elle vit pour elle avant de vivre pour les autres, hormis ceux qui lui sont chers bien entendu.
aucun risque qu'elle lui tombe dans les bras, à laël. à part si elle tombe dans les vapes mais ça, c'est une autre histoire et c'n'est pas du tout là le sujet. « c'est pas comme si c'était l'inverse dans ton cas, hmm. » son rire se joint au sien, mais s'arrête bien rapidement, sa fierté à la con prenant l'dessus lors du regard de trop. s'il y a bien quelque chose qui peut l'agaçer au plus profond d'elle-même, c'est qu'on la dévisage sans raison et surtout lorsqu'il s'agit de purs abrutis aux esprits restés figés en l'an 40 criant limite au loup parc'qu'ils ont eu le malheur de tomber sur des gays ou, dans son cas, lesbiennes. elle fronce les sourcils, adressant un signe du majeur sympathique à ce vieux con et ses cheveux grisonnants qui n'ont pas l'air d'avoir croisé un coiffeur depuis sa naissance. « si tu veux éventuellement chéri, j'te signe un autographe, t'auras peut-être l'air moins frustré du cul. » un air faussement choqué il s'éloigne sans plus tarder et elle repose son regard sur laël avant d'exploser de rire. « non mais t'as vu sa tête ! »
une vidéo-conférence dans sa tête ? loin de là mais quoiqu'il en soit, mieux vaut éviter de savoir ce qu'elle a dans la tête, c'est pourquoi elle s'abstient de répondre à cette question - bien qu'elle le fasse tout d'même par un haussement d'épaules. les cours, c'n'est pas son délire, mais pour avoir un métier... il faut c'qu'il faut. elle n'a pas le temps de dire ouf que son meilleur ami l'entraine par le bras dans l'allée, elle n'doute pas un seul instant qu'il soit déjà en quête, intérieurement, d'une quelconque connerie - elle aussi d'ailleurs. « touuut ce que tu veux ! » elle sourit doucement lorsqu'il annonce qu'il a toute son après-midi pour elle. « je sais que tu m'aimes trop, pas besoin de me le rappeler ! » un air narquois sur le visage, son regard croise le sien. 
AVENGEDINCHAINS

_________________
and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t1163-looking-at-the-stars-and-wishing-you-were-them-andy http://loveislove.forumactif.com/t1175-heyandy http://loveislove.forumactif.com/t1176-heyandy http://loveislove.forumactif.com/t1178-heyandy
avatar

Laël Lynn
littlecat

↳ ÂGE : 26 ans
↳ CÔTÉ COEUR : fiancé
↳ ORIENTATION : homosexuel
↳ OCCUPATION : Animateur jeunesse
↳ QUARTIER : Titanic Quarter
↳ RP EN COURS : Livio
Charlie
Andrea
Mifa
Ruben
↳ INSCRIT LE : 27/12/2016
↳ CLICS : 52 ↳ POINTS : 600
↳ PSEUDO : Tetsu
↳ AVATAR : Louis Tomlinson

MessageSujet: Re: so happily. (laël)   Dim 29 Jan - 22:08

Andy, c'est le genre de filles à ne pas se laisser marcher sur les pieds, tout comme toi. Tu apprécies son caractère de grande gueule qui montre son majeur à qui le veut bien ; et en l’occurrence, à tous ces coincés du cul homophobes qui traînent dans votre beau pays. Tu suis du regard le père de famille un peu trop rangé dans son esprit plutôt étroit, et si tu avais des flingues à la place des pupilles, sûr qu'il serait mort fusillé. Tu éclates de rire face à sa mine déconfite aux mots d'Andrea, et tu te mords la lèvre, un air satisfait bien inscrit sur ton visage alors qu'il traçait son chemin. « Tu l'as traumatisé jusqu'à sa mort, là ! » Et ça te plaisait foutrement. Tu l'entraînes alors dans les rues de Belfast, bien décidé à trouver de quoi vous occupez aujourd'hui, de quoi faire de gentilles petites bêtises pour les gamins libres que vous étiez – cela même si tu étais fiancé. « Bien sûr que je t'aime trop, tu m'es même in-dis-pen-sable ! » Déclares-tu en papillonnant outrageusement des yeux avant de ricaner. Ils se baladent un moment, quand ses océans croisent alors un ballon tenu par une ficelle reliée à des mains d'une jeune fille ; et l'illumination te vient. La connerie stupide se forme rapidement dans ton esprit, germe et s'accroche à toi, formant ton sourire malicieux que tu réservais spécialement à ce genre de moments. Tu secoues le bras d'Andy, tout excité en désignant le ballon : « J'ai une idéééééée ! » Déclares-tu, un sourire brutalement devenu narquois devant elle. « On achète des ballons, et on les remplit d'eau... Puis on parle délibérément de choses qui fâchent comme ça, dès que quelqu'un d'un peu trop coincé du cul nous regarde mal, on lui balance le ballon dans la tête. » Avant de détaler comme des lapins, oui. Comme des enfants de huit ans, oui – tout ça, c'était évident. Mais ça va, c'était gentil – y'avait que les méchants pas beaux qui étaient attaqués, comme si vous étiez de vrais justiciers.

_________________

I like itOh, from the minute you walked in my life, i never felt so alive 'cause everything i did was wrong, now everything i do feels right. I love it when you make me laugh ; i love it when you make me cry 'cause everything i did was wrong, now everything i do feels right.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: so happily. (laël)   

Revenir en haut Aller en bas
 

so happily. (laël)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#loveislove :: 
WELCOME TO BELFAST
 :: titanic quarter
-