AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
l'aventure #LOVEISLOVE s'arrête là, le forum ferme ses portes

Partagez | 
 

 AEMILANE ♦ you're my heroine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Crackship de Freya ↳ ÂGE : 24
↳ CÔTÉ COEUR : Seule
↳ ORIENTATION : Homosexuelle
↳ OCCUPATION : Aucune
↳ QUARTIER : Cathedral Quarter
↳ RP EN COURS : Aemilane ♥️
↳ INSCRIT LE : 18/12/2016
↳ CLICS : 107 ↳ POINTS : 40
↳ PSEUDO : 2981 12289 0
↳ AVATAR : Audrey Hollister

MessageSujet: AEMILANE ♦ you're my heroine   Mar 20 Déc - 21:26

You're my heroine#AEMILANEEnfin, le train s'est arrêté dans la gare de Belfast. Le trajet dans ce wagon n'a pas duré très longtemps, c'est vrai. Mais j'ai tout de même eu beaucoup de mal à arriver jusqu'ici. Je n'avais pas la moindre idée des formalités. Des choses à faire pour prendre les trajets en commun. Et j'ai eu du mal traîner mes valises avec moi. Je dérangeais tout le monde dans l'autobus pour me rendre à la gare. Elles prenaient beaucoup de place et gênaient le passage. Je me sentais fixée. Les gens me lançaient des regards vraiment peu sympathiques. Et même quand j'ai baissé les yeux pour ne plus voir leurs visages fermés, je me sentais toujours fixée avec ces yeux qui me disaient clairement que j'étais haïe de tous. Et puis est arrivée l'étape du train. Déjà, je me suis perdue dans la grande gare. Je n'avais jamais pris ce type de transport et, donc, je n'étais jamais venue dans ce lieu. Ça a été un cauchemar, j'ai failli rater le train que je devais prendre. Je l'ai eu de justesse. Et puis j'ai pas réussi à traîner mes valises à l'intérieur, alors un homme a dû m'aider à les monter dans le train et puis pour les mettre dans le porte bagage en haut aussi. Et un autre a dû m'aider à les descendre quand le train s'est arrêté afin d'éviter que je ne m'assomme ou que je tue quelqu'un en les faisant tomber malencontreusement de là-haut. Je l'ai remercié puis les ai traînées. Je me suis débrouillée pour les descendre sur le quai et j'ai regardé autour de moi, totalement perdue. Les gens me passaient à côté. Soient ils se dirigeaient directement vers les couloirs pour retrouver la sortie, soient ils retrouvaient des gens qui les attendaient. Et moi, j'étais toute seule. Je n'avais pas la moindre idée de ce que j'étais censée faire. Aemilia n'était pas encore là. Pas encore seulement, j'espère. Au fond de moi, je ne peux m'empêcher d'avoir peur qu'elle ait changé d'avis. Ou que finalement ça ne soit qu'une mauvaise blague. Pourtant, elle a toujours été gentille avec moi. Mais voilà, je suis dans un moment très désagréable et effrayant, alors des tas d'idées saugrenues me passent en tête. J'avance un peu. Je scrute les alentours et je commence à me demander si je n'étais pas censée retrouver mon amie à l'extérieur. Peut-être que j'ai mal compris ou oublié, on ne sait jamais. Alors je prends mon téléphone, je cherche son message et j'avance lentement le long du quai. Non. Elle m'a dit qu'elle viendrait me chercher là. Pas à l'extérieur. Je soupire tristement, je range mon portable et, à l'instant où je m’apprête à lever le nez une nouvelle fois pour voir si elle était finalement arrivée, j'ai foncé dans quelqu'un. Mais pas trop fort, parce que j'avançais vraiment doucement, devant traîner mes deux bagages avec moi.

« Pardon, je suis désolée. »

Je lève les yeux vers le visage de la personne, plus par politesse que par envie puis je réalise. C'est elle. C'est Aemilia qui se trouve juste devant moi ! Le soulagement !

« Aemi… Je suis contente de te voir... »

Dis-je avant de fondre soudainement en larmes. Parce que je ne l'ai pas fait avant maintenant, parce que je suis restée courageuse jusque là, mais que de la voir et de me rappeler de ce qui s'est passé, ça me fait trop d'émotion d'un coup. Du coup je craque soudainement. Et en même temps je lui demande pardon. Parce que je la dérange et que je dois la mettre mal à l'aise en pleurant comme je le fais.
© 2981 12289 0 ♦ 610 mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t1022-aalane-unsightly-of-hate http://loveislove.forumactif.com/t1036-temperance http://loveislove.forumactif.com/t1040-temperance
avatar

Aemilia Hemwood
NoIdeaForAGoodName.

↳ ÂGE : 24 ans.
↳ CÔTÉ COEUR : Célibataire.
↳ ORIENTATION : Homosexuelle.
↳ OCCUPATION : Graphiste, web-designer.
↳ QUARTIER : Cathedral Quarter
↳ INSCRIT LE : 18/12/2016
↳ CLICS : 16 ↳ POINTS : 20
↳ PSEUDO : YOU_COMPLETE_MESS
↳ AVATAR : Erika Linder

MessageSujet: Re: AEMILANE ♦ you're my heroine   Mer 21 Déc - 2:35

You're my heroine
#AEMILANE
Aalane & Aemilia
J’me sentais quand même vraiment coupable quoi. Genre, cette fille avec qui j’avais bien sympathisé su cette appli là, elle s’est retrouvée dehors à cause de moi, alors ouais, disons que je me suis vraiment sentie obligée de lui venir en aide. Surtout que ouais, je sais ce que c’est que d’avoir des parents qui comprennent rien. Qui acceptent rien. Sauf que ouais, j’ai eu de la chance parce les miens étaient pas aussi extrêmes quoi. Puis, ça a vraiment été une chance quoi, parce que à ce moment de ma vie, j’avais pas grand monde qui aurait bien voulu m’aider comme je peux le faire avec Aalane.
Bref, j’suis quand même contente de l'héberger chez moi, même si bon, c’est pas bien grand j’avoue, on sera certainement un poil à l’étroit, mais au moins, déjà, elle se retrouve pas dehors, puis aussi, je vais pouvoir la voir en vrai. J’trouve ça cool, parce que j’l’aime bien, j’la trouve vraiment gentille, puis toute adorable quoi. Mais bon, j’ai beau être contente de la voir, c’est pas ce qui m’aide à être à l’heure. Ouais, boulet que je suis j’ai trop traîné sous la douche, puis maintenant, j’suis vraiment en retard.. Enfin, pas non plus. Mais j’aurais quand du déjà partir il y a cinq minutes, et j’suis toujours pas prête. Alors, ouais, j’crois que je me suis jamais habillé préparé aussi vite, en cinq minutes j’devais être toute habillée, toute coiffée. J’ai pas pris la peine de me regarder dans le glace, vu que j’avais pas fait le moindre effort -manque de temps hein- je savais bien que j’allais pas ressembler à grand-chose, mais bon, au pire, c’est pas comme si ça allait changer des autres jours.

