AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
l'aventure #LOVEISLOVE s'arrête là, le forum ferme ses portes

Partagez | 
 

 (hot) Liviël || Without the light, the dark won't show.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Laël Lynn
littlecat

↳ ÂGE : 26 ans
↳ CÔTÉ COEUR : fiancé
↳ ORIENTATION : homosexuel
↳ OCCUPATION : Animateur jeunesse
↳ QUARTIER : Titanic Quarter
↳ RP EN COURS : Livio
Charlie
Andrea
Mifa
Ruben
↳ INSCRIT LE : 27/12/2016
↳ CLICS : 52 ↳ POINTS : 600
↳ PSEUDO : Tetsu
↳ AVATAR : Louis Tomlinson

MessageSujet: (hot) Liviël || Without the light, the dark won't show.   Jeu 29 Déc - 23:43


Without the light, the dark won't show.
29 décembre - 18h.

« Allez les enfants, on se rassemble ! » Tu tapes dans tes mains, essuyant la sueur sur ton front dans un sourire heureux. Les enfants d'une dizaine d'années forment rapidement une queue, deux par deux ; sans se tenir la main non plus, ils étaient bien trop grands désormais, après tout. Tu passes un regard fier sur les gosses que tu avais animé toute la journée en ce centre aéré ; ils t'avaient fait courir partout et si la neige n'était pas tombée sur la ville, l'herbe était tout de même restée gelée toute la matinée. Tu n'avais heureusement pas eu le temps de te les geler ; l'après-midi, ils ont tous proposer une partie de basket, filles comme garçons, et tu t'es rapidement retrouvé seul contre tous. Tu adresses un regard sur ta montre qui t'indique qu'avec un peu de chances, tu partiras pile à l'heure, pour une fois ; avant de les guider à l'intérieur du bâtiment pour leur demander de rassembler toutes leurs affaires et ranger la salle en attendant leurs parents. Et tu avais beau adoré ton job, le moment de la remise des enfants à leurs responsables était toujours un soulagement car il signifiait que tu allais prochainement retrouver le confort de chez toi.

Malheureusement, tes espoirs furent vite envolés par une mère en retard de bien quinze minutes. Tout le monde était partis sauf une seule petite gnome qui était restée dans son coin, silencieuse, à jouer à la poupée ; un petit air triste ornait son visage, et pour avoir bossé plusieurs fois ici, tu savais que ce n'était pas la première fois. Alors tu t'es installé près d'elle et tu as essayé de lui redonner le sourire jusqu'à ce que sa mère débarque, en tailleur cintré et le nez dans son portable – cliché, et surtout terriblement triste. Elle adresse à peine un regard à sa fille en lui prenant la main, te salue sèchement et repart ; c'était le genre de parents qui te sortaient par les yeux. C'est donc la tête remplie d'insultes que tu as rangé à ton tour tes affaires pour rentrer chez toi, les embouteillages du soir n'arrangeant pas du tout ton affaire.

Tu pousses la porte de votre petit appartement dans un soupir soulagé. Tu te débarrasses de manteau, écharpe et gants sur le porte-manteau avant d'apparaître dans le salon ; malgré l'heure tardive, Livio n'était toujours pas rentré. Tu te pinces les lèvres, tendant subitement les bras très haut vers le plafond pour t'étirer de tout ton long ; et tu ne redescends uniquement lorsque ta motivation a fait un bond et qu'un sourire s'est redessiné sur tes lèvres. Ok, on était bon. Tu te détournes et pénètres dans la cuisine, bien décidé à vous préparez un repas digne de ce nom ce soir, peu importe à quel heure ton fiancé avait décidé de rentrer. Tu voulais voir son regard pétiller en voyant la table et la bougie (cliché), le bon petit plat en train de chauffer (cliché) et ton tablier encore autour de tes hanches (GROS cliché).

En bref, pour compenser cette journée un peu merdique, tu avais décidé de faire plaisir à ton petit ami. C'était tout à fait normal, chez toi.


Dernière édition par Laël Lynn le Dim 22 Jan - 14:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


↳ ÂGE : 27 ans
↳ CÔTÉ COEUR : Fiancé
↳ ORIENTATION : Homosexuel assumé
↳ OCCUPATION : Pédiatre
↳ INSCRIT LE : 27/12/2016
↳ CLICS : 34 ↳ POINTS : 265
↳ PSEUDO : Kichupa
↳ AVATAR : Nicholas Hoult

MessageSujet: Re: (hot) Liviël || Without the light, the dark won't show.   Sam 31 Déc - 13:50

« Alors ? »

Les sourcils froncés, tu compares les différents résultats d’analyse, relevant parfois les yeux sur la dalle lumineuse sur laquelle sont placardées différentes échographies. Finalement, tu te redresses, un sourire fleurissant au coin de tes lèvres.

« Je ne veux pas me prononcer trop vite mais les résultats sont encourageants. » Tu acquiesces d’un signe de tête. « Ses jours ne sont plus en danger, il va s’en sortir. »

Il existe peu de choses qui renversent littéralement le cœur de sorte de te faire grimper les larmes aux yeux : le soulagement d’une mère à qui on annonce que son jeune enfant va survivre en font partie. Madame se lève et contourne le bureau sans retenue pour te serrer dans ses bras, déposant sur ta joue un baiser épuisé au rouge à lèvres inégal d’avoir été trop mordu par des dents angoissées du verdict. Tu lui redonnes rendez-vous avec tous les encouragements dont tu es capable et la porte se refermer sur ton dernier patient de la journée. Il est vingt heures quand tu te laisses aller dans ton fauteuil en te massant les paupières comme si tes doigts étaient capables de retirer le lourd masque de fatigue incrusté dans les rides qui commencent à apparaître aux angles de ton visage. Il te faut encore prendre la voiture pour regagner ton appartement et rien que l’idée de lever ton cul te fatigue ; fort heureusement, tu sais qu’à cette heure une source de motivation inébranlable se trouve entre les murs du #14 Titanic Quarter.