J’suis sortie de mon studio, puis de mon immeuble, puis j’ai tracé jusqu’à la gare, j’me suis mise à souhaiter que le train soit en retard, juste pour que je puisse prétendre avoir été à l’heure quoi. Je crois que j’avais jamais marché aussi vite de ma vie, puis, du coup, j’étais vite arrivée devant la gare, j’avais jamais mis les pieds ici, et fallait que je trouve cette fille, dans tout ce monde. Génial. Je le sens gros comme un camion que j’vais me paumer. Je passe ma main dans mes cheveux courts avant de m’avancer un peu, je me mets sur la pointe des pieds pour regarder par dessus l’épaules des gens qui sont plus grand que moi, puis j’essaie de spotter la rousse.
Puis, finalement, je l’ai trouvée, en même temps, elle m’a clairement foncée dedans, donc j’aurais pu difficilement la louper non ? Elle a pas remarqué que c’était moi, pas tout de suite. Elle a levé les yeux vers moi, j’lui ai adressé un petit sourire, elle avait l'air contente de me retrouver. « Moi aussi. Encore désolé pour le retard. » Je pousse un rire nerveux, puis.. Elle s’est mise à pleurer. J’me suis comme mis à paniquer intérieurement. Parce que je sais jamais quoi faire dans ce genre de situation quoi.. « Hey.. Pleures pas.. » Bon. Réfléchis un peu Aemilia. Elle s’excuse, je comprends même pas pourquoi elle s’excuse, elle à rien fait après tout non ? J’ai fait un ou deux pas verre elle et j’ai passé mes bras autour de son cou. Un câlin ça réconforte non ? Puis, je fais un effort au moins, même si j'suis tout l’inverse de tactile, je vais pas rester comme une tache à la regarder non ? « Ça va aller.. » Je passe doucement ma main sur le haut de son dos. J’fais quand même de mon mieux pour qu’elle se sente mieux.
#iwhae ♦ 607 mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Crackship de Freya ↳ ÂGE : 24
↳ CÔTÉ COEUR : Seule
↳ ORIENTATION : Homosexuelle
↳ OCCUPATION : Aucune
↳ QUARTIER : Cathedral Quarter
↳ RP EN COURS : Aemilane ♥️
↳ INSCRIT LE : 18/12/2016
↳ CLICS : 107 ↳ POINTS : 40
↳ PSEUDO : 2981 12289 0
↳ AVATAR : Audrey Hollister

MessageSujet: Re: AEMILANE ♦ you're my heroine   Mer 21 Déc - 4:38

You're my heroine#AEMILANELe retard d'Aemilia ne m'importe pas vraiment. C'est vraiment pas le pire qui soit arrivé, après tout. Puis c'est des choses qui arrivent, je ne vais pas lui en vouloir pour ça. Tout est arrivé si vite en plus, elle avait peut être d'autres choses à faire que de venir me chercher à la gare. C'est pas le fait qu'elle soit arrivée quelques minutes après mon arrivée sur le quai qui m'a poussée à me mettre à pleurer comme ça. C'est juste… Que je me retrouve dans un endroit que je ne connais pas, j'ai été mise à la porte. Je n'ai plus rien. Je n'ai plus de repères. Je suis triste. J'aurais tellement préféré la rencontrer dans une toute autre situation…

« Pardon, j'arrive pas à arrêter... »

Je sanglote sans discrétion. Si j'avais pleuré comme ça face à mes parents, ma mère m'aurait lancé un regard réprobateur. Un vrai regard noir pour me faire comprendre que j'ai intérêt à arrêter très vite parce que c'est bruyant et que ça gâche mon image. Mais Aemilia, elle est gentille avec moi. Elle m'a même prise dans ses bras. Ça m'a fait bizarre mais ça ne m'a pas du tout déplu. C'était doux et agréable. J'ai passé un bras autour de sa taille toute fine et j'ai serré le tissus de son vêtement entre mes doigts dans son dos. Et j'ai niché mon visage au creux de son cou.

Je prends un peu de temps. Je respire son odeur qui est encore inconnue pour moi mais qui est délicieuse. Elle sent bon. Je me sens rassurée par elle. Je reprends doucement mon souffle. Je me calme, doucement mais sûrement. Je n'ai pas envie de l'embêter trop longtemps avec ça. J'ai peur qu'elle se mette à penser que je ne suis qu'un gros bébé et qu'elle se mette à me détester aussi vite. Je relève doucement la tête puis je me détache tout doucement d'elle.

« Excuse moi... »

Je me sens obligée de demander pardon, je n'arrive pas à faire autrement. Je me sens extrêmement mal à l'aise d'avoir craqué ainsi devant elle et aussi vite. En public en plus. Je suis sûre qu'elle a super honte à cause de moi, maintenant... Je tire sur la manche de ma veste et lève la main pour l'amener à mon visage et tamponner un peu mes joues et le dessous de mes yeux pour essuyer les larmes qui ont coulé. Je suis contente d'avoir du maquillage waterproof de bonne qualité parce que ça évite que je ressemble à un panda de Chine à cause de mes pleurs.

J'observe un peu son visage que je n'avais vu qu'en photo jusqu'à maintenant. Elle est vraiment belle. Je la trouvais déjà superbe sur écran, mais en vrai… Elle est vraiment magnifique. Elle est toute naturelle, sans prise de tête… Elle est parfaite. Vraiment. Je crois que je n'ai jamais rencontré une fille aussi belle avant elle. Mais je ne vais tout de même pas le lui dire. Ça risquerait de lui faire peur. J'ai pas envie de me sentir rejetée encore une fois aussi vite. Pourtant ça serait dit en tout bien tout honneur, évidemment.

A la place je lui dis : « Merci d'être venue, et de m'avoir proposé de venir chez toi. Je ne sais pas du tout comment j'aurais fait sinon... »

Ma famille n'est pas nombreuse. Elle est encore moins tolérante. Personne n'aurait accepté de m'héberger. Puis je n'ai pas vraiment d'amis à Cardiff. Je n'ai personne là bas. Personne ne m'aurait tendu la main. J'ai vraiment beaucoup de chance d'avoir Aemilia.

« Est-ce qu'on peut y aller.. ? »

J'ai posé mes mains sur les poignées de mes valises pour m'apprêter à la suivre.
© 2981 12289 0 ♦ 623 mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t1022-aalane-unsightly-of-hate http://loveislove.forumactif.com/t1036-temperance http://loveislove.forumactif.com/t1040-temperance
avatar

Aemilia Hemwood
NoIdeaForAGoodName.

↳ ÂGE : 24 ans.
↳ CÔTÉ COEUR : Célibataire.
↳ ORIENTATION : Homosexuelle.
↳ OCCUPATION : Graphiste, web-designer.
↳ QUARTIER : Cathedral Quarter
↳ INSCRIT LE : 18/12/2016
↳ CLICS : 16 ↳ POINTS : 20
↳ PSEUDO : YOU_COMPLETE_MESS
↳ AVATAR : Erika Linder

MessageSujet: Re: AEMILANE ♦ you're my heroine   Jeu 22 Déc - 20:21

You're my heroine
#AEMILANE
Aalane & Aemilia
J’étais trop mal sérieusement, j’arrivais pas à trouve ce que je pouvais vraiment dire ou faire pour la calmer, puis que ses vilaines larmes arrêtant de rouler sur ses jolies joues. J’arrivais à comprendre qu’elle se mette dans cet état, c’est vrai que tout avait vraiment changé pour elle, du jour au lendemain elle s’était retrouvée dehors.. Je l’ai laissé se coller contre moi, je l’ai serré contre mon corps pour la rassurer comme je le pouvais. Je suis resté sans bouger, j’avais pas envie de la lâcher, puis c’était pas le moment, je préférais attendre qu’elle se calme un peu, qu’au moins elle se sente un peu mieux quoi.. Quand elle s’est détachée de moi, j’ai baissé les yeux vers elle et lui ai adressé un petit sourire avant de passer ma main sur son épaule pour lui donner une petite caresse rassurante. Quand elle s’est excusée, j’ai secoué la tête. « Non non, t’excuse pas ! » Elle va quand même pas s’excuser pour ça, elle en avait besoin j’imagine alors je peux juste pas lui en vouloir.

Quand elle avait séché ses larmes, j’ai baissé les yeux vers elle, un sourire sur les lèvres et je me suis mis à l’observer, elle était vraiment jolie en vrai, enfin, sur les photos aussi hein ? Mais là, je sais pas, le fait de la voir en vrai.. Elle est simplement à tomber.. Et j’aime beaucoup ses cheveux, leurs couleur est simplement magnifique. Mais je dis rien, c’est pas forcement le moment je crois. « T’inquiète pas.. C’est normal. » J’aurais simplement pas pu la lâcher comme ça. Surtout que je me sentais vraiment coupable, alors ouais. J’ai pas vraiment hésité avant de lui dire de lui demander de venir chez moi. Et je pense pas que je vais le regretter. Non, je pense que tout vas bien se passer.

Quand elle me demande si on peut y aller. J’ai hoché la tête avant de me pencher pour lui prendre une de ses valises. J’allais quand même pas la laisser tout porter, surtout que ça avait l’air assez lourd quand même. J’ai soulevé la valise que j’avais pris et dans ma main libre j’attrapais le poignet de la jeune femme avant de me mettre à marcher en la tirant doucement, surtout pour ne pas la perdre en fait. « Bon je te préviens, c’est pas très grand chez moi.. » Pas qu’elle s’attende à un truc super luxueux parce que bon, c’est juste petit quoi. Mais bon, c’est pas pour autant que c’est pas bien.. « J’ai genre une pièce qui me sert pour tout et une salle de bain.. » Qu’elle se prépare au cruel manque d’intimité. « Tu tu vas devoir dormir avec moi sur mon canapé lit.. » En espérant que ça lui pose pas de problème, sinon je dormirais par terre, ou dans la baignoire, je sais pas, je trouverais un truc en tout cas… J’avais quand même marché assez vite. Donc on s’était retrouvées devant l’immeuble dans lequel je suis entré. J’ai marché vers l’ascenseur dans lequel je suis entré. Quand on était à mon étage j’ai pris les deux valises cette fois et je les ai portées jusqu’à mon appartement. J’ai ouvert la porte pour la laisser entrer avant moi. Puis je l’ai suivit, j’ai posé les valises à côté de mon canapé avant de la regarder. « Voilà.. Fais comme chez toi surtout.. »
#iwhae ♦ 572 mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Crackship de Freya ↳ ÂGE : 24
↳ CÔTÉ COEUR : Seule
↳ ORIENTATION : Homosexuelle
↳ OCCUPATION : Aucune
↳ QUARTIER : Cathedral Quarter
↳ RP EN COURS : Aemilane ♥️
↳ INSCRIT LE : 18/12/2016
↳ CLICS : 107 ↳ POINTS : 40
↳ PSEUDO : 2981 12289 0
↳ AVATAR : Audrey Hollister

MessageSujet: Re: AEMILANE ♦ you're my heroine   Jeu 22 Déc - 23:58

You're my heroine#AEMILANEJ'ai grandement remercié Aemilia de prendre l'un de mes bagages puis je l'ai suivie volontiers pour rentrer chez elle. Elle m'a avertie que son logement est plutôt petit et qu'on allait devoir dormir ensemble. Et l'idée m'a fait rougir assez violemment. Mais vraiment. Mon teint est devenu tout rouge en moins de deux secondes.