Tu en pousses la porte trois bons quart d’heures plus tard, le pas alourdi par la circulation dense. La porte se referme et la chaleur du chauffage t’avale, transportant des exhalaisons qui te rappellent chaque jour combien ton environnement de travail peu être aseptisé. L’appartement respire le calme, la sérénité et l’énergie. Un fumet s’échappe de la cuisine, et la naïveté des bougies scintillant sur la table du séjour ne peut que t’attendrir. Au fond de toi, tu as besoin de cette légèreté de l’être, et Laël est là pour te l’apporter chaque jour depuis cinq ans.
Tu le trouves dans la cuisine, en train de s’affairer aux fourneaux, le tablier ceignant ses hanches et se terminant en un petit nœud au creux de ses reins, sur lequel tu tires, par jeu.

« Bonsoir...oh, oops, pardon. » Tu saisis les deux cordons pour les nouer de nouveau juste au dessus de sa ceinture, t’attardant sur le relief juste en dessous, prenant plus de temps que nécessaire. Tes hanches viennent alors se presser contre les siennes, et tes lèvres se perdre dans son cou. « Quelle motivation ! » commentes-tu en jetant un regard à la casserole. « Je sais pas comment tu fais. »

_________________
sweet dreams are made of this
Who am I to disagree ? Travel the word and the seven seas, everybody's lookin' for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Laël Lynn
littlecat

↳ ÂGE : 26 ans
↳ CÔTÉ COEUR : fiancé
↳ ORIENTATION : homosexuel
↳ OCCUPATION : Animateur jeunesse
↳ QUARTIER : Titanic Quarter
↳ RP EN COURS : Livio
Charlie
Andrea
Mifa
Ruben
↳ INSCRIT LE : 27/12/2016
↳ CLICS : 52 ↳ POINTS : 600
↳ PSEUDO : Tetsu
↳ AVATAR : Louis Tomlinson

MessageSujet: Re: (hot) Liviël || Without the light, the dark won't show.   Sam 31 Déc - 14:40

Le bruit de la clé et de la porte t'indiquent le retour de ton compagnon de vie, ton fiancé et l'être que tu aimais (accessoirement) plus que tout au monde. Un petit sourire heureux se dessine sur le coin de tes lèvres, mais tu n'esquisses aucun geste pour venir le saluer, trop occupé que tu es à tourner la spatule dans la casserole. Tu l'attends (im)patiemment, et lorsqu'enfin le son de ses pas se rapprochant tinte à tes oreilles, tu ne peux que te sentir gonfler de bonheur ; c'était simple, c'était niais, et pourtant vrai. Tu te sentais de suite plus lumineux lorsqu'il était là, comme une source vitale de lumière dont tu ne saurais désormais te passer. Tu étouffes un rire lorsque tu sens ses doigts défaire puis refaire le nœud de ton tablier avant de s'attarder sur tes courbes - ça c'était de très bonnes retrouvailles. « Bonsoir » Souffles-tu, le sourire aux lèvres alors que ta tête lui offre tout le loisir de se perdre contre ton cou.

Tu plisses légèrement le nez à sa remarque et tu lâches la spatule pour laisser bouillir un peu. Tu te retournes dans un soupir, tes bras entourant son corps pour se serrer contre lui, la fatigue te rendant encore plus câlin que d'habitude. « C'était ça ou je m'enfouissais sous les draps pour le reste de la soirée » Commentes-tu dans une grimace avant de fermer les yeux. Et il te connaissait assez pour savoir que jamais tu ne t'autoriserais à déprimer pour une mauvaise journée ; que tu t'élancerais toujours dans les activités les plus folles pour faire en sorte que le jour pluvieux se transforme en jour lumineux. « Et toi, ta journée ? » C'était une conversation très banale, pourtant tu la rends un peu plus attrayante lorsque tes doigts glissent le long de ses hanches pour glisser sous sa chemise et caresser sa peau dans un petit soupir satisfait. Elle était froide contre la pulpe de tes doigts et tu te donnes pour but de le réchauffer aussi bien en l'embrassant qu'avec ton bon repas de ce soir ; tu redresses d'ailleurs la tête pour venir lier vos lèvres dans le premier baiser de la journée.

Dieu qu'il t'avait manqué.

Tu le lâches brusquement pour retourner à tes fourneaux, coupant le feu pour apporter les casseroles sur la table. « A table ? Tu m'enlèves ce machin ? » Lances-tu d'un air taquin en remuant outrageusement les fesses pour lui indiquer le nœud présent au creux de tes reins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


↳ ÂGE : 27 ans
↳ CÔTÉ COEUR : Fiancé
↳ ORIENTATION : Homosexuel assumé
↳ OCCUPATION : Pédiatre
↳ INSCRIT LE : 27/12/2016
↳ CLICS : 34 ↳ POINTS : 265
↳ PSEUDO : Kichupa
↳ AVATAR : Nicholas Hoult

MessageSujet: Re: (hot) Liviël || Without the light, the dark won't show.   Dim 1 Jan - 17:40

Laël se retourne dans tes bras et tu sens sa silhouette s’affaisser contre toi. Dans ce simple geste, tandis que son corps se moule à la forme du tien, passent énormément d’information ; ses bras qui s’enroulent autour de toi clament en silence un évident besoin d’attention ; son souffle contre ton cou a la lourdeur des longues journées et les mots qui s’échappent de ses lèvres se suffisent à eux-mêmes pour te renseigner sur la teneur d’une session de travail qui aurait pu être plus satisfaisante. Tu n’as absolument pas besoin de lui poser la question pour savoir qu’il a besoin de toi ce soir plus que d’habitude. C’est pourquoi, alors que tu détestes qu’il te tripote alors que tu viens tout juste d’arriver, préférant en temps normal t’acclimater à l’ambiance de l’appartement, tu le laisses te toucher. Tu te fais néanmoins plus pudique que lui, presque timide, moulant simplement tes mains sur les os de son bassin, de part et d’autre de ses hanches. Tes lèvres effleurent très simplement les siennes, en un contact furtif, mais symbolique.

« On peut s’enfouir ensemble sous les draps pour le reste de la soirée, si tu veux. » A l’instar de celui d’un félin, ton nez pousse un instant contre le sien, tâtant sa réaction. « Difficile. Je vais te raconter. »

On ne balance pas à la volée qu’on vient d’attester de la survie d’un enfant comme ça, debout dans une cuisine, comme si on était un putain de super héros et qu’on faisait ça tous les jours. Tu ménages habilement ton suspense, et ça tombe bien parce que Laël t’informe que vous allez pouvoir passer à table. A sa demande, tu tires de nouveau sur le nœud reliant les pans du tablier au creux de ses reins. Tu prends place sur l’une des deux chaises disposées autour de la table.

« Qu’est-ce que c’est ? »

Tu as bien saisi l’odeur s’exhalant de la casserole, mais tu aimes bien savoir clairement et en détail ce que tu manges, parano de ton alimentation que tu es. Tu détectes que ce machin va tâcher et tu entreprends de déplier une serviette en tissu dont tu glisses un coin dans le col de ta chemise relâché d’un bouton.

« Tu te souviens de Jeremy ? Sa bronchiolite se résorbe. On a diminué l’oxygène aujourd’hui. Il va s’en sortir. »

_________________
sweet dreams are made of this
Who am I to disagree ? Travel the word and the seven seas, everybody's lookin' for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Laël Lynn
littlecat

↳ ÂGE : 26 ans
↳ CÔTÉ COEUR : fiancé
↳ ORIENTATION : homosexuel
↳ OCCUPATION : Animateur jeunesse
↳ QUARTIER : Titanic Quarter
↳ RP EN COURS : Livio
Charlie
Andrea
Mifa
Ruben
↳ INSCRIT LE : 27/12/2016
↳ CLICS : 52 ↳ POINTS : 600
↳ PSEUDO : Tetsu
↳ AVATAR : Louis Tomlinson

MessageSujet: Re: (hot) Liviël || Without the light, the dark won't show.   Dim 1 Jan - 19:22

Dès l'instant où il t'a annoncé que sa journée avait été difficile, tu as su qu'il allait étirer le moment de l'aveu jusqu'à son point de rupture, comme toujours. Tu te contentes de ronronner sous l'étrange bisou d'eskimo qu'il t'offre, son nez poussant gentiment le tien dans un geste qui ressemblait étrangement à celui d'un animal. Ton fiancé été toujours du genre réservé ; les grandes nouvelles se faisaient donc toujours lorsque vous étiez posés, au détour d'une conversation parfois, pour rendre les choses un peu plus normales. Il n'aimait pas se jeter des fleurs alors que le métier qu'il faisait était magnifique et avait toujours attiré chez toi une grande admiration. Tu ne forces pas et te contentes de te détourner pour vous mettre à table, un long sourire mutin dessiné sur tes lèvres lorsqu'il tira une seconde fois sur ton nœud.

Tu pars raccrocher le tablier dans la cuisine et revenir avec une louche, plongeant celle-ci dans la casserole pour vous servir. Tu hausses un sourcil à sa question, son obsession pour son alimentation souvent agaçante se révélant être chez toi un véritablement sujet d'amusement. « Bœuf au gingembre, pour te rendre un peu plus amoureux de moi. » Claironnes-tu. Enfin, amoureux et désireux... Tu ris légèrement et pose ton cul sur une surface plate – la chaise - pour la première fois de la journée. Tu en pleurerais de bonheur. Tu attrapes ta fourchette et c'est à ce moment-là que Livio se décide à faire sa déclaration ; l'effet est immédiat. Un long sourire d'enfant étire tes lèvres, tes yeux se mettent à pétiller de bonheur et d'admiration pour ce médecin qui sauvait les petits êtres que tu pouvais à tout moment récupérer à sa suite pour effacer l'odeur de l'hôpital dans leurs têtes et la remplacer par celle de l'herbe et de la terre. « Encore un que je vais peut-être croiser un jour donc ! »

C'était marrant, comme tu étais stupidement heureux de cette nouvelle alors que ce petit Jeremy, tu ne l'avais jamais vu et jamais parlé. Tu piques dans ton morceau de bœuf pour le porter à tes lèvres. Tu avais envie de lui bondir dessus en riant, de lui dire tout ce que tu étais fier de lui ; mais tu avais tout de même un minimum de retenue (parfois), et t'étais de toute façon trop crevé pour ça, surtout que tu savais que ce genre de déclarations le mettaient toujours mal à l'aise car il ne se considérait pas vraiment comme un héro. Tu te contentes de continuer de manger, ta joie transparaissant uniquement à travers tes pupilles qui le fixaient sans discontinuer. D'ailleurs tes océans glissent rapidement de son visage pour se focaliser sur l'ouverture de son col, certes cachée par la serviette, mais qui suffisait largement à l'expansion de ton imagination ; tu passes une langue sur tes lèvres et souris d'un air totalement innocent.


_________________

I like itOh, from the minute you walked in my life, i never felt so alive 'cause everything i did was wrong, now everything i do feels right. I love it when you make me laugh ; i love it when you make me cry 'cause everything i did was wrong, now everything i do feels right.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


↳ ÂGE : 27 ans
↳ CÔTÉ COEUR : Fiancé
↳ ORIENTATION : Homosexuel assumé
↳ OCCUPATION : Pédiatre
↳ INSCRIT LE : 27/12/2016
↳ CLICS : 34 ↳ POINTS : 265
↳ PSEUDO : Kichupa
↳ AVATAR : Nicholas Hoult

MessageSujet: Re: (hot) Liviël || Without the light, the dark won't show.   Lun 2 Jan - 19:42

Tu hausses un sourcil quand il annonce le menu : force est de constater que tu mets un temps infini à percuter la plaisanterie, avec ton légendaire humour terre à terre.