« Ou-oui, d'accord. »

Ça ne me dérange pas du tout. Au contraire. Je suis bien certaine que je serai plus rassurée d'avoir sa présence tout près de moi. Mais je n'ai jamais partagé de lit avec qui que ce soit auparavant alors je me sens un peu intimidée. C'est quelque chose de plutôt intime, non.. ? Je ne vais pas être embêtante. Elle est vraiment très aimable de m'accueillir. Et au fond, je suis plutôt contente d'être avec elle. J'ai presque hâte d'aller me coucher maintenant, même si je ne sais pas trop bien comment je vais me sentir sur le moment.
J'ai été surprise quand elle m'a pris les deux valises et je suis entrée dans son appartement juste avant elle. J'ai avancé, timidement, et j'ai regardé autour de moi. Effectivement, il y avait une pièce avec tout ce qu'il fallait pour vivre, sauf la salle de bain. C'était tout petit. Je trouvais ça vraiment adorable en fait. Chez moi – enfin… Chez mes parents – c'est largement plus grand. Le chez elle d'Aemilia entre en entier dans ce qui était ma chambre auparavant.

« Merci... »

Je regarde tout autour avec un petit sourire aux lèvres. Je suis contente de découvrir l'endroit où elle vit. Depuis que je l'ai rencontré, je me demandais à quoi ressemblait son logement. Pas forcément pour la juger, juste pour apprendre à mieux la connaître, en quelque sorte.

« C'est très joli chez toi. »

Je lui ai adressé un petit sourire puis je me suis approchée du canapé pour le regarder. Puis j'ai tourné la tête vers mon amie, un air interrogatif sur le visage. Dans mon crâne, c'est l'incompréhension.

« Allons-nous dormir sur ce canapé ? Est-ce que c'est ton lit ? »

C'est bien ce qu'elle dit, non ? Un « canapé-lit ». C'est simplement un canapé sur lequel elle dort, n'est-ce pas ? Mais c'est un tout petit espace, alors je me demande comment on va faire pour dormir à deux dessus. A moins que l'une d'entre nous dorme écrasée contre le dossier ou… On dorme l'une sur l'autre… Mh. Je suis plutôt dubitative pour le coup. Je suis sûre que Aemilia a une explication. Ou qu'elle va trouver une solution pour que ça soit faisable.

« Penses-tu que je vais pouvoir ranger mes affaires quelque part pour ne pas laisser mes bagages encombrer le salon.. ? »

Je ne sais pas du tout si elle va avoir de la place quelque part pour mettre mes propres affaires. Je comprendrais parfaitement que ça ne soit pas le cas. Mais ça me gêne un peu de prendre toute cette place dans sa pièce principale avec mes deux grosses valises. Elles occupent pas mal d'espace et ça ne fait pas très organisé. De plus, ça risque vite de devenir impraticable de devoir à chaque fois fouiller là-dedans dès que j'aurais besoin de quelque chose en particulier.

« Si c'est possible seulement, bien sûr. Sinon je me débrouillerai autrement, ce n'est pas si grave. Je ne souhaite pas te déranger ni t'encombrer... »
© 2981 12289 0 ♦ 564 mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t1022-aalane-unsightly-of-hate http://loveislove.forumactif.com/t1036-temperance http://loveislove.forumactif.com/t1040-temperance
avatar

Aemilia Hemwood
NoIdeaForAGoodName.

↳ ÂGE : 24 ans.
↳ CÔTÉ COEUR : Célibataire.
↳ ORIENTATION : Homosexuelle.
↳ OCCUPATION : Graphiste, web-designer.
↳ QUARTIER : Cathedral Quarter
↳ INSCRIT LE : 18/12/2016
↳ CLICS : 16 ↳ POINTS : 20
↳ PSEUDO : YOU_COMPLETE_MESS
↳ AVATAR : Erika Linder

MessageSujet: Re: AEMILANE ♦ you're my heroine   Lun 26 Déc - 18:58

You're my heroine
#AEMILANE
Aalane & Aemilia
Elle a semblé assez intimidée par le fait que je lui dise qu’elle devrait dormir avec moi. Ouais, bon, c’est vrai qu’elle devait pas avoir l’habitude, moi non plus en fait.. Surtout dormir avec une fille qui est tout de même assez plaisante au yeux. Mais bon, c’est pas comme si on avait le choix, j’ai pas la place ici. Puis enfin, je vais pas le coller non plus, ça serait bizarre, pour moi en tout cas. Surtout que je suis pas tactile de base alors, j’me vois mal la serre contre moi tout le nuit comme ça, sans raison.

Finalement, on était entré chez moi. Je l’ai laissé regarder, j’ai souri quand je l’ai entendu. C’était gentil de sa part de complimenter mon appartement. Même si je comprenais pas vraiment ce qu’elle pouvait bien trouver joli là dedans. Il y a juste pas la moindre décoration, les murs sont juste blancs et les meubles pas assortis du tout. Je l’ai regardé s’approche du canapé avant de hoché la tête à ce qu’elle me disait. Bien sur qu’on allait dormir là dessus, j’ai pas la place pour mettre un lit ici. « Oui oui, c’est mon lit.. J’espère que ça te gêne pas.. » J’imagine que chez elle elle devait avoir un beau lit bien spacieux, sûrement plus confortable que mon vieux canapé-lit.. Alors j’espère que ça va pas lui poser problème.. J’ai quand même envie qu’elle soit à l’aise. « On aura pas mal de place quand il sera déplié, t’inquiète pas. » Je lui adresse un sourire, j’imagine que ça pourrais la rassurer.