« Ah oui, ce fameux truc aphrodisiaque. »

Tu étires un sourire pour ne pas le blesser, et ton tact te préservera. Vous êtes trop fatigués pour vous disputer ce soir, et Laël connaît ton fou tempérament à la superstition. Tu n’as jamais cru à tous ces filtres d’amour et autres charmes et sortilèges. Tu pars du principe que le coeur de quelqu’un se gagne, de manière purement physique et chimique, même si l’amour n’est explicable que jusqu’à un certain point. Et c’est sans doute pour cette raison que tu es tombé amoureux de Laël, et que tu retombes amoureux de lui chaque jour depuis maintenant cinq ans : il a été et reste encore un des rares éléments inexplicables de ton existence.
Ce que tu avais prévu de raconter se résume à une seule phrase car tu n’as jamais vraiment été fanatique des grandes déclarations et des histoires : tu préfères t’en tenir aux faits et à la chute après avoir sensiblement ménagé un petit effet. Pour Laël comme pour la maman de l’enfant dont tu t’es occupé ces dernières semaines, c’est cependant une aubaine et un soulagement, dont tu vois les étoiles pétiller dans ses jolis yeux.

« Probablement. » assures-tu dans un sourire. « Bon appétit. »

Tu te saisis de tes couverts et entreprends de commencer à les planter dans le contenu de ton assiette. La saveur explose dans ta bouche tandis que tu y glisses les aliments et tu laisses échapper un ronronnement de contentement. La chaleur envahit ton ventre tandis que tu sens tes muscles se détendre intensément, ton corps prenant enfin conscience que la journée est terminée. Tu vides ta bouche avant d’adresser la parole à ton amant.

« C’est délicieux. Au fait, ta journée ? » Puis saisissant son regard. « ...qu’est-ce qu’il y a ? »

_________________
sweet dreams are made of this
Who am I to disagree ? Travel the word and the seven seas, everybody's lookin' for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Laël Lynn
littlecat

↳ ÂGE : 26 ans
↳ CÔTÉ COEUR : fiancé
↳ ORIENTATION : homosexuel
↳ OCCUPATION : Animateur jeunesse
↳ QUARTIER : Titanic Quarter
↳ RP EN COURS : Livio
Charlie
Andrea
Mifa
Ruben
↳ INSCRIT LE : 27/12/2016
↳ CLICS : 52 ↳ POINTS : 600
↳ PSEUDO : Tetsu
↳ AVATAR : Louis Tomlinson

MessageSujet: Re: (hot) Liviël || Without the light, the dark won't show.   Lun 2 Jan - 20:28

Ton fiancé met un temps fou à capter ta blague, et sa réaction forcée aurait très bien pu te vexer si tu ne le connaissais pas – et si tu avais un autre caractère. Sauf que non seulement t'étais quelqu'un de léger, mais en plus t'étais crevé ; alors tu te contentes d'un sourire en lâchant « Ouais, moi non plus j'y crois pas, si ça peut te rassurer. J'me dis que j'ai pas besoin de ça pour te faire ployer sous mon regard de braise » Tu bats outrageusement des cils comme dans les films et l'image te fait sourire. C'était pas dit qu'il allait comprendre cette blague non plus ; mais c'était pas si grave, au final, parce qu'elle contenait une part de vérité. Tu n'avais pas besoin de tous ce genre de philtres pour le garder près de toi ; sinon il se serait barré depuis longtemps maintenant. C'était plaisant que de te dire que t'étais accepté entièrement pour ce que tu étais, avec tes qualités et tes défauts ; qu'il t'aimait malgré les difficultés et ton humour super lourd.

Le fait que tu risques de croiser un jour le patient de ton amant te foutait en joie. En gros gamin que tu étais, tu serais tout à fait capable de t'exclamer hé, hé, hé, tu sais je suis l'amoureux du médecin qui t'a sauvé la vie, sisisi ! comme un enfant qui serait fier d'avoir une personne pareille dans son entourage ; et c'était totalement le cas, en vérité. « Bon appétit » Réponds-tu en commençant à manger. Tes pupilles se perdent rapidement sur le corps de ton compagnon, et heureusement que tu as appris depuis longtemps à viser ta bouche sans regarder où tu piquais, sinon il était certain que ton morceau de bœuf te serait tombé dessus. Tu le vois se satisfaire du plat servi et un petit sourire amusé étire tes lèvres ; il avait ce genre de réactions totalement inattendues qui te faisaient toujours craquer. « Mh ? Oh, rien, t'es juste beau. » Déclares-tu naturellement à sa question. Tu reprends alors une bouchée et la savoure sur tes papilles en souriant de contentement.

C'était un bonne soirée.

« Ma journée était... Longue. » Tu t'essuies la bouche un instant avant de soupirer. « J'pensais enfin partir à l'heure, pour une fois, puis y'a eu cette fille... Tous les autres étaient partis depuis au moins dix minutes et elle était là, toute silencieuse et triste à l'idée que sa mère ne soit pas à l'heure. » Tu secoues la tête en te pinçant les lèvres. « Et lorsque celle-ci est arrivée, elle lui a à peine adresser un regard, tellement elle était occupée à engueuler ses employés au téléphone. » Tu ne pouvais juger. Beaucoup de personnes ne vivaient qu'à travers leurs jobs, ça ne voulait pas dire qu'ils n'aimaient pas leurs enfants ; mais en les voyant ainsi, tu n'avais pu t'empêcher de te faire la réflexion qu'il aurait mieux valu qu'elle n'ait pas cette petite fille. « Enfin bref, j'suis rentré en retard, tu as vu la circulation, et j'en avais marre. Alors j'ai fais le dîner. » Et d'ailleurs t'étais plus que ravi de savoir qu'il le trouvait délicieux, ton repas.

_________________

I like itOh, from the minute you walked in my life, i never felt so alive 'cause everything i did was wrong, now everything i do feels right. I love it when you make me laugh ; i love it when you make me cry 'cause everything i did was wrong, now everything i do feels right.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


↳ ÂGE : 27 ans
↳ CÔTÉ COEUR : Fiancé
↳ ORIENTATION : Homosexuel assumé
↳ OCCUPATION : Pédiatre
↳ INSCRIT LE : 27/12/2016
↳ CLICS : 34 ↳ POINTS : 265
↳ PSEUDO : Kichupa
↳ AVATAR : Nicholas Hoult

MessageSujet: Re: (hot) Liviël || Without the light, the dark won't show.   Lun 2 Jan - 21:17

Tu l’as vexé. Tu sais que tu l’as vexé parce que son sourire n’a pas la même saveur et qu’il se contente de faire une plaisanterie par dessus, un peu moins difficile à comprendre pour que l’effet marche plus rapidement et efface l’épouvantable flop de l’autre.
Vous commencez à manger, et les remarques de Laël sont d’une simplicité qui te surprend chaque jour que vous passez ensemble. Parce que Laël ne s’est pas fondu en grandes déclarations d’amour pour te soudoyer, il a simplement été lui-même à chaque fois que vous vous êtes croisés, jusqu’à ce que tu lui portes suffisamment d’attention, pour un jour chavirer. C’est ce genre de personne dont on a pas besoin de se rappeler des qualités et des défauts pour se prouver qu’on l’aime : on sait simplement qu’on l’aime, parce qu’elle nous séduit de nouveau chaque jour, parce que c’est une évidence. Il recommence d’ailleurs naturellement à manger, selon cette même simplicité, une fois qu’il t’a répondu.

Il te raconte ensuite sa journée, et soudain, la lueur de ses yeux diminue, s’éteint peut-être un peu. Tu n’es pas fort doué avec les sentiments, mais tu éprouves toujours un certain pincement au coeur à saisir l’inconfort qui peut se déployer dans ses prunelles, par peur inconsciente sans doute que tu y sois pour quelque chose – oui, tu es parano, et oui, sous ton apparence propre et travaillée, derrière ta gloire et tes jolis mots, tu n’as absolument pas confiance en toi. Si tu t’étais trouvé dans la même situation que celle qu’il est en train de te décrire, sans doute l’aurais-tu laissée passer d’un air blasé. Mais alors que c’est lui qui te la raconte, d’une voix vibrante de sentiments, tu parviens...à en être presque ému.
Ca te fait sourire, néanmoins, de voir qu’un mec qui en a marre arrive à faire un truc aussi bien que le dîner, qu’il arrive en quelque sorte à sublimer une mauvaise énergie en quelque chose de positif. Tu ne sais pas faire ça. Tu connais peu de personnes qui savent le faire.

« On ne refait pas l’éducation des mômes qu’on voit passer malheureusement mon chat. » réponds-tu en tendant la main pour attraper la bouteille de vin que Laël a sortie. « Même si parfois c’est aux parents qu’on aimerait donner des claques. »

Tu attrapes le tire-bouchon, et entreprends d’ouvrir la bouteille d’un geste habitué. Dans un roulement de poignet, tu vous sers.

« Tu voudrais avoir des enfants ? » demandes-tu soudainement.

_________________
sweet dreams are made of this
Who am I to disagree ? Travel the word and the seven seas, everybody's lookin' for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Laël Lynn
littlecat

↳ ÂGE : 26 ans
↳ CÔTÉ COEUR : fiancé
↳ ORIENTATION : homosexuel
↳ OCCUPATION : Animateur jeunesse
↳ QUARTIER : Titanic Quarter
↳ RP EN COURS : Livio
Charlie
Andrea
Mifa
Ruben
↳ INSCRIT LE : 27/12/2016
↳ CLICS : 52 ↳ POINTS : 600
↳ PSEUDO : Tetsu
↳ AVATAR : Louis Tomlinson

MessageSujet: Re: (hot) Liviël || Without the light, the dark won't show.   Lun 2 Jan - 21:35

Tu ne savais pas trop pourquoi cette situation t'avait retournée. Peut-être bien parce que tu ne comprenais que trop bien cette sensation d'être ignoré des autres ; de ceux qu'on aime. Combien de fois tes ex t'étaient-ils passés dessus de toutes les façons possibles et inimaginables sans t'accorder un regard ? Certes, toi tu n'avais pas manqué d'amour de la part de tes parents ; mais les compagnons, avant de rencontrer Livio, avaient engendrés beaucoup de traumatismes, même si tu les cachais toujours habilement derrière ta bonne humeur. Alors voir cette petite fille délaissée par sa mère pas aimante pour un sou t'avait serré le cœur ; et peut-être que tu racontais cette journée avec un peu plus d'émotion que tu ne l'aurais voulu. Ce n'était pas si grave. C'était ton fiancé, il t'avait vu dans tous tes états depuis le temps.

« Moui, je sais... » Marmonnes-tu en te pinçant les lèvres alors qu'il attrapait la bouteille de vin. Tu n'étais pas juge, ni un quelconque représentant de l'autorité ; et en soit, cette jeune fille ne manquait de rien, alors tu ne pouvais rien dire, même si ça te foutait en l'air. Tu aurais tout de même voulu être capable de faire quelque chose, mais à part essayer de la faire rire, tu n'avais rien tenté d'autre ; tu n'allais sûrement pas tenté ton contrat pour une trop grande compassion. Tu observes ses mouvements fluides alors qu'il versait le vin dans vos verres, le poignet souple et élégant. « Si c'est avec toi, oui. » Réponds-tu sans même réfléchir, parce qu'il était évident que tu y avais déjà pensé avant qu'il ne pose la question. « T'as un très bon coup de poignet » Tu lui jettes un regard lourd de sous-entendu avant d'attraper ton verre pour le faire tinter avec le sien dans un sourire en coin.