Elle m’a demandé si elle avait de la place. « Oui oui. Dans le compartiment sous mon canapé lit.. C’est là que je mets mes affaires, j’ai tout serré pour te faire de la place. » J’ai jamais eu besoin d’une armoire ou d’un commode.. Je mettais tout ici en fait. « Et j’ai une petite penderie devant la porte de la salle de bain. » Genre, juste un portant, rien d’élaboré, juste un truc qui prends pas de place, parce que c’est mieux quand même. Mais j’ai des cintres dessus, j’en ai plein même, j’en ai acheté exprès en fait.. « Puis dans la salle de bain il y a plein de place dans le placard. » Forcement, j’ai pas grand-chose, j’ai pas besoin de maquillage, ni de je ne sais combien de crème là. Bref, pour qu’elle commence à ranger ses affaires, j’ai poussé la table basse et j’ai relever une partie du canapé, pour lui montrer l’endroit ou elle pouvait mettre ses affaires. Elle avait quand même plus de la moitié de la place. « Tu veux ranger tout de suite, je peux t’aider si tu veux. » Je lui adresse un sourire, j’ai fermé mon ordinateur et l’ai posé sous la table avant de m’asseoir sur celle ci. « J’adore la couleur de tes cheveux. » Un petit truc que j’ai envie de dire depuis que j’ai posé les yeux sur elle.
#iwhae ♦ 501 mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Crackship de Freya ↳ ÂGE : 24
↳ CÔTÉ COEUR : Seule
↳ ORIENTATION : Homosexuelle
↳ OCCUPATION : Aucune
↳ QUARTIER : Cathedral Quarter
↳ RP EN COURS : Aemilane ♥️
↳ INSCRIT LE : 18/12/2016
↳ CLICS : 107 ↳ POINTS : 40
↳ PSEUDO : 2981 12289 0
↳ AVATAR : Audrey Hollister

MessageSujet: Re: AEMILANE ♦ you're my heroine   Lun 26 Déc - 20:47

You're my heroine#AEMILANE« C'est que... »

Je n'ai pas eu le temps de finir ma phrase avant que Aemilia m'indique qu'en réalité, le canapé se dépliait. J'ai alors entrouvert la bouche, me trouvant vraiment idiote de ne pas m'en être doutée avant. Je devais vraiment avoir l'air très stupide. Étonnant qu'elle ne se moque pas de moi. Je pense que n'importe quelle autre personne m'aurait fait remarquer mon manque de bon sens et d'intelligence. Je finis par hocher la tête calmement, préférant ne pas m'attarder sur ma propre bêtise.

« Ça ne me dérange pas du tout… Merci... »

Il ne faut pas oublier qu'elle me sauve d'une situation particulièrement délicate et que sans elle je me serais retrouvée à vivre sur un bord de chaussée, telle une pauvre sans abris abandonnée par ses semblables. Même si l'idée de dormir en sa compagnie m'aurait dérangée, je n'aurais pas eu le droit de faire la fine bouche. Cela aurait été bien impoli et indélicat de ma part. Je ne souhaite pas passer pour une demoiselle ingrate et pourrie gâtée. Je suis reconnaissante envers Aemilia et je suis bel et bien décidée à m'adapter du mieux que je peux à la situation. Et puis la jeune femme n'est pas déplaisante du tout. Elle n'a pas l'air sale et de plus elle sent très bon, ça ne sera donc pas un problème de dormir auprès d'elle. Du moins… Ça restera juste intimidant. Mais uniquement cela. Et seulement parce que je n'ai jamais dormi avec qui que ce soit et qu'elle est vraiment très belle. Et que c'est la toute première fois de ma vie que je la vois, aussi.

J'ai écouté ce qu'elle me disait à propos du rangement des affaires. J'ai été très touchée d'apprendre qu'elle avait pris la peine de réorganiser ses propres effets pour me laisser un peu de place. C'était vraiment très gentil de sa part. C'était un peu gênant aussi. Je m'imposais comme ça dans sa vie, dans son petit chez elle qui devait être tout juste assez grand pour elle. Je ne me sentais pas très à l'aise à vrai dire, mais je faisais en sorte de ne pas trop le lui montrer. Alors je lui ai adressé un grand sourire qui se voulait aimable et sincère.

« Merci beaucoup, tu es vraiment gentille avec moi... »

Je ne cesse de la remercier depuis tout à l'heure. Mais je veux vraiment qu'elle voit à quel point je vois tout ce qu'elle fait pour moi et qu'elle sache à quel point je suis reconnaissante. Je lui devrais vraiment une énorme faveur lorsque je serai en mesure de faire quelque chose par moi-même. Je l'ai même remerciée encore une fois de sa proposition de m'aider à ranger mes affaires. L'idée me paraissait bonne, parce que je savais d'avance que ça n'allait pas être si simple. Je n'ai jamais rangé mes affaires une seule fois. Mes parents ont toujours eu une employée de maison pour faire les choses à notre place. C'est même elle qui a dû préparer mes valises. J'ai accepté l'aide bien volontiers et j'ai pris une de mes valises pour la soulever avec difficulté et la coucher sur une surface avant de commencer à l'ouvrir.

J'ai rougi en entendait le compliment que me faisait Aemilia. J'avais du mal à croire qu'une femme aussi belle, aussi parfaite physiquement, puisse me faire un compliment. Je l'ai regardée et, par réflexe, j'ai fait glisser une mèche de mes cheveux roux et ondulés entre le bout de mon pouce et mon index.

J'ai un peu bégayé : « Ah.. Ah bon ? M-Merci. Je… Je ne pensais pas qu'elle pouvait plaire... »

Ma rousseur est généralement plus l'objet de moqueries que de remarques sympathiques. D'ailleurs, je n'ai pas le souvenir qu'on m'ait complimenté à ce propos. Je pensais que cette couleur ne plaisait qu'à moi. Mais je suis toute heureuse qu'elle plaise aussi à Aemi et ça se voit au sourire un peu enfantin qui ne quitte plus mes lèvres depuis qu'elle m'a dit ça. Je me sens fière, même si c'est un peu idiot. Mais je me concentre tout de même sur mes affaires. J'ai bien ouvert ma valise qui était pleine à craquer et j'ai commencé à en sortir les différents vêtements et autres effets qu'elle contenait. Je laissais aussi Aemilia prendre des choses dedans sans me sentir gênée qu'elle puisse avoir ainsi accès à mes biens. Après tout… Je n'avais rien du tout à cacher.

« Je te promets que je ferais de mon mieux pour ne pas trop déranger ton quotidien, je suis navrée de prendre autant de place… »
© 2981 12289 0 ♦ 771 mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t1022-aalane-unsightly-of-hate http://loveislove.forumactif.com/t1036-temperance http://loveislove.forumactif.com/t1040-temperance
avatar

Aemilia Hemwood
NoIdeaForAGoodName.