« Pas maintenant, ni dans un an, cela dit. On a des horaires atroces, on ne pourrait même pas se prendre un chat. » Tu ris un peu en prenant une petite gorgée du vin, savourant sa texture dans un air comblé. « Mais un jour je déciderais de me poser quelque part... Dans un centre aéré, probablement. Et j'aurais à la fois le temps et la détermination d'assumer toutes les responsabilités que cet enfant engendrerait. » Tu remontes tes pupilles bleutées vers lui, souriant cette fois tendrement. « Je ne te retourne pas la question ; si tu n'en voulais pas, tu n'en parlerais pas, si ? »

_________________

I like itOh, from the minute you walked in my life, i never felt so alive 'cause everything i did was wrong, now everything i do feels right. I love it when you make me laugh ; i love it when you make me cry 'cause everything i did was wrong, now everything i do feels right.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


↳ ÂGE : 27 ans
↳ CÔTÉ COEUR : Fiancé
↳ ORIENTATION : Homosexuel assumé
↳ OCCUPATION : Pédiatre
↳ INSCRIT LE : 27/12/2016
↳ CLICS : 34 ↳ POINTS : 265
↳ PSEUDO : Kichupa
↳ AVATAR : Nicholas Hoult

MessageSujet: Re: (hot) Liviël || Without the light, the dark won't show.   Mer 4 Jan - 21:28

La réponse de Laël ne se fait pas attendre. Tu te doutais bien qu’il avait un avis sur la question, mais tu ne pensais pas qu’il était aussi direct et franc. Si c’est avec toi ; une partie peut songer qu’il peut y avoir une existence sans toi, et la jalousie se fait ressentir. Mais l’autre, plus douce, plus amoureuse, veut croire qu’il n’imagine pas sa vie sans toi. Cela signifie qu’il y a réfléchi, et qu’il doit y réfléchir chaque jour qu’il travaille avec ses mômes, de la même manière que tu sens régulièrement la pensée traverser ton esprit quand tu examines les tiens pour les surveiller et mieux les guérir. Mais de là à en avoir un soi-même...C’est compliqué. C’est compliqué d’un point de vue purement stable, comme l’explique Laël avec lucidité – c’est rare mais pour une fois il fait preuve d’une grande maturité, sans doute parce que le sujet lui tient à cœur – mais aussi du point de vue familial, car la tienne n’a pas encore totalement accepté Laël à ton goût, et surtout parce que vous êtes deux hommes et qu’il ne suffit pas de s’allonger pendant un cycle d’ovulation propice en écartant les cuisses pour concevoir. Ouais tout de suite, c’est plus compliqué.

Alors quand Laël dit qu’il ne te retourne pas la question, mais qu’il la pose de manière détournée, tu te mords le coin de la lèvre, sans savoir précisément quoi répondre. Tu as vingt-sept ans, une bonne notoriété et un travail stable. Bien sûr que tu songes à te poser et à fonder une famille, c’est une idée que tu as depuis longtemps, certainement inculquée par le fait d’avoir été élevée dans une fratrie, avec une mère plus aimante que jamais. Comment ne pas vouloir endosser les mêmes responsabilités qu’elle ?

« Je me posais simplement la question. De temps en temps. » Tu avales une gorgée de vin pour reprendre contenance et elle te file un coup de chaud attisé par le regard de Laël à qui tu ne peux pas mentir. « Bon d’accord, j’y pense sérieusement. » avoues-tu. « Mais on devrait sans doute...ehm...songer à se marier, d’abord ? »

_________________
sweet dreams are made of this
Who am I to disagree ? Travel the word and the seven seas, everybody's lookin' for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Laël Lynn
littlecat

↳ ÂGE : 26 ans
↳ CÔTÉ COEUR : fiancé
↳ ORIENTATION : homosexuel
↳ OCCUPATION : Animateur jeunesse
↳ QUARTIER : Titanic Quarter
↳ RP EN COURS : Livio
Charlie
Andrea
Mifa
Ruben
↳ INSCRIT LE : 27/12/2016
↳ CLICS : 52 ↳ POINTS : 600
↳ PSEUDO : Tetsu
↳ AVATAR : Louis Tomlinson

MessageSujet: Re: (hot) Liviël || Without the light, the dark won't show.   Mer 4 Jan - 22:08

Tu avais beau être un grand enfant, tu avais tout de même vingt-six ans. Tu n'avais pas toujours vécu de bonnes choses dans ta vie ; ces choses-là t'ont fait grandir, mûrir, et à cet âge-là tu commençais inévitablement à te poser des questions. Tu étais avec Livio depuis plusieurs années, la demande de mariage planait au-dessus de vous depuis un moment sans que le temps ou la concordance des emplois du temps viennent l'achever ; alors oui, malgré ton caractère enfantin, tu avais longtemps réfléchi au fait de fonder une famille avec ton compagnon. Il était probablement le seul avec qui tu avais envie que ça se passe ; non pas parce que c'était le seul qui est resté aussi longtemps, mais bien parce qu'il était devenu ce point essentiel dans ta vie qui te donnait ce sentiment de sécurité lorsque tu le regardais. Il n'y avait qu'avec Livio que tu avais le sentiment d'être chez toi, à ta place ici même, et que tu ne changerais pour rien au monde. Il n'y avait qu'avec Livio que tu te voyais construire un avenir commun – c'est-à-dire que même si vous veniez à vous séparer, tu savais que tu ne retrouverais ce sentiment nul part ailleurs.

C'était comme ça.

Tu hausses un sourcil lorsqu'il vient se mordre la lèvre. Lorsque vous entamiez une discussion sérieuse, il avait toujours ce tic qui démontrait son hésitation ou sa réflexion sur le sujet. Il prit une gorgée de vin pour reprendre contenance, et tu trouvais absolument adorable le fait qu'il soit perturbé par cette conversation ; qui avait de son importance, assez pour que tu sois sérieux plus de cinq minutes. Lorsqu'il déclare y penser de temps en temps, tu te retiens de rire et lui envoie un regard l'air de dire : voyons, la vérité ? Qu'il te donne juste après. L'évocation du mariage te fait cependant plisser le nez ; et c'est à ton tour de porter ton verre à tes lèvres. « Eh bien oui, il faudrait y songer... Mais pour ça il faudrait aller en Angleterre. » Car l'Irlande du Nord n'était pas vraiment propice au mariage gay, à ton plus dam. Et ce voyage, vous n'aviez pas eu le temps de le prévoir ; en fait, maintenant que tu y pensais, depuis ta demande, vous aviez surtout... Bosser. « Faudra donc faire en sorte que tout le monde puisse venir... Sûrement pendant les vacances ? » Le fait que la date se précise soudainement te fait étrange. Tu le fixes un peu perdu, un instant, avant de terminer ton verre.

« Oh, merde, on va réellement se marier. » Non pas que tu avais fais ta demande à la légère, loin de là ; juste que tu l'imaginais, concrètement, réellement, dans un temps qui se rapprochait de plus en plus et... « On aura une lune de miel ? » Tu te redresses brusquement de ta chaise pour le regarder. « Je veux une lune de miel ! » Ce n'était pas vraiment un caprice. Tu voulais juste le retrouver seul à seul plus de deux jours, sans la pression du boulot et de la famille derrière. Un vrai voyage en amoureux où tu pourrais lui faire l'amour quand tu voulais, sans fatigue pour repousser ce projet ; où tu pourrais lui dire des mots doux, être niais et faire le con comme tu savais si bien le faire.

_________________

I like itOh, from the minute you walked in my life, i never felt so alive 'cause everything i did was wrong, now everything i do feels right. I love it when you make me laugh ; i love it when you make me cry 'cause everything i did was wrong, now everything i do feels right.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


↳ ÂGE : 27 ans
↳ CÔTÉ COEUR : Fiancé
↳ ORIENTATION : Homosexuel assumé
↳ OCCUPATION : Pédiatre
↳ INSCRIT LE : 27/12/2016
↳ CLICS : 34 ↳ POINTS : 265
↳ PSEUDO : Kichupa
↳ AVATAR : Nicholas Hoult

MessageSujet: Re: (hot) Liviël || Without the light, the dark won't show.   Jeu 5 Jan - 22:34

Laël se fait sérieux depuis plusieurs minutes, ce qui indique l’importance qu’il accorde à la situation. Tu acquiesces d’un signe de tête. Effectivement, il faudra changer de pays, si vraiment vous souhaitez vous marier.

« Le mariage ne sera pas reconnu ici. Tu souhaites quand même...faire les choses concrètement ? »

Ce serait très compliqué à organiser. Il faudrait effectivement que tout le monde puisse venir, se déplacer d’un pays à l’autre, donc prendre plusieurs jours de congés. Oh, ta famille le ferait, sans nul doute, mais la sienne ? Est-ce que c’est vraiment nécessaire ? Ce serait beaucoup d’organisation, il faudrait faire une annonce, et la prochaine fois que vous vous retrouvez tous, c’est à Noël, le truc religieux par excellence, celui qui précisément n’est pas si aimant des couples homosexuels et...Tout ça devient concrètement très compliqué et pourtant tu ne montres pas de signe de troubles. Les yeux dans le vague, le menton ancré dans ta main et ton verre dans l’autre, tu réfléchis à la solution la plus simple. Tu restes pragmatique, glissant tes sentiments sur le sujet un peu trop loin au fond de ta caboche, tandis que de son côté, Laël s’extasie comme il sait si bien le faire, évoquant une lune de miel. Ton sourire imite le sien, par envie de ne pas le décevoir. Tu souhaiterais te marier juste pour le voir sourire, le voir heureux, car son bonheur compte plus que tout au monde sur cette terre depuis que vous vous êtes déclarés mutuellement votre amour.

« Moi aussi. » réponds-tu simplement, un doux sourire sur les lèvres que tu viens rougir d’une gorgée de vin, comme si cette dernière comportait la solution à toutes vos questions.

_________________
sweet dreams are made of this
Who am I to disagree ? Travel the word and the seven seas, everybody's lookin' for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Laël Lynn
littlecat

↳ ÂGE : 26 ans
↳ CÔTÉ COEUR : fiancé
↳ ORIENTATION : homosexuel
↳ OCCUPATION : Animateur jeunesse
↳ QUARTIER : Titanic Quarter
↳ RP EN COURS : Livio
Charlie
Andrea
Mifa
Ruben
↳ INSCRIT LE : 27/12/2016
↳ CLICS : 52 ↳ POINTS : 600
↳ PSEUDO : Tetsu
↳ AVATAR : Louis Tomlinson

MessageSujet: Re: (hot) Liviël || Without the light, the dark won't show.   Ven 6 Jan - 13:25

La discussion devenait presque intense. Plus tout se précisait, plus ton cœur battait étrangement vite. Le fait que tout devienne concret te faisait drôle; tu imaginais déjà la grande salle, les fleurs, le traiteur, les invités... Dans un pays où vous étiez reconnus, vous, les homosexuels, et où vous pouviez vous aimer sans vous cacher - alors qu'ici, c'était encore très loin d'être le cas. C'était frustrant de savoir que ta relation avec l'homme de ta vie ne serait pas reconnue dans ton pays d'origine, là où tu es né et où tu as toujours vécu. « Je veux me marier avec l'homme de ma vie. J'en ai rien à foutre que ce pays de merde ne le reconnaisse pas ; pour moi, il est réel. Donc oui, je veux faire les choses concrètement. » Tu ne voulais pas être vulgaire, de base, mais cette condition t'énervait toujours autant. Tu avais cette désagréable impression de ne pas exister aux yeux du monde, d'être totalement ignoré et rejeté par tous ces coincés du cul.

Mais surtout, ce qui te motivait le plus, c'était après le mariage. On ne va pas se mentir; lui passer la bague au doigt était émouvant et précieux, mais la lune de miel était tout aussi alléchante. Alors tu demandes - imposes - de le retrouver au moins quelques jours. Tu le laisserais choisir la destination, tout organiser même si il le voulait, tant que tu te retrouvais avec lui ça t'irait. Et il accepte. Avec ce sourire, ce fameux sourire qui t'a fait tomber amoureux. Doux et tendre. Précieux, si précieux son sourire. Celui que tu veux chérir et protéger jusqu'à la fin de ta vie. Tu souris à ton tour, de façon totalement niaise et idiote. Tu te relèves et le rejoins, lui fait face pour lier vos lèvres. Amoureusement et longtemps. Profiter de la douceur de sa peau contre la tienne, de son odeur, de sa langue.

Tu te redresses et attrapes son assiette pour débarrasser la table. « Tu veux quelque chose en dessert? » Toi t'aurais bien voulu son corps, mais ça aurait été une image qu'il n'aurait peut-être pas forcément comprise... Et ça faisait son charme.