↳ ÂGE : 24 ans.
↳ CÔTÉ COEUR : Célibataire.
↳ ORIENTATION : Homosexuelle.
↳ OCCUPATION : Graphiste, web-designer.
↳ QUARTIER : Cathedral Quarter
↳ INSCRIT LE : 18/12/2016
↳ CLICS : 16 ↳ POINTS : 20
↳ PSEUDO : YOU_COMPLETE_MESS
↳ AVATAR : Erika Linder

MessageSujet: Re: AEMILANE ♦ you're my heroine   Mer 28 Déc - 19:30

You're my heroine
#AEMILANE
Aalane & Aemilia
Elle semble assez hésitante. A croire qu’elle savait pas ce que c’était un canapé-lit. Bon après je pense pas que je pourrais lui en vouloir. C’est sûrement pas de sa faute, elle devait sûrement pas avoir un truc comme ça chez elle. C’est tout. J’allais pas me moquer d’elle, ça serait vraiment pas sympa quand même.
J’ai fini par lui montrer l’endroit ou elle allait ranger ses affaires. J’avais pas de meuble exprès pour ça, j’avais pas le place pour ranger alors.. Je faisais comme je peux. Puis, à en voir les deux valises qu’elle avait, j’avais eu raison de lui faire de la place, et du coup, je pense que tout devrait rentrer. « De rien, c’est normal.. » Je veux dire, elle va quand même vivre ici, alors j’allais pas lui dire de laisser ses affaires dans un coin ça l’aurait pas fait. « Enfin je pense.. T’allait pas laisser tes affaires dehors.. » Je lui adresse un sourire. Je l’ai regardé chercher sa valise je me suis levée pour venir me tenir juste à côté d’elle, j’ai regardé ses affaires quelques secondes.

Avant qu’on commence à ranger, je lui ai fait un compliment sur ses cheveux avant de l’observer quelques secondes. Elle s’est tournée vers moi et a joué avec un mèche de ses cheveux, je l’ai regardé faire avant de sourire en l’entendant. Elle avait l’air tout gênée, c’était trop mignon.. « Oui, j’aime vraiment beaucoup.. Et je vois vraiment pas pourquoi tu pensais ça.. » Enfin, elle a sûrement ses raison, mais je comprenais pas vraiment quoi. Peut être simplement que les gens son des idiots et qu’il se moquaient de ça. Comme ils se moquent de tout. Je connais ça, mais bon, je crois que je préfère pas y faire trop attention. Ou bien ne pas sortir pour ne rien entendre. En tout cas, elle avait l’air contente de ce que je lui avais dit, elle était toute souriante. Je me suis dit que c’était une bonne chose que je puisse la faire sourire avec de petits compliment. Ça voulait dire qu’au moins elle était pas morte intérieurement ou trop déprimée à cause de ce qui lui arrivait. Puis avec un peu de chance je pourrais lui changer les idées, au moins un minimum. C’est une bonne chose je pense.

On s’est reconcentré sur ses affaires. Je fouillais dans le valise pour prendre ses vêtements que je pliais soigneusement avant de les ranger à la place que je leur avait prévu. Je faisais en sort que ça prenne le moins de place possible. Quand on a fini la première valise, je l’ai refermé avant d’aller cherche la deuxième pour la mettre à sa place et l’ouvrir. Elle en avait quand même beaucoup des affaires.. Plus que moi en tout cas, et encore, je savais pas si elle avait tout. On a rangé tout ce qui pouvait aller ici. Puis j’ai remis le canapé correctement avant de prendre d’autre vêtement que j’ai mis dans ma pseudo penderie. Puis, j’ai rangé ses sous vêtement -au passage bien plus joli et féminin que les miens- dans le tiroir vide un petit meuble que je planque sous mon portant à chemise. « Bon, je te laisse ranger tes affaires dans la salle de bain, t’as toute la place que tu veux.. » J’ai un grand meuble qu’est même pas à moitié plein vu que bon, j’ai pas besoin de grand-chose non plus. Je lui ai donné les affaires qu’elle devait mettre -je pense- dans la salle de bain. Puis je l’ai laissée faire. Pendant ce temps je suis allé dans la partie cuisine de ma pièce principale, j’ai pris une verre que je lui rempli de soda, puis je lui ai pris une petit truc à manger, juste une barre de chocolat, je suis venu posé ça sur la table. Qu’elle aie un petit trus à manger, puis un truc à boire, elle devait avoir faim non ?
#iwhae ♦ 660 mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Crackship de Freya ↳ ÂGE : 24
↳ CÔTÉ COEUR : Seule
↳ ORIENTATION : Homosexuelle
↳ OCCUPATION : Aucune
↳ QUARTIER : Cathedral Quarter
↳ RP EN COURS : Aemilane ♥️
↳ INSCRIT LE : 18/12/2016
↳ CLICS : 107 ↳ POINTS : 40
↳ PSEUDO : 2981 12289 0
↳ AVATAR : Audrey Hollister

MessageSujet: Re: AEMILANE ♦ you're my heroine   Lun 9 Jan - 22:01

You're my heroine#AEMILANE« Les gens n’aiment pas trop les rousses, en général… »

Et ils peuvent réellement s’en montrer méchants. Tout cela pour une couleur de cheveux. C’est à dire plutôt gratuitement. Et les remarques peuvent vraiment être blessantes. Je pourrais prétendre que l’on s’y habitue, mais ça ne serait qu’idéaliser les choses. Cela m’a bien plus poussée à complexer de ma couleur capillaire qu’à me moquer totalement des remarques. Cela dit, je n’ai tout de même pas été jusqu’à tenter le changement de couleur en devenant brune ou bien blonde. Je ne déteste pas mon roux, au fond. Et je ne suis pas certaine qu’une autre couleur me conviendrait…

Je me suis appliquée du mieux que je pouvais pour ranger mes affaires. Mais, n’était pas du tout habituée à effectuer ce genre de tâche, la chose me semble plus compliquée qu’elle ne le paraissait à l’origine. Tandis qu’Aemilia semblait s’en sortir merveilleusement bien comme si elle avait fait ça toute sa vie, moi, j’avais cette terrible impression de tout faire de travers. Rien n’avait l’air aussi bien rangé que lorsque c’est mon amie qui le fait. Je crois même qu’elle s’est sentie obligée de passer  derrière moi deux ou trois fois pour arranger les choses… Je me sens vraiment nulle. Et dire que ça n’est pas prêt de s’arrêter…
Et dire que je vais probablement devoir continuer toute ma vie…
Et dire que je me sens déjà en difficulté… Je suis entièrement convaincue qu’il va être ardu pour moi de m’adapter à cette nouvelle vie. J’imagine que je vais avoir des tas de choses à apprendre. Des choses que je n’imagine probablement pas pour l’instant. En tout cas, le rangement a été assez rapide, mais ça n’a pas été grâce à moi du tout, je ne vais pas mentir. C’était presque terminé. Il ne manquait qu’à mettre mes affaires de toilette dans la salle de bain. J’ai hoché la tête quand Aemilia m’a confié cette tâche. J’ai pris les affaires et je suis partie dans la petite pièce dans laquelle se trouvait un placard avec plein de place. Il semblerait que mon amie soit adepte du minimalisme, et c’est pas plus mal. Elle est magnifique comme elle est, elle n’a pas besoin de tas d’artifices superflus pour s’arranger.
J’ai rangé mes quelques effets sur les étagères libres et dans un tiroir. L’essentiel de ce que je possède, c’est du maquillage. Et encore, je n’ai ai pas tant que ça, du coup il y a au moins un endroit de cet appartement que je n’envahis pas énormément… Je ne mets pas trop longtemps à faire quelque chose de plutôt correct. Disons que ça a le mérite d’avoir l’air rangé et pas qu’un ouragan a dévasté la zone. C’est déjà bien, n’est-ce pas ? Je me suis empressée de venir retrouver Aemi qui se trouvait dans la pièce principale du logement. Elle avait préparé quelque chose sur la table. Comme une sorte de… Goûter ? Comme on fait pour les enfants ? C’était plutôt mignon.

« Est-ce que c’est pour moi ? »

Ce n’est que lorsqu’elle m’a indiqué que c’était bel et bien pour moi que je me suis permise de m’asseoir sur une chaise tout en lui lançant un « merci beaucoup » parce que je suis tout bonnement incapable de passer à côté d’une certaine notion de politesse bien aiguisée. Je n’ai pas tardé à manger cette barre chocolatée et à boire le soda. Un peu - ou beaucoup -  de sucre ne me ferait pas de mal. J’avais besoin d’un peu d’énergie après tant d’émotions. Probablement que tout ça me donnerait le petit coup de fouet dont j’avais besoin.

« J’avais pensé te donner une grande partie de l’argent qu’il me reste en poche afin de participer aux frais. Malheureusement je n’ai que cela pour l’instant… Est-ce que cela te conviendrait en attendant que je trouve un emploi afin d’avoir un salaire et que je puisse participer de façon équitable ..? »

J’ai beau ne pas connaître la vie des gens de classe moyenne, je sais tout de même que pour eux aussi, la vie a un certain prix. Je ne peux pas simplement venir vivre ici et être entièrement à la charge de Aemilia sans rien donner en échange. Elle n’en a probablement pas les moyens. Et puis même si elle les a… Ca serait plutôt gênant pour moi. Je préfère lui proposer ma participation, même si elle ne sera pas d’un montant énorme...
© 2981 12289 0 ♦ 738 mots


Dernière édition par Aalane Lleewelyn le Jeu 26 Jan - 17:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t1022-aalane-unsightly-of-hate http://loveislove.forumactif.com/t1036-temperance http://loveislove.forumactif.com/t1040-temperance
avatar

Aemilia Hemwood
NoIdeaForAGoodName.

↳ ÂGE : 24 ans.
↳ CÔTÉ COEUR : Célibataire.
↳ ORIENTATION : Homosexuelle.
↳ OCCUPATION : Graphiste, web-designer.
↳ QUARTIER : Cathedral Quarter
↳ INSCRIT LE : 18/12/2016
↳ CLICS : 16 ↳ POINTS : 20
↳ PSEUDO : YOU_COMPLETE_MESS
↳ AVATAR : Erika Linder

MessageSujet: Re: AEMILANE ♦ you're my heroine   Mer 18 Jan - 13:08

You're my heroine
#AEMILANE
Aalane & Aemilia
Quand je l’entends je hausse les épaules. « Faut croire que je ne suis pas comme tout le monde. » Moi j’ai toujours trouvé ça joli, peut être bien que j’ai même un faible pour les rousses tiens. Je sais pas, en tout cas je trouve que c’est un très jolie couleur de cheveux, c’est beau, puis ça lui va tellement bien. Je pense bien que je la trouverais pas aussi jolie si elle était brune ou blonde. Ouais, ça serait vraiment pas pareil quand même.

Elle avait l’air d’avoir un peu de mal à ranger, elle avait clairement pas l’habitude à mon avis.. J’ai bien dû repasser derrière elle pour mieux plier ses habits, ou mieux les placer. J’espère que ça lui posait pas de problème quand même. On avait quand même fini assez vite, c’était une bonne chose de faite ça. Je crois bien que pour la première fois de ma vie tout était pleins. ca faisait vraiment bizarre, surtout parce qu’elle postait des trucs bien plus féminin que moi, un peu plus coloré, alors mes fringues faisaient peut être un peu tache. Mais bon, c’est pas grave, j’suis très bien avec mon noir, mon gris et mon blanc. Alors je m’en fiche.
Je l’ai laissé rangé ses affaires dans la salle de bain. Je pense quand même que ça elle pourrait le faire, et puis sinon au pire, je rangerai un coup quand je ferais le ménage. Elle a pas tardé à revenir. J’ai souri a sa question et lui ai répondu d’un hochement de tête. « C’est pas grand chose mais je me suis dit que tu devais avoir faim.. » Je lui adresse un sourire et je la laisse s’installer comme elle le veut pour qu’elle mange rapidement. J’ai souri quand elle m’a remerciée et je l’ai laissé manger tranquillement. J’allais retourner m’asseoir dans le canapé quand je l’ai entendu se mettre à parler, je me suis tournée vers elle et l’ai écouté attentivement.