_________________

I like itOh, from the minute you walked in my life, i never felt so alive 'cause everything i did was wrong, now everything i do feels right. I love it when you make me laugh ; i love it when you make me cry 'cause everything i did was wrong, now everything i do feels right.


Dernière édition par Laël Lynn le Mar 10 Jan - 12:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


↳ ÂGE : 27 ans
↳ CÔTÉ COEUR : Fiancé
↳ ORIENTATION : Homosexuel assumé
↳ OCCUPATION : Pédiatre
↳ INSCRIT LE : 27/12/2016
↳ CLICS : 34 ↳ POINTS : 265
↳ PSEUDO : Kichupa
↳ AVATAR : Nicholas Hoult

MessageSujet: Re: (hot) Liviël || Without the light, the dark won't show.   Lun 9 Jan - 10:59

« Laël... » laisses-tu échapper quand il devient vulgaire.

Tu peux comprendre son ressenti mais tu détestes quand il s’épanche au point de salir son si joli langage. Oui c’est embêtant de ne pas pouvoir se marier avec celui qu’on aime peu importe son genre, mais pour l’instant c’est comme ça et autrement. Il faut faire avec, et tu fais avec personnellement, depuis cinq ans. Quand on veut faire reconnaître les choses, c’est plus difficile, tout de suite, mais tu ne perds pas espoir. De nombreuses personnes comme Laël se battent farouchement pour leurs droits, et elles finiront par obtenir gain de cause, tu le sais et tu le sens. Parce que le monde évolue, et que tout vient à point qui sait attendre.

Lorsque tu donnes ton aval pour le voyage de noces, Laël se détend et s’éclaire de nouveau. Il contourne la table pour venir t’embrasser, et tu as tout juste le temps de finir ton assiette pour lier vos lèvres, le bout de tes doigts caressant doucement sa joue. Il se redresse, te proposant le dessert et tu acquiesces d’un signe de tête, finissant ton verre de vin.

« Apporte-moi la corbeille de fruits s’il te plaît. Tu veux bien faire chauffer la bouilloire ? Je vais me faire un thé. »

Ah, malgré des désirs clairement présents après cette dure journée, tu ne peux t’empêcher de conserver selon une sérénité et un rythme tout particuliers tes habitudes de vie aussi saines que possibles.

_________________
sweet dreams are made of this
Who am I to disagree ? Travel the word and the seven seas, everybody's lookin' for something. Some of them want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Laël Lynn
littlecat

↳ ÂGE : 26 ans
↳ CÔTÉ COEUR : fiancé
↳ ORIENTATION : homosexuel
↳ OCCUPATION : Animateur jeunesse
↳ QUARTIER : Titanic Quarter
↳ RP EN COURS : Livio
Charlie
Andrea
Mifa
Ruben
↳ INSCRIT LE : 27/12/2016
↳ CLICS : 52 ↳ POINTS : 600
↳ PSEUDO : Tetsu
↳ AVATAR : Louis Tomlinson

MessageSujet: Re: (hot) Liviël || Without the light, the dark won't show.   Mar 10 Jan - 12:29

Tu as délibérément ignoré la protestation de ton fiancé face à tes vulgarités. D'une part parce que ça a toujours été ta façon de parler et qu'il t'était difficile de t'en défaire - et pourtant Dieu sait à quel point tu t'es amélioré ces dernières années - et d'autre part parce que pour toi, certaines faces de ton pays méritait d'être insultée. Tu n'avais cependant pas envie d'entamer une dispute sur ce sujet, ni de parler droits des homosexuels ce soir - tu avais beau en être un fervent défenseur de ceux-ci, ce soir, tu rêves juste de calme.

Tu te contentes donc de venir l'embrasser, parce qu'il ne pouvait avoir meilleur remède contre les sujets qui fâchent que les baisers. Vous n'étiez pas en état de discuter de ce genre de choses, alors tu as opté pour la solution de repli ; ce n'était pas vraiment une fuite car tu savais que vous alliez revenir au mariage et aux interdictions stupides de l'Irlande très rapidement. Ce baiser signifiait plutôt une remise à demain ; et ça a l'air de marcher puisque bientôt, te voilà à attraper la bouilloire pour mettre l'eau à chauffer et une corbeille de fruits que tu déposes en face de lui. Tu prends alors la pose d'un enfant sur la chaise : les genoux ramenés vers toi, le menton posé dessus, tu viens attraper une banane que tu épluches attentivement avant de la porter à tes lèvres dans un sourire, le bras libre entouré autour de tes genoux. Tu prends ton temps pour terminer ton fruit et même une fois le repas avalé, tu restes dans la même position, tes pupilles posées sur sa silhouette dans un sourire. Mille mots et niaiseries te viennent en tête lorsque tu le regardes, mais il est rare que tu lui en fasses part - sauf le petit compliment de tout à l'heure, par exemple.

A la place, tu finis par te redresser après plusieurs longues minutes à le dévorer du regard pour venir vous préparer deux tasses de thé que tu lui ramènes. « Je t'ai déjà dit que j'adorais t'embrasser après ton thé? Ça fait un petit goût sur tes lèvres super agréable. » Bon, même si tu ne lui avais pas dis, il avait sûrement dû le remarquer - tu passais ton temps collé à ses lèvres lorsqu'il terminait de boire, et pour le reste de soirée la plupart du temps.

_________________

I like itOh, from the minute you walked in my life, i never felt so alive 'cause everything i did was wrong, now everything i do feels right. I love it when you make me laugh ; i love it when you make me cry 'cause everything i did was wrong, now everything i do feels right.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (hot) Liviël || Without the light, the dark won't show.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(hot) Liviël || Without the light, the dark won't show.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» A boire sans soif ! (Shweppes pêche light)
» reportage photo contours light
» BoutiqueVoriagh et dark addict Pouvant convenir aux Ega,EGL.
» Rose clair (Light Pink Colour Supplement)
» Mineralize Satinfinish / Mineralize Skinfinish

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#loveislove :: 
WELCOME TO BELFAST
 :: titanic quarter :: habitations
-