« Tu peux garder ce que tu as pour le moment, tu me donnera ce que tu peux quand tu auras un salaire. » Elle risque quand même d’en avoir besoin de son argent non? puis, de tout façon, j’ai déjà payé la plupart des factures de ce mois ci, et j’ai encore pas mal d’argent, donc je devrais m’en sortir pour nourrir deux bouches, puis au pire, je lui demanderais une petite avance si vraiment j’en ai besoin. « Garde ce que tu as, tu en auras peut être besoin, on sait jamais. » Je lui ai souri, puis finalement je suis retourné m’installer sur le canapé. Je me suis assise en tailleurs et j’ai relevé les yeux vers elle. « Tu veux peut être prendre une douche? » Je sais pas, avec le trajet, tout ça, ça lui ferait sûrement du bien une bonne douche quoi. Je me suis levé, j’ai me suis levé et j’ai un peu déplié le canapé, pour qu’elle puisse se prendre des habits. J’ai marché jusqu’à la salle de bain. Je lui ai expliqué qu’il fallait attendre pour que l’eau soit chaude, je lui ai dit ou trouver les serviettes, ou les laisser après qu’elle le soit essuyée.
#iwhae ♦ 539 mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Crackship de Freya ↳ ÂGE : 24
↳ CÔTÉ COEUR : Seule
↳ ORIENTATION : Homosexuelle
↳ OCCUPATION : Aucune
↳ QUARTIER : Cathedral Quarter
↳ RP EN COURS : Aemilane ♥️
↳ INSCRIT LE : 18/12/2016
↳ CLICS : 107 ↳ POINTS : 40
↳ PSEUDO : 2981 12289 0
↳ AVATAR : Audrey Hollister

MessageSujet: Re: AEMILANE ♦ you're my heroine   Jeu 26 Jan - 18:01

You're my heroine#AEMILANEJ’aime ça, le fait qu’Aemilia ne soit pas comme tout le monde. C’est même d’ailleurs certainement pour cela que je l’apprécie autant. Elle n’est semblable à aucune autre personne de ma connaissance. Elle est unique et c’est une très bonne personne. Je suis vraiment heureuse de l’avoir rencontrée sur le réseau de #LOVEISLOVE et ce malgré le fait que c’est mon échange de messages avec elle qui m’a fait me retrouver hors de chez moi. Après tout, ça aurait très bien pu arriver “à cause” de quelqu’un d’autre. Ce n’est pas directement de sa faute. Il serait totalement mal placé de la tenir pour responsable et de lui en vouloir. De plus, elle me sauve bien la mise à présent, alors je ne peux que me sentir reconnaissante envers elle. Aucune autre de mes connaissances n’aurait fait cela pour moi. Personne d’autre n’aurait été patient comme elle l’est pour passer calmement derrière moi et arranger le désordre que je laisse sans me râler dessus. Puis une preuve de plus de sa gentillesse naturelle : cette petite attention gourmande qu’elle a laissé rien que pour moi sur la table.

“ C’est amplement suffisant, c’est même parfait. Merci beaucoup. ”

Je crois que ça fait deux fois que je la remercie pour la même chose. Il semblerait que je n’ai de cesse de me répéter encore et encore. Il se peut que mon amie finisse par penser que je radote comme une personne âgée mais… C’est plus fort que moi. Je n’arrive pas à faire autrement que de la remercier encore et encore. Puis j’ai mangé calmement cette barre chocolatée qui a un goût fortement sucré et en même temps, je parlais d’argent. Parce que même si j’aimerais que ma vie ne tourne plus autour des finances, je n’ai pas entièrement la possibilité de passer à côté. Pas pour l’instant en tout cas.

“ Vraiment ? Es-tu sûre d’être suffisamment confortable au niveau de tes moyens ? Je ne souhaite pas être une charge trop lourde pour toi… ”

Même si je sais qu’elle a raison et que c’est totalement logique, je me sens tout de même plutôt mal à l’aise à l’idée de ne rien fournir pour participer aux frais, ou quoi que ce soit. Je ne me vois pas du tout lui proposer de faire le ménage en compensation. Elle a pu voir mon non-talent pour la chose, ce qui rendrait donc l’offre bien peu alléchante et convaincante, n’est-ce pas ?

“ Si je ne peux pas te donner d’argent pour l’instant, il y a-t-il quelque chose que je puisse faire pour compenser ? ”

Quand elle m’a proposé de prendre une douche, je lui ai répondu que ça ne serait pas de refus. Il est vrai que ça me ferait du bien. Je me sentirais plus propre et plus détendue après cela. J’ai bu le verre de soda rapidement avant de suivre Aemilia dans la salle de bain pour qu’elle me montre l’organisation. Puis j’ai arqué un sourcil quand elle m’a dit qu’il fallait attendre pour avoir de l’eau chaude. Étrange… Est-ce que la source de l’eau chaude est éloignée à ce point ? Je n’ai pas questionné. Après tout, ce n’est pas si important. Quand la jolie brune a quitté la salle de bain, j’ai fermé la porte et j’ai ouvert l’eau pour qu’elle ait le temps de se réchauffer avant de me déshabiller. J’ai fait en sorte de prendre une douche bien chaude et pas trop longue puis je me suis essuyée avant d’enfiler les vêtements que j’avais préalablement attrapés. Une jolie robe bleu pâle, toute simple, puis une veste pour avoir bien chaud. J’ai mis la serviette à sécher à l’endroit que Aemilia m’avait montré puis je suis sortie de la salle de bain.

“ La douche était une excellente idée, je me sens beaucoup mieux. ”

J’ai retrouvé mon amie sans la moindre difficulté dans ce tout petit appartement. Je l’ai regardée avec un léger sourire aux lèvres.

“ Avais-tu prévu de faire quelque chose de particulier aujourd’hui ? Je peux me faire toute petite pour ne pas te déranger si tu dois travailler, ou… Je ne sais pas. Vaquer à tes occupations tranquillement… ”
© 2981 12289 0 ♦ 683 mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loveislove.forumactif.com/t1022-aalane-unsightly-of-hate http://loveislove.forumactif.com/t1036-temperance http://loveislove.forumactif.com/t1040-temperance

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: AEMILANE ♦ you're my heroine   

Revenir en haut Aller en bas
 

AEMILANE ♦ you're my heroine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Recherche ral heroine de Mac
» Craquage & mes premiers ràl Mac
» Arrête de pleurer Pénélope ! : Bientôt sur les toiles !
» Pour les M.A.C addicts
» MAC x LORDE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#loveislove :: 
WELCOME TO BELFAST
 :: titanic quarter
